Logo Compta Online

Évaluation des entreprises par la méthode des comparables

9 398 lectures
0 commentaire
Catégorie : Finance et marchés financiers
9 398
0
Article écrit par (48 articles)
Modifié le

Méthodes d'évaluation des entreprises : les comparables ou multiples

La méthode des comparables permet la détermination de la valeur d'une entreprise en se basant sur des multiples de résultat obtenus pour les sociétés comparables. Ce sont les sociétés qui opèrent dans le même secteur d'activité de l'entreprise à valoriser.

Qu'est-ce que la méthode des comparables et comment la calculer ? C'est ce que nous allons voir au cours de cet article.

 

Qu'est-ce que la méthode des comparables ?

La méthode des comparables est une méthode de valorisation qui permet de déterminer à une date « t » la valeur financière d'une entreprise par comparaison avec la valeur d'autre société « référent » ayant des caractéristiques similaires et comparables évoluant dans le même secteur d'activité.

Elle peut être calculée par la formule suivante :

Valeur de l'entreprise = multiple retenu × critère retenu

 

Comment déterminer la valeur de l'entreprise par la méthode des comparables ?

La détermination de la valeur de l'entreprise par la méthode des comparables nécessite la mise en place de 3 étapes.

La constitution d'un échantillon « Peer Group »

La première étape consiste à constituer un échantillon d'entreprise comparable (cotées ou non) ayant des caractéristiques similaires avec l'entreprise à valoriser. Ces caractéristiques peuvent être :

  • la zone géographique ;
  • la taille et maturité ;
  • le secteur d'activité ;
  • les produits et services ;
  • la position concurrentielle ;
  • le taux de croissance ;
  • la structure financière ;
  • les méthodes comptables (IFRS par exemple) ;
  • etc.

La qualité de la valorisation dépend principalement des informations recueillies.

Le choix des multiples

Une fois l'échantillon établi, il convient ensuite d'identifier quelques indicateurs financiers appelés multiples qui vont permettre la comparaison entre l'entreprise à valoriser et l'échantillon établi. Nous citons à titre d'exemple quelques multiples avant et après frais financiers.

Les multiples avant frais financiers : chiffre d'affaires, EBITDA, EBIT

Généralement, ce sont les multiples les plus utilisés par les analystes, car ils ne prennent pas en compte la structure financière de l'entreprise. À ce stade la comparaison entre les différentes sociétés comparables est plus facile.

Les multiples après frais financiers : résultat net, Price Earning Ratio PER, CAF, etc...

La difficulté qui ressort de ces multiples, c'est le fait qu'ils prennent en compte la structure financière de l'entreprise.

Les entreprises comparables n'ont pas forcément la même structure financière, chose qui peut constituer une difficulté lors du choix de l'échantillon.

L'application des multiples pour valoriser la société cible

La dernière étape consiste à déterminer la valeur de l'entreprise en se basant sur les multiples sélectionnés.

Prenons l'exemple d'un analyste qui souhaite valoriser la société A par la méthode des comparables, les informations à sa disposition sont présentées sur dans le tableau suivant.

Capitalisation boursière 2016

Valeur d'entreprise (VE)

Dettes nettes

Chiffre d'affaires (CA)

EBE (EBITDA)

Résultat d'exploitation (EBIT)

Résultat net (RN)

Pays

2016

2016

2016

2016

2016

2016

Société W

USA

1500

1700

200

320

260

154

75

Société X

FR

1600

1795

195

450

320

165

80

Société Y

FR

1200

1600

400

302

202

125

55

Société Z

JP

1350

1620

270

365

250

158

71

Société A (agrégat cible)

FR

1460

1710

250

344

225

149

63

Nombre d'actions : 30 000 actions

Les multiples sélectionnés : VE/CA, VE/EBE, VE/EBIT, PER (CAPI/RN)

Avec

VE = Capitalisation boursière + dettes nettes

Capitalisation boursière = cours boursier × nombre d'actions de l'entreprise

Dettes nettes = endettement - trésorerie disponible

Pour déterminer la valeur des multiples, il suffit de diviser la valeur de l'entreprise par ses sources de valeur (exemple société W) :

  • Multiples (VE / CA) = 1 700/320 = 5,31
  • Multiple (VE / EBITDA) = 1 700 / 260 = 6,5
  • Multiple (VE / EBIT) = 1 700/154 = 11,03
  • Multiple PER = 1 500 / 75 = 20

Il convient ensuite de calculer la valeur des multiples choisis pour l'ensemble des sociétés composant l'échantillon, comme le démontre le tableau ci-dessous.

VE/EBITDA

VE/CA

VE/EBIT

PER

2016

2016

2016

2016

Société W

6,5

5,31

11,0

20,0

Société X

5,6

3,99

10,9

20,0

Société X

7,9

5,30

12,8

21,8

Société Z

6,5

4,44

10,3

19,0


Pour valoriser la société A par les différents multiples calculés, il suffit de calculer la moyenne sectorielle des multiples sélectionnés (ou la médiane si l'échantillon n'est pas assez homogène).

Multiples retenus

VE/EBE

VE/CA

VE/EBIT

PER

Moyenne (Multiple sectoriel)

6,64

4,76

11,24

20,21

Médiane (Multiple sectoriel)

6,51

4,87

10,959

20,00

Agrégats (cible)

225

344

149

63

Valeur de l'entreprise (VE cible)

1493

1637

1675

1273

Dette nette (entreprise cible)

(250)

(250)

(250)

(250)

Valeur des capitaux propres (k¤)

1243

1 387

1 425

1 273

Nombre d'actions

30000

30000

30000

30000

Valeur par action (k¤)

0,0414

0,046

0,0475

0,04


Pour obtenir la valeur globale de l'entreprise, il faut multiplier la moyenne du multiple sectoriel par l'agrégat cible (les données financières de la société à valoriser).

La valeur des capitaux est obtenue en retranchant la valeur des dettes nettes de la valeur globale de l'entreprise à valoriser. Il est possible ensuite de déterminer la valeur par action en divisant la valeur des capitaux propres par le nombre d'actions (dans notre cas : 30 000 actions).

Les principales difficultés que l'on peut soulever de la méthode des comparables, c'est d'une part, la constitution d'un échantillon comparable, qui doit répondre aux exigences de similitudes et d'autre part recueillir les données financières des entreprises à comparer, qui sont parfois inaccessibles.


Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant



Évaluation des entreprises par la méthode des comparables

Retour en haut