Logo Compta Online
ENOES

Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?

16
8 330
1
16 réponses
8 330 lectures
1 vote

  • Pages : [1] 2
Camiou
ProfilCamiou
  • 38 - Isère
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil


Ecrit le: 03/03/2013 21:44
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Notre fille, actuellement en TES avec de bons résultats (15,5 de moyenne G), souhaiterait se former en droit parallèlement à un cursus de compta/gestion. Est-il envisageable, du point de vue de la charge de travail, qu'elle suive les trois ans d'études prévues pour passer le DCG, tout en faisant parallèlement une licence de droit à distance ? Y-a-t-il des matières communes entre ces deux cursus, qui lui permettraient par exemple d'être dispensée pour le DCG de certaines épreuves ? Un cursus licence AES + licence de droit semble jouable, en est-il de même pour le DCG ou le DCG recquiert-il une somme de travail trop importante pour que l'on puisse y adjoindre un deuxième cursus ?

D'autre part, est-il possible de faire les études pour le DCG à distance (l'idée dans ce cas, serait de faire les études de droit en présentiel + le DCG à distance) Si ces doubles études vous semblent possibles à mener de front, diriez-vous qu'il serait mieux de choisir le droit, ou le dcg à distance ?

Merci pour toute réponse que vous prendrez le temps de nous donner.

Bien cordialement

FB

Nova300
ProfilNova300
Etudiant DCG
  • 75 - Paris
 
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil
Etudiant DCG


Re: Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?
Ecrit le: 04/03/2013 23:27
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,


tout d'abord, aucune filière universitaire ne donne d'équivalence au DCG sauf un master validé qui dispense l'ensemble du diplôme.

Le DCG et AES au niveau de la difficulté c'est à des années lumières.

Je suis en dernière année de DCG et je peux dire que j'ai trouvé le diplome vraiment pas plus dur que cela, le travail demandé n'est pas de haut niveau c'est juste du par coeur.

Si elle aime travailler c'est tout à fait possible, surtout que le DCG se passe à la fin de l'année. Un travail plus intense les quelques mois précédents l'épreuve peuvent largement suffire. C'est pour cela que je lui recommande de plutot faire le DCG à distance plutôt que le droit car pour certaines matières un simple livre m'aurait largement suffit. Le droit en DCG représente 1/3 du diplôme donc ces études de droit ne pourrons lui etre que bénéfique.

Le DCG peut se préparer à distance bien evidement il s'agit d'un diplome d'Etat tout le monde peut le passer, COMPTALIA et l'INTEC proposent des formules, cependant, je ne suis pas vraiment convaincu de leur efficassité.

Cordialement.

Camiou
ProfilCamiou
  • 38 - Isère
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil


Re: Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?
Ecrit le: 05/03/2013 07:47
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse très claire...et très rapide.

Nous ne pensions pas que le DCG était aussi facile, le programme, en effet, vu de loin, semble chargé.

Qu'en est-il, ensuite, du DSCG et du diplome d'expert-comptable ? Est-ce une autre paire de manche ? Ou peut-on raisonner comme pour le DCG ?

Vous pensez, vous, que des livres peuvent remplacer une formation DCG à distance, et ce pour l'ensemble des matières ?

Un grand merci, en tout cas pour vos conseils et peut-être à bientôt.

Cordialement

FB

Yavapai
ProfilYavapai
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 32 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?
Ecrit le: 05/03/2013 19:37
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Camiou,

Par rapport à mon expérience, mon avis sur votre question.

-Comme l'a indiqué Nova, le DCG est un diplome relativement technique et la difficulté ne tient pas tant aux matières qu'au volume important à digérer. Sachant qu'il n y a pas de sessions de rattrapage, ni de notes de contrôle continu.

- je rejoins également Nova sur le fait qu'à choisir il paraît plus raisonnable de préparer une licence de droit en initiale et le dcg à distance.

-Néanmoins il ne faut pas sous estimer la charge de travail du dcg, après tout dépend de ses objectifs : si c'est obtenir le dcg' pour obtenir le dcg" elle pourrait jouer des stratégies de compensation et l'obtenir éventuellement par bachotage ou le passer en 4 ans au lieu de 3 ans selon son rythme.

