Logo Compta Online
VISEEON

Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?

27
7 658
1
27 réponses
7 658 lectures
1 vote

  • Pages : 1 [2] 3
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 172 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online



Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 04/04/2008 13:30
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Voilà un sujet intéressant et qui sort de l'ordinaire.

Personnellement, je ne rêvais pas de devenir expert comptable ou comptable, ou financier.

J'ai découvert ce "métier" par hasard.
Dès la classe de seconde (fin 1980), j'au dû choisir mon orientation et j'ai volontairement la filière G2 (comptabilite gestion). Heureusement, les matières m'ont plu, et j'ai poursuivi ensuite du BTS jusqu'au DEC.

J'aime aussi ce métier (ou ces métiers car il y a plusieurs facettes) parce qu'on peut communiquer avec les autres, même si les comptables sont réputés être introvertis.

J'aime ce métier parce qu'on peut comprendre et s'intéresser à l'activité de son entreprise à travers les chiffres.

Je peux également confirmer que les métiers de la finance n'éveillent pas chez les enfants et les jeunes de rêves et d'envies. A cela, notamment comme raison, que ce sont des métiers méconnus et pas attirants.
J'en veux pour preuve une activité que j'anime dans le collège où se trouve mon fils actuellement. Tous les ans, certains parents d'élèves présentent leur métier aux collégiens de 4ème et de 3ème.
J'y ai moi même participé. Les enfants de 13 à 15 ans ne sont pas intéressés par notre métier. Aucun, même à la fin de ma présentation, ne m'a dit être attiré par la comptabilité

Laurent


--------------------
Modérateur Compta Online
Vénaïg Le Bris
ProfilVénaïg Le Bris
Diplômée d'expertise comptable
Modératrice Compta Online
  • 56 - Morbihan
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 399 votes
popupBulle tail
Profil

Diplômée d'expertise comptable
Modératrice Compta Online



Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 04/04/2008 13:53
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je vais me permettre d'y ajouter mon expérience personnelle, même si je ne suis pas expert-comptable (et pourquoi pas, si j'y arrive ?).

Pour ma part, depuis toute petite je voulais travailler dans les papiers, mais j'associais plus ce métier à du secrétariat qu'à de la comptabilité ! C'est pourquoi j'ai fait un BEP/CAP Secrétariat, et m'apercevant que le secrétariat en lui-même, n'était pas vraiment ce que je préférais, mais plutôt la comptabilité, j'ai dévié en 1ère STT option comptabilité et gestion (équivalent STG actuellement, je crois). J'ai suivi mon parcours jusqu'en BTS.

Il est vrai que j'ai eu différents petits contrats (remplacements, missions intérim,...), mais j'ai toujours eu la chance de pouvoir faire un métier que j'aime.

Aujourd'hui, je travaille depuis 6 ans dans la même entreprise, en tant que comptable unique, et en congé parental actuellement, je me suis décidée à poursuivre dans le cursus scolaire : je vais tenter les UE qui me manquent pour l'obtention du DCG.

A vrai dire, je me rends compte, que malgré ma vie de famille, j'ai envie de continuer à faire ce métier, et d'être reconnue en tant que tel : mon travail est intéressant, mais je souhaiterais évoluer, et ne pas stagner comme cela risque d'être le cas en restant au même niveau, c'est pourquoi le congé parental, m'offre cette opportunité là. Autant mettre à profit mon temps disponible...

Tout cela pour dire que la comptabilité est un métier qui se fait par passion des chiffres, de la logique,... et qu'à mon humble avis, les personnes ayant dévié sur cette voie par erreur, ou fatalité, n'y restent certainement pas longtemps !

Cordialement,

Dramiug


--------------------

Modératrice Compta Online

Micka
ProfilMicka
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 33 - Gironde
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 24 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 04/04/2008 18:35
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Si vous me permettez encore une expérience d'un non expert-comptable :

J'ai toujours fonctionné par cycle de 5 ans apparemment :
- 5 ans pour le collège
- 5 ans pour le lycée
- pour l'instant c'est bien parti et j'espère 5 ans pour l'université (bac+5)

A partir du collège, je me plaisais bien en cours mais je ne voyais pas trop l'intérêt de travailler mes leçons à la maison. Du coup, l'avance que j'avais accumulée quand ma maman me suivait avant que mes parents ne deviennent commerçants, s'est quelque peu érodée au fil du temps...
On va dire que la carotte "faire plaisir à papa maman" ne me suffisait plus et que j'avais trouvé tout un tas d'autres passe-temps autres que les devoirs.

Ce qui s'est passé au collège ne s'est que trop bien poursuivi au lycée. J'ai choisi de faire un bac S en conservant mon rythme de travail, ce qui s'annonçait un peu complexe...

Après le lycée, je ne savais toujours pas ce que je voulais faire alors comme mes parents avaient acheté une propriété dans un autre département, je me suis laissé tenté par une année sabbatique. Vous devez commencez à vous dire que j'étais un sacré glandeur : oui à l'école !
J'ai donc travaillé pendant un an avec mes parents (ce que je faisais tous les week-end et toutes les vacances lorsque j'étais au lycée), le temps qu'ils vendent le magasin et la maison.

L'année s'étant écoulée, j'avais trouvé une nouvelle passion : le son. Mais en même temps, je ne me voyais pas être technicien du son toute ma vie... Alors j'ai tenté (Dieu seul sait pourquoi) une inscription dans un IUT pour préparer un DUT GEA.

Evidemment, avec mes formidables bulletins de note et mon année sabbatique, ce ne fût pas facile de convaincre les recruteurs, perplexes devant le cas. Je fus donc placé sur liste complémentaire.
Surprise, le jour de la rentrée, je ne faisais toujours pas partie des effectifs quand je me suis décidé à aller quémander une éventuelle place au secrétariat de l'IUT. Le soir même, le directeur m'appelait sur mon portable : l'aventure commençait...

Nous avons commencé l'année avec un tournoi de gestion : Kalypso. Ce fût la révélation ! Je n'y comprenais strictement rien mais c'était tellement logique que c'était fait pour moi. A partir de là, les bonnes notes ont commencé à arriver et puis quand on aime, tout se fait naturellement. Le stage de fin de première année, effectué dans un cabinet d'expertise comptable m'a convaincu que c'était ce que je voulais faire : j'avais enfin trouvé ma voie...

Depuis, il y a eu le concours message, la MSTCF rebaptisée depuis mon arrivée en Master CCA , un autre stage en cabinet, un autre cet été et l'année prochaine le master 2 CCA pour finaliser mon cursus. Mais ne prenons pas trop d'avance, la vie m'a appris à être prudent sur ce que l'on dit dans le futur...

C'est parfois agréable de parler de soi mais surtout de lire les expériences des uns et des autres, toutes aussi enrichissantes, et qui nous rappellent que malgré nos divergences d'opinion, nous avons ce petit quelque chose en commun qui fait que nous sommes unis par les liens du mariage à la comptabilité dans le sens le plus large du terme.

Bon courage à tous pour la suite,

Mickaël


--------------------
Il faut beaucoup de motivation et de persévérance pour gravir le mont DEC !
Membre
ProfilMembre
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 61 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 04/04/2008 18:57
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Nad64 @ 03.04.2008 à 22:37
Mais je crois qu'on fait tous ce métier par passion car je ne pense pas qu'on puisse le faire longtemps par dépit ou erreur de parcours. Ou alors on reste à un poste très peu qualifié juste par soucis de travail "alimentaire".

Bonsoir Nad,

C'est très rare, je te le concède, mais j'ai connu une chef comptable, excellent professionnelle et avec qui je m'entendais très bien, qui détestait complètement la compta. Son boulot était "alimentaire"...
Membre
ProfilMembre
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 61 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 04/04/2008 19:01
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Dramiug @ 04.04.2008 à 13:53
Aujourd'hui, je travaille depuis 6 ans dans la même entreprise, en tant que comptable unique, et en congé parental actuellement, je me suis décidée à poursuivre dans le cursus scolaire : je vais tenter les UE qui me manquent pour l'obtention du DCG.

et bon courage à toutes celles et tous ceux qui sont en plein boom!
Ankha
ProfilAnkha
  • 93 - Seine-Saint-Denis
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 2 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 04/04/2008 21:11
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Ben moi l'ide d'etre comptable est arrivée durant la 1ere.

Au depart je voulais etre instit mais vu les soucis que certains rencontre, les eleves d eplus en plus difficile avec en general les parents derriere eux j'ai changé d'avis.

J'adore les chiffres. Je m'eclatais en math et depuis petite j'aimais faire les comptes d emon argent de poche ect..

Par consequent et comme je voulais faire de l'apprentissage, ma mere m'a dit qu'il existait un bts compta et bts gesion pme pmi. Comme je voulais pouvoir evoluer dans mes etudes je me suis diriger vers bts compta.

Aujourd hui je ne regrette pas. J'aime toujours les chiffres, les analyser (j'adore le controle de gestion par ex).

Aujourd hui j'ai un cdi a 30 min de chez moi avec j espere des evolutions en perspectives (en tout cas on me l'a laissé entendre...)

Plutard j'ai pris conscience que ma tante du coté paternel etait comptable avant pour moi elle travaillait dans les bureaux c'est tout. lol

Et apres j'ai appris qu ema grand mere paternelle etait comptable.

Des fois je me demande si il y a pas comme une influence inconsciente de l'historique de la famille.


--------------------
Preparation DSCG à comptalia en gardant pour la premiere année mes notes d oral et d uv2 2007: RJ, OGE, G FI -> validé DEFC obtenu 2006: UV CG par l'intec
Membre
ProfilMembre
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 61 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 04/04/2008 21:46
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir Ankha,

Citation
Des fois je me demande si il y a pas comme une influence inconsciente de l'historique de la famille.


Could be...

Un de mes grand-pères était comptable (comptable-gestionnaire pme-pmi, c'était le type de boulot qu'il faisait). je ne l'ai pas connu.
Paraît-il d'après sa plus jeune s½ur que je lui ressemble de caractère.
Flo92
ProfilFlo92
Directeur du contrôle de gestion en entreprise
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 4 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur du contrôle de gestion en entreprise


Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 05/04/2008 08:58
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

Oui, effectivement, c'est un sujet intéressant qui nous permet de mieux nous connaître, donc très sympa ;-)

Pour d'abord rebondir sur quelques unes de vos remarques :
- je trouve vraiment dommage de faire un métier qu'on déteste "juste" pour l'alimentaire. Comme vous dites, la vie est longue et avec un peu de courage, je pense qu'on peut faire ce qu'on a envie.
- bravo à celles qui ont changé d'orientation (Françoise et lna notamment), je trouve ça génial de suivre ses aspirations, ça doit être une grande satisfaction personnelle pour vous !

Bon, pour revenir sur le sujet qui nous intéresse, je pense effectivement que ce métier ne fait rêver PERSONNE, sauf ceux qui sont déjà dedans ! On se demande même comment les vocations font pour naître ! Du coup, moi, je pense que c'est le hasard (et les opportunités).
Les jeunes ne comprennent pas et ne peuvent pas comprendre toutes les implications qu'il peut y avoir dans notre métier, l'extraordinaire variété des possibilités de parcours. Et les "vieux" pas dans cette voie ont une vision encore plus restreinte parfois (si j'en référe aux réflexions que j'entends parfois, du type "tu mets des chiffres dans des cases et c'est tout")

Cocnernant mon parcours, je dirais que je suis arrivée là par hasard. Mon "gros" problème est que je n'ai jamais vraiment su ce que je voulais faire comme métier mais par contre j'ai toujours su qu'il fallait un truc varié sinon, j'allais m'ennuyer. Tous mes choix ont donc été dictés de manière à me laisser le maximum de possibilités :

- au lycée : j'ai choisi de faire un BAC C car c'était celui qui permettait de faire un peu tout ce qu'on voulait
- ensuite, je me suis inscrite en prépa HEC car je ne savais toujours pas ce que je voulais faire. J'aimais beaucoup les matières scientifiques mais aussi les sciences humaines (d'ailleurs, au bac, j'ai eu 14 dans TOUTES les matières - sauf en sport où j'ai eu 13 ! C'était tout à fait représentatif de moi). Donc Math Sup, ça ne me disait pas trop car il fallait abandonner la philo, l'histoire, etc... La prépa HEC, c'était en quelque sorte 2 années de terminale supplémentaires pour me permettre de réfléchir encore à mon projet professionnel
- ensuite, