Logo Compta Online

Évaluation de l'entreprise par les méthodes ANC et ANCC

3 072 lectures
0 commentaire
Catégorie : Finance et marchés financiers
3 072
0
Article écrit par (13 articles)
Modifié le

Méthodes d'évaluation d'entreprise : ANC et ANCC

Les méthodes de l'actif net comptable ou de l'actif net comptable corrigé, ANC et ANCC permettent la détermination de la valeur d'une entreprise en se basant sur ce qu'elle possède (son patrimoine minoré de ses dettes).

Qu'appelle-t-on méthodes ANC et ANCC et comment les calculer ? C'est ce que nous allons voir au cours de cet article.

 

Qu'est-ce que la méthode de l'actif net comptable ANC ?

L'actif net comptable est une méthode de valorisation qui permet de déterminer à une date « t » la valeur comptable d'une entreprise en se basant sur la valeur réelle de son patrimoine minoré de la valeur réelle de ses dettes. C'est une méthode de valorisation qui se base sur la performance passée d'une entreprise au contraire de la méthode discounted cash flow (DCF), qui elle se base sur sa performance future.

Rappelons que le patrimoine de l'entreprise est composé comptablement des immobilisations (frais d'établissement, brevets, licences, terrain, machine, etc.), des stocks, des créances, et des disponibilités. Les dettes correspondent à ses engagements envers ses créanciers (dettes financières, dettes fournisseurs, dettes envers l'état et les organismes sociaux, etc...).

 

Comment calculer la valeur de l'entreprise par la méthode ANC ?

Selon la méthode de l'actif net comptable, la valeur de l'entreprise peut être déterminée comme suit :

Valorisation de l'entreprise par la méthode ANC = Actifs réels - dettes réelles

Ou

ANC = capitaux propres - actif fictif

Avec :

Actifs réels = Total de l'actif – actif fictif ;

Dettes réelles = Total des dettes - dettes fictives ;

Actifs fictifs = frais d'établissement, frais de recherche et développement, charges à répartir,
primes de remboursement des obligations, etc.

La principale critique de l'actif net comptable est qu'il prend en compte la valeur comptable historique du patrimoine de l'entreprise, ce qui ne permet pas d'apprécier la juste valeur de cette dernière. Il est donc intéressant de procéder à quelques retraitements d'ordre économique.

 

Comment déterminer la valeur de l'entreprise par la méthode ANCC ?

Comme son nom l'indique l'actif comptable net corrigé (ANCC) est la version améliorée de l'ANC. Les deux méthodes se basent sur le même principe de calcul. Toutefois, l'ANCC intègre quelques corrections à la valeur de l'entreprise pour une image plus proche de la réalité.

Les corrections prises en compte par l'ANCC :

  • la réestimation de l'actif ;
  • la prise en compte de la fiscalité différée ;
  • le reclassement des provisions pour risques et charges.

La réestimation de l'actif en tenant compte des plus ou moins values latentes et donc de la valeur vénale des actifs. La différence entre la valeur économique et comptable de certains postes d'actif, dégage une plus ou une moins-value qu'il faut intégrer dans le calcul de l'ANCC.

La prise en compte de la fiscalité différée :

  • postes de l'actif : il s'agit des créances d'impôt éventuelles, dont la provenance concerne quelques postes de l'actif fictif à savoir : les frais d'établissement, les frais d'émission d'emprunts, les primes de remboursement d'obligations, etc.
  • postes du passif: il s'agit des dettes d'impôt éventuelles, dont la provenance concerne quelques postes du passif (capitaux propres) à savoir : les subventions d'investissement et des amortissements dérogatoires.
  • reclassement des provisions pour risques et charges : les provisions pour R/C dont l'utilisation n'est pas justifiée, doivent être réintégrées dans les capitaux propres, car elles constituent dans ce cas une réserve (sauf quelques exceptions).

Valorisation de l'entreprise par la méthode ANCC = actif réel corrigé - dettes réelles corrigées

Ou

ANCC = ANC + plus ou moins-values sur éléments d'actif + provisions non justifiées (considérées comme réserves) + fiscalité différée active – fiscalité différée passive

 

Comment déterminer la valeur de l'entreprise par les deux méthodes ?

Prenons l'exemple d'un investisseur qui souhaite reprendre une société. Il opte pour les méthodes ANC et ANCC pour déterminer sa valeur. Il dispose pour cela des éléments suivants.

ACTIF

Montant net

PASSIF

Montant net

Immobilisations incorporelles (1)

100000

Capitaux propres

456000

Immobilisations corporelles

400000

Immobilisations financières

25000

Provisions pour risques et charges (2)

25000

Stocks

30000

Dettes financières

32000

Clients

35000

Dettes d'exploitation

100000

Disponibilités

25000

Dettes hors exploitation

2000

Total actif

615000

Total passif

615000

(1) Actif fictif : 10 000
(2) Provision non justifiée : 10 000

  • Créances d'impôt éventuelles : 2 000
  • Dettes d'impôt éventuelles : 1 000

Après réestimation de la valeur des postes de l'actif sur le marché, il s'avère que  :

  • la valeur du marché des immobilisations corporelles a augmenté de 30% par rapport à leur valeur comptable ;
  • la valeur du marché des stocks (matières premières) a chuté de 15% par rapport à leur valeur comptable.

La valeur de l'entreprise selon les deux méthodes est présentée dans le tableau suivant.

ACTIF

Valeur comptable

Valeur du marché

- /+ value

PASSIF

Valeur comptable

Valeur du marché

Immobilisations incorporelles (1)

100000

100000

0

Capitaux propres

456000

571500

Immobilisations corporelles

400000

520000

120000

Provisions pour risques et charges (2)

25000

25000

Immobilisations financières

25000

25000

0

Dettes financières

32000

32000

Stocks

30000

25500

-4500

Dettes d'exploitation

100000

100000

Clients

35000

35000

0

Dettes hors exploitation

2000

2000

Disponibilités

25000

25000

0

Total actif

615000

730500

115500

Total passif

615000

730500

 

Valeur de l'entreprise par ANC

446000

Valeur de l'entreprise par ANCC

572500


Méthode ANC
= (615 000 - 10 000) - (25 000 + 32 000 + 100 000 + 2 000) = 446 000

Méthode ANCC = 446 000 + 115 500 + 10 000 + 2 000 - 1 000 = 572 500

Nous constatons après calcul, que la valeur économique de l'entreprise déterminée par l'ANCC est plus importante que sa valeur comptable. Il est possible ensuite de déterminer la valeur intrinsèque par actions en divisant l'ANCC par le nombre d'actions de l'entreprise.

La principale critique des méthodes dites patrimoniales, c'est qu'elles reposent sur le passé de l'entreprise. Elles ne prévoient pas la valeur future de celle-ci. Elles sont souvent utilisés pour déterminer la valeur d'usage lors des opérations de rachat ou de fusion/acquisition, etc...


Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant



Évaluation de l'entreprise par les méthodes ANC et ANCC