Logo Compta Online

L'expert-comptable doit aller vers l'analyse et le Benchmarking

4 287 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
4 287
0
Article écrit par (1014 articles)
Modifié le

Un outil de production complet pour amener les experts vers le Conseil

Le métier d'expert-comptable évolue encore et il doit aller vers le conseil.

Pour cela, il doit pouvoir s'appuyer sur « l'analyse de la donnée en temps réel, ce que l'on appelle le benchmarking ou tableau de bord par activité ou par région. Ils ne sont possibles aujourd'hui qu'avec des logiciels full web. C'est là que se situe l'évolution future de notre métier. »

LOOP est un éditeur de logiciel qui se lance sur le marché des logiciels destinés aux experts comptables.

Né de la rencontre entre Christian Taltas, architecte d'applications Web ayant 20 ans d'expérience et Erick Marty, ancien directeur général adjoint de KPMG, c'est un outil complet, entièrement dans le Cloud et adapté aux besoins des experts-comptables.

Erick Marty et Christian Taltas


Erick Marty a répondu à notre interview exclusive et nous le remercions !

 

Vous êtes à l'origine de la création de ce nouveau logiciel de production comptable dans le Cloud.
Comment est né ce projet ?

Tout est dans l'histoire de LOOP qui s'appuie sur un schéma bien précis, schéma qui guide encore la stratégie de LOOP aujourd'hui.

En 2011, les logiciels qui existaient à l'époque permettaient de répondre à tous les besoins déclaratifs de l'expert-comptable mais ne lui permettaient pas de jouer son vrai rôle de partenaire privilégié des entreprises.

Il était important de réfléchir à ce dont l'expert-comptable avait besoin pour revaloriser son métier et lui permettre d'accompagner au mieux ses clients. C'était vraiment le but majeur de la réflexion :

  • comment mieux se positionner avec les nouvelles technologies ;
  • comment mieux communiquer avec les entreprises ;
  • et comment déboucher sur des missions d'analyse, d'accompagnement, d'aide à la décision, de benchmarking etc.

Pour répondre à ces besoins, il fallait un environnement partagé, collaboratif, totalement ouvert et permettant de réunir l'expert-comptable, les entreprises, peut-être des partenaires extérieurs et sûrement d'autres conseils.

Le schéma de départ était de prévoir un environnement où l'entreprise pourrait remplir ses obligations, faire son suivi de comptabilité et sa gestion et qui serait également un support permettant à l'expert-comptable d'exercer son métier. Un lieu d'échanges et de partage entre l'expert-comptable et son client.

 

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à développer un outil Full Web ?

L'idée était celle d'une plateforme qui permette aux deux parties intéressées de communiquer, partager en temps réel. En 2011, un tel outil n'existait pas mais sa recherche m'a permis de rencontrer Christian Taltas qui avait déjà acquis une renommée dans la conception de logiciels de comptabilité et déclaratifs. Christian était aussi reconnu pour sa maîtrise des nouvelles technologies et développait déjà, à l'époque et aux États-Unis, un outil qui était dans la même philosophie.

« Une plateforme full web qui bénéficie de l'expertise de KPMG »

LOOP est né de cette rencontre avec une condition complémentaire impérative. Le projet devait être construit autour du coeur de métier de l'expert-comptable que sont les déclarations fiscales, la révision etc. Le lancement ne pouvait être effectif que si la base modèle fiscale utilisée par les professionnels de KPMG respectait les mêmes conditions de fiabilité et de fluidité dans le web. Le volume traité par KPMG permettait également de valider le périmètre fonctionnel et en particulier tous les cas que l'expert-comptable rencontre en fiscalité.

Christian est revenu, dès le mois de mai 2012, avec un projet full web fonctionnant avec une grande sécurité et une grande fluidité et intégrant la base fiscale.

LOOP a été créé avec KPMG, précurseur de l'évolution. Le cabinet reste partenaire et continue d'utiliser la plateforme full web mais LOOP a vraiment une vie indépendante de KPMG. KPMG, qui reste le premier client de LOOP, continue cependant à influencer le contenu métier de l'outil en y insufflant toute son expertise fiscale.

LOOP peut aussi se connecter avec tous les logiciels qui ont la même philosophie et sont également full web. Des partenariats ont déjà été créés avec d'autres éditeurs de logiciels, notamment un logiciel de paie. Cette possibilité pourra s'étendre à souhait par le principe des API, qui ne s'applique qu'aux logiciels full web.

« L'expert-comptable doit être acteur de la digitalisation »

L'expert-comptable doit pouvoir faire son métier et communiquer avec le client de façon différente, en temps réel et en disposant de données fraîches. Il peut ainsi conforter sa position de partenaire privilégié auprès des entreprises et confirmer son rôle d'aide à la décision.

LOOP est organisé pour permettre des analyses personnalisées, en temps réel et en échanges permanents avec les entreprises.

Ainsi, ce qui a poussé KPMG, c'est ce qui représente le propre de tout expert-comptable aujourd'hui : l'expert-comptable ne doit pas subir la digitalisation, il doit être acteur de la digitalisation.

Il se re-positionne vis à vis de l'entreprise comme quelqu'un de moderne, mais surtout quelqu'un qui est au milieu de la communication et doit maîtriser cette communication. On ne peut pas avoir des entreprises qui se digitalisent et un expert-comptable qui ne se digitalise pas.

 

Loop est un outil de production complet qui peut répondre à tous les besoins d'un cabinet (comptable, fiscal, social, juridique, tableaux de bord...).
Quelles sont, pour vous, ses fonctionnalités les plus innovantes ?
Quelles sont les fonctionnalités qui permettent de faire gagner du temps ?

Pour moi, il y a ici deux choses qui n'ont pas la même importance.

La première concerne la productivité, mais si on ne parle que de productivité, on revient sur tout ce qui est tâches matérielles. Là, je dirais seulement que le gain de productivité est dans l'aspect collaboratif avec les entreprises. Il y a une répartition des tâches qui varie avec ces nouvelles technologies : on aura ici de la robotisation, de l'océrisation et une répartition des tâches entre les entreprises et les experts-comptables qui ne sera plus la même.

Tout ceci se faisant en temps réel, cela permet une autre fluidité et une autre productivité au niveau de la comptabilité.

La deuxième chose, c'est que la liasse fiscale étant automatisée mais cadrée avec des règles particulières, cela entraîne de la sécurité et des gains de productivité qu'on évalue à peu près à 30% sur la liasse fiscale.

Mais la fonctionnalité la plus innovante, c'est le fait de pouvoir partager avec les entreprises non seulement des données comptables mais également des données extra comptables qui peuvent être amenées par l'entreprise. On peut ainsi obtenir un tableau de bord très personnalisé en temps réel. Et çà, c'est le rôle réel de l'expert-comptable au contact de son entreprise.

 

LOOP a été implémenté chez KPMG dès 2013 et généralisé en 2016, et cela sur toutes tailles de cabinets et tout type de clientèle (TPE, ETI, grands groupes, secteur public,...).
Quel a été l'impact de cette migration sur l'organisation du cabinet ?

On parlera ici d'organisation du cabinet et de digitalisation. On ne peut pas nier aujourd'hui, ce serait dangereux pour l'expert-comptable, que la digitalisation et la robotisation sont des nouveaux outils qui sont déjà présents et vont prendre de plus en plus de place. On ne peut pas les nier et ils auront à la fois un impact sur les tâches que réalise l'expert-comptable mais aussi sur l'organisation des cabinets.

Le fait d'avoir de nouveaux outils et de communiquer de façon différente avec les entreprises va obligatoirement changer les habitudes: certaines tâches seront amoindries et d'autres opportunités de mission facilitées. Pour répondre à ces nouvelles demandes, le cabinet devra adapter son niveau de compétence et son organisation.

Ensuite, LOOP est conçu pour tous types de dossiers et couvre l'ensemble du périmètre fonctionnel nécessaire pour l'expert-comptable. En prenant LOOP, il n'y a plus qu'un seul outil qui répond à tous les besoins.

Ce qui est important aujourd'hui, c'est de considérer la digitalisation comme un environnement d'échanges qui fait intervenir l'organisation des hommes au sein du cabinet, les outils et la place centrale autour du client. Chacun peut s'organiser différemment. Avec le même outil, il y a des cabinets d'expertise comptable qui n'auront pas de lien direct avec leurs clients, ce qui est regrettable et d'autres qui seront en collaboratif total et en échange permanent.

Ensuite, chaque expert-comptable choisira l'organisation qui lui convient le mieux avec son effectif. KPMG a pris l'option de mettre LOOP chez tous ses clients entre 2014 et 2016.

LOOP est adapté à tous les types de clientèle, à tous les types de cabinet. Chaque entité peut évoluer et s'organiser en fonction de sa spécialité et de l'accompagnement qu'elle souhaite apporter aux entreprises.

 

Le logiciel peut-il aider l'expert-comptable ou les collaborateurs à aller vers le conseil ? Si oui, comment ?
En proposant des outils facilitant l'analyse des comptes ?
En proposant des alertes particulières ?

Il faut savoir tout d'abord que Christian Taltas a réalisé une prouesse technique qui a consisté à intégrer, à l'intérieur de l'application, Office 365. Les entreprises et les experts-comptables se retrouvent ainsi dans un domaine qu'ils connaissent.

Cela permet, dossier par dossier, d'établir des documents partageables que tout le monde comprend et qui peuvent être personnalisés et personnalisables.

L'important dans tout cela, c'est que l'on a une donnée fraîche.

L'architecture de LOOP et les technologies permettent la connexion de tous les logiciels de même génération : possibilité de connecter les opérations bancaires, les logiciels de caisse, la gestion commerciale, intégrer des fichiers sous diverses formes pour alimenter LOOP.

Cette donnée fraîche est alors partagée entre l'entreprise et l'expert-comptable et on peut même instaurer un système d'alerte.

Cette fluidité fait que l'expert-comptable est positionné au niveau du conseil, à charge pour lui d'utiliser la donnée pour être pertinent.

LOOP propose un module de révision avec des alertes particulières, paramétrables sur le niveau de trésorerie, les encours clients, le chiffre d'affaires.

Un élément essentiel qui va modifier le métier, c'est l'analyse de la donnée en temps réel, ce que l'on appelle le benchmarking ou tableau de bord par activité ou par région. Ils ne sont possibles aujourd'hui qu'avec des logiciels full web.

C'est là que se situe l'évolution future de notre métier.

 

Vous vous lancez aujourd'hui sur le marché des logiciels destinés aux experts-comptables et à leurs clients.
Qu'attendez-vous de cette ouverture ?  

LOOP est un acteur nouveau dans le secteur du logiciel parce que nous avons estimé que toutes ces nouvelles technologies devraient être mises à la disposition de la profession.

J'estime que notre profession est en danger si elle ne maîtrise pas les nouvelles technologies.

LOOP met à disposition un outil qui est innovant parce que ça fait partie de l'évolution normale du métier. Aujourd'hui, chaque expert-comptable fait du conseil d'une manière ou d'une autre. Ce conseil est variable en fonction de son intuitu personae et de sa relation avec l'entreprise.

L'objectif est de mettre à la disposition de la profession un outil qui va aider l'expert-comptable à se positionner dans cette démarche.

Il s'agit aussi de permettre à LOOP d'être accepté par de nombreux cabinets parce que c'est un outil très performant qui gagnera à évoluer à la fois avec et en dehors de KPMG. On pourra alors déboucher sur une utilisation et une protection de la donnée conformes à nos attentes.

Plus d'infos

Tour Eqho
2 avenue Gambetta
92066 Paris la Défense Cedex

Téléphone : 09 70 73 17 37
Site Internet : www.loopsoftware.fr (contact)
Réseaux sociaux :
Loop sur Twitter Loop sur Facebook Loop sur LinkedIn

L'expert-comptable doit aller vers l'analyse et le Benchmarking