Concernant votre question sur le DSCG, c'est une autre paire de manche. Ce diplôme est beaucoup plus ardu que le DCG, qui nécessite des bases solides.. Le candidat qui aura ôbtenu son dcg par bachotage sans travail plus approfondi pourra rencontrer des difficultés.

Sinon vous pouvez également voir pour le master CCA qui est également intéressant et éventuellement étudier la possibilité de préparer le master ou le dscg en alternance, en fonction de ses objectifs.

Bonne soirée

Camiou
ProfilCamiou
  • 38 - Isère
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil


Re: Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?
Ecrit le: 06/03/2013 15:02
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Yavapai,

Et grand merci pour vos réponses qui nous permettent d'y voir plus clair.

Le master CCA semble intéressant en effet, nous ne manquerons pas d'étudier son contenu plus en profondeur.

Si le DSG est si difficile à obtenir, peut-être est-il présomptueux penser le préparer en parallèle avec des études de droit, d'après ce que vous me dites ?

Une dernière question : Est-ce que les diplomes DCG/DSCG permettent accessoirement de postuler à un poste d'assistant de gestion dans une moyenne entreprise (ou petite a fortiori), ou bien s'agit-il de diplômes dont on considère communément que l'aspect gestion est vu uniquement sous le rapport de la comptabilité pur et simple et il n'est pas "admis" de se présenter pour de tels postes avec un DSCG ?

Disons que personnellement, si j'étais chef d'entreprise (je l'ai été mais il s'agissait d'une très petite entreprise), comme assistant de gestion je prendrais plutôt quelqu'un de pointu en en comptabilité (et en droit) car les connaissances en comptabilité m'apparaissent toujours comme utiles ( la gestion étant pour moi d'avantage une question de bon sens que de connaissances), mais je ne suis pas sûre que les chefs d'entreprise sur le marché de l'emploi raisonnent comme cela et je ne voudrais pas induire notre fille en erreur.

Disons que ce dont on est sûr, concernant notre fille, c'est qu'elle veut faire du droit, et travailler en entreprise où elle aimerait exercer des fonctions un peu polyvalentes, on a un peu du mal à la conseiller, j'ai pensé que suivre un cursus droit (de l'entreprise, des affaires) + comptabilité pouvait lui permettre de présenter un profil à la fois original et utile, mais je ne suis pas sûre d'être dans le juste, et notre fille s'en remet un peu à nous pour lui indiquer un deuxième parcours intelligent à suivre en plus du premier auquel elle est déjà très attachée.

Peut-être pourrez-vous nous donner votre opinion, vous qui connaissez parfaitement les entreprises d'une certaine taille de l'intérieur, ce qui n'est pas notre cas.

Avec tous nos remerciements, quoiqu'il en soit, pour les indications que vous nous avez déjà données

Bien cordialement

Yavapai
ProfilYavapai
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 32 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?
Ecrit le: 06/03/2013 22:22
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonsoir Camiou, si mon avis peut être utile, cela me fait grand plaisir.. . !

j’espère toutefois que d’autres professionnels ou étudiants n’hésiteront pas à donner également leur avis afin de pouvoir dégager un panorama qui soit le plus clair possible et qui vous permettra, je le souhaite, de distinguer quelques pistes intéressantes.

Pour commencez, avez-vous connaissance du Diplôme de Juriste de Conseil d’Entreprise (DJCE) ? Il s’agit d’un master professionnel visiblement assez sélectif proposé par 11 universités qui permet d’étudier le droit avec une forte orientation gestion. Voici le lien avec les différents établissements préparant ce master :

http://www.djce.fr/

Comme vous devez le savoir, les diplômes du DCG/DSCG constituent la voie classique pour les étudiants souhaitant exercer la profession libérale d’expert-comptable. De mon expérience, j’ai constaté que pour des postes en gestion ce diplôme n’est pas très valorisé principalement pour la raison suivante :

- Ce cursus très technique, et très pointu, permet de former de très bons techniciens, mais pêche dans le côté communication, compétence pourtant très appréciée des entreprises, et notamment des grandes. Ces dernières préfèrerons un étudiant issu d’une école de commerce, ou de l’université car contrairement au cursus de l’expertise classique, cet étudiant aura appris à travailler régulièrement en groupe dans le cadre de projets collectifs et à présenter oralement ses travaux …Ce qui à ma connaissance n’existe pas dans le cursus dcg / dscg… ou alors de manière marginale…Cet aspect concerne surtout les grandes entreprises, pour les petites j’imagine que le problème ne doit pas se poser.

A un étudiant qui souhaiterait se diriger vers les métiers de la gestion, je lui recommanderai une licence en gestion des entreprises suivi d'un master, plutôt qu'un dcg/dscg :

Par exemple : http://iae.univ-lyon3.fr/formation/licence-sciences-de-gestion-ex-iup-msg--64203.kjsp?STNAV=04&RUBNAV=&RC=IAE-ACCUEIL

Deux amies issues du cursus msg (maîtrise des sciences de gestion) sont l’une contrôleur financier et l’autre contrôleur de gestion.

Pour essayer de répondre à votre question « Si le DSG est si difficile à obtenir, peut-être est-il présomptueux penser le préparer en parallèle avec des études de droit, d'après ce que vous me dites ? », les matières réputées les plus difficiles sont la comptabilité, le droit, et la finance. Il doit être possible avec un gros investissement de l’obtenir par compensation, surtout si votre fille maîtrise une langue étrangère (hors anglais) une liste limitative de ces langues existe, elle pourrait récupérer par exemple des points supplémentaire.

Encore une fois, tout est relatif, cela dépend des capacités de travail, d’apprentissage et de motivation de chacun.

Pour ma part, j’ai préparé ces diplômes en contrat d’alternance, donc la charge de travail me paraissait importante car journées de cours intensives et seulement 5 semaines de congès… mais si votre fille suit ces formations à plein temps, peut-être que cela sera différent? Néanmoins, je m’interroge sur la difficulté de rester motivé et régulier dans le travail lorsqu’on prépare deux cursus de manière séparée, dont un enseignement à distance.. A voir si votre fille peut travailler seule ou si elle a besoin de l’émulation d’une classe. Une collègue avait préparé tout le cursus à distance, moi, j’ai essayé une fois, ça n’a pas marché et je me suis tournée vers la solution de suivre des cours dans le cadre de l’apprentissage.

Sinon que pensez-vous des licences qui proposent le double cursus droit-gestion : http://www.univ-paris1.fr/ws/ws.php?_cmd=getFormation&_oid=UP1-PROG37719&_redirect=voir_presentation_diplome&_lang=fr-FR

N’hésiter pas si vous souhaitez d’autres précisions.

Bonne soirée et bon courage !

Camiou
ProfilCamiou
  • 38 - Isère
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil


Re: Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?
Ecrit le: 08/03/2013 06:03
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Yavapai,

Je vous avais écrit un long message que je n'ai malheureusement pas réussi à poster. Je suppose qu'on ne peut le récupérer nulle part.

Me voici à le recommencer, mais je vais cette fois-ci être plus brève, car je n'aurai pas le courage de tout réécrire et aussi car j'ai peur que celeui-ci ne s'éfface à nouveau.

Bref , pour résumer, je vous disais dans ce premier message déjà un grand merci pour tout le mal que vous vous êtes donné à nous préparer ces réponses et à recueillir ces informations. J'espère qu'au moins ce grand

Merci vous parviendra

Camiou
ProfilCamiou
  • 38 - Isère
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil


Re: Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?
Ecrit le: 08/03/2013 07:41
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Re

Bonjour , Yavapai

Le post précédent est arrivé à sa destination normale ce qui m'encourage à reprendre ma littérature ici !

Dans mon premier post, je vous disais un petit peu ce à quoi nous avions pensé avec notre fille comme cursus et qui comprenait justement la bilicence Droit-Gestion de la Sorbonne et la licence sciences de gestion de l'IAE de Lyon. Mais je vous disais en même temps que notre fille avait des chances limitées de pouvoir les obtenir (la premiere parce qu'elle est extrêmement demandée, et la deuxième parce qu'il faut la demander en 1er voeu si on veut avoir une chance de l'obtenir (et donc se priver de tout autre voeu en premier choix dont la Sorbonne , voeu auquel ma fille tient parce qu'il correspond bien à ses aspirations en effet), tout en présentant aussi le "défaut" d'être un parcours costaud qui serait difficile à endosser en plus du second parcours costaud que représente le droit. La bilicence, l'IAE et le bicursus degead+CEJ de Dauphine sont des parcours qui peuvent convenir mais nous avions besoin d'une solution intéressante pour le cas à 50 % probable où notre fille se retrouverait à devoir étudier dans une fac à programme simple de notre académie (fac de Chambéry ou de Grenoble) Et c'est là que nous avons pensé à un double cursus un peu "maison", regardé l'AES et le LEA qui n'ont plu ni à notre fille ni à nous les parents. Là aussi que je suis tombée sur le DCG.

Nous n'avions pas étudié la question des Masters et magistères dans le détail, encore, et votre mention du DJCE nous a encouragé à commencer ce travail. Le DJCE semble vraiment proposer un programme sérieux, intéressant et porteur. Cela entre tout à fait dans ce qui correspond à notre fille.

Nous avons bien retenu vos sages remarques concernant le cadre dans lequel le DCG pouvait être reconnu professionnellemnt et le fait de s'engager dans un double cursus dont l'un des deux suivi à distance. C'est vrai que concernant ce deuxième point, nous sommes nous-mêmes persuadés que cela risque d'être difficile et seulement envisageable si le cursus principal est effectué à Chambéry, par exemple, où les programmes ne sont pas très chargés et la compétition peu effective.

Je pense qu'effectivement, avec ce que vous nous dites, notre fille ne choisira pas de compter sur un cursus comptabilité pour remplacer un cursus gestion sur le plan professionnel. Par contre, pourquoi ne pas choisir malgré tout le DCG plutôt qu'AES pour se constituer d'une part un solide bagage qui permettrait d'aborder en toute aisance la comptabilité abordée par exemple en DJCE (et qui y tient apparemment une place importante) et constituerait en outre une sorte de porte de secours en cas de difficultés à progresser professionnellement dans le domaine du droit de l'entreprise ? Le DCG permet de travailler, ce que ne permet pas la licence d'AES, il permet aussi de bifurquer pleinement vers l'expertise-comptable sans avoir besoin de reprendre un parcours plus ou moins à 0. Et on a toujours besoin de comptables, non ?

Disons qu'au cas où notre fille ne parviendrait à intégrer un cursus sélectif dès la L1 avec du Droit et de la gestion (ou bien très bon parcours de droit lui permettant d'acceder sans problèmes aux masters tels que leDJCE), il vaut peut être mieux malgré tout en plus d'un "petit cursus de droit" faire de la comptabilité qui a en plus le mérite de pouvoir s'étudier de manière souple plutôt qu'une licence d'économie-G (avec beaucoup de macro-é, beaucoup de théorie et de culture générale relative aux institutions publiques etc...)d'avantage prévue pour les étudiants se destinant aux concours administratifs et qui n'apporte pas vraiment de connaissances utilisables (ni dans les masters visés, ni en entreprise) Car en vérité, il n'existe que très peu de cursus vraiment orirntés gestion en faculté, et ceux-ci quand ils existent sont plus sélectifs et avec des programmes plus chargés ce qui fait hésiter à les choisir comme deuxièmes cursus.

Je vais essayer d'envoyer ce post avant de terminer (suite et fin sur le prochain post)

Cordialement

Camiou
ProfilCamiou
  • 38 - Isère
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil


Re: Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?
Ecrit le: 08/03/2013 08:11
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour !

Finalement je m'aperçois que je n'ai pas été très brève, mais bon,, je vais essayer de terminer sans trop m'étendre.

Nous aurions quelques (dernières) questions à poster :

Les personnes ayant passé le DCG sont-elles tout à fait opérationnelles dès l'obtention de ce diplôme ou bien ont-elles besoin de nombreux stages pour bien savoir réaliser leur travail ? Une personne ne travaillant pas régulièrement dans la comptabilité peut-elle réaborder facilement son travail après des interruptions ou bien vaut-il mieux dans tous les cas faire ce travail de manière continue, soit parce qu'on perd trop la main sinon, soit parce qu'il faut sans cesse se mettre à jour dans ses connaissances ?

Trouve-t-on du travail à n'importe quel niveau de diplôme, ou bien par exemple y a -t-il plus de travail pour un diplômé DSCG que pour un diplômé DCG ou un expert-comptable ?

Voilà, en espérant ne pas trop vous avoir ennuyé avec notre littérature et nos questions, nous vous renouvelons nos remerciements, Yavapai, car toutes les informations que vous nous avez transmises ont vraiment été très utiles pour nous.

Que ces nouvelles questions trouvent réponse ou non (de la part de Yavapai ou non), nous sommes vraiment très heureux de nous être adressés à vous, sur ce forum très sérieux.

Bien cordialement

Camiou FB

Yavapai
ProfilYavapai
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 32 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Etudes DCG parallèlement à licence de Droit à distance, est-ce possible ?
Ecrit le: 08/03/2013 22:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Camiou,

Merci pour ces précisions, je comprends que le souci pour votre fille est d’intégrer un cursus opérationnel dans le domaine de la comptabilité. Dans ce cas, le DCG devrait correspondre à ses attentes, et je vous confirme que contrairement à l’université, le DCG a pour principal vocation de former des techniciens comptables. En clair, soyez rassurée vous ne trouverez pas de matières telles que l’histoire ou l’éthique en comptabilité ! : ) Très peu d’espace pour la culture générale…

Pour rebondir sur la question de votre second message :

« Les personnes ayant passé le DCG sont-elles tout à fait opérationnelles dès l'obtention de ce diplôme ou bien ont-elles besoin de nombreux stages pour bien savoir réaliser leur travail ? Une personne ne travaillant pas régulièrement dans la comptabilité peut-elle réaborder facilement son travail après des interruptions ou bien vaut-il mieux dans tous les cas faire ce travail de manière continue, soit parce qu'on perd trop la main sinon, soit parce qu'il faut sans cesse se mettre à jour dans ses connaissances ? »

De par mon expérience, je peux vous répondre que les personnes issues du DCG ne sont pas opérationnelles immédiatement, à mon avis il faut avoir collaboré pendant au minimum une année en continue au sein d’une même structure, en apprentissage par exemple, pour commencer à assimiler les méthodes de travail et de comportement attendus par le cabinet ou la société. La complexité de ces métiers est avant tout liée à l’assimilation des problèmes comptables et fiscaux rencontrés par la société, aux échéances fiscales, à une bonne organisation, à la connaissance des outils informatiques, et à la capacité de rendre compte de ses travaux. Les délais sont courts, et la charge de travail peut être importante durant certaines périodes. Plusieurs stages entrecoupés ne permettront pas d’être opérationnel. A moins d’être particulièrement doué, je crois que lors d’une première expérience, on risque de perdre la main rapidement car il faut du temps pour que les choses se fixent dans la mémoire, particulièrement en comptabilité où la masse d’information à retenir est plutôt volumineuse.

Par ailleurs, il faut préciser que, sauf exceptions, les débouchés du DCG sont plutôt destinés à des postes de techniciens, effectuant des tâches assez répétitives. Cela s’explique évidemment par la nature du diplôme, et pour les raisons évoquées dans mon précédent mél sur les lacunes de ce cursus en matière de communication à l’oral et à l’écrit.

Néanmoins, le DCG est un très bon diplôme technique dans les domaines de la comptabilité, du contrôle de gestion et de la finance notamment. Couplé à une formation plus généraliste, le dcg peut être un vrai « plus » pour un profil qui se veut à la fois polyvalent et surtout opérationnel…

Si votre fille effectue une licence en droit avec des horaires relativement souples, la préparation du dcg en parallèle semble être du domaine du possible car votre fille paraît être très motivée et sérieuse.

Vous êtes-vous renseignée auprès de l’INTEC (rattaché au cnam) pour étudier les possibilités de préparer quelques matières en cours du soir par exemple ? L’intec propose également un diplôme équivalent le DGC de mémoire, pas mal de candidats s’inscrire au diplôme de l’état (DCG) et à celui de l’intec (DGC) diplôme de la double chance.

Quelqu’un a dit que la comptabilité est l’algèbre du droit. En généralisant, disons qu’à partir d’un certain niveau, notre métier consiste plutôt à interpréter les textes (essentiellement comptable et fiscal) afin de justifier les positions comptables, et donner une opinion sur les comptes. Le DSCG offre de nombreux débouchés professionnels.. et qui sait peut-être que votre fille souhaitera poursuivre jusqu’au diplôme d’Expert comptable…

Bon courage pour vos recherches !

Retour en haut


  • Pages : [1] 2







Retour en haut
Editions Foucher
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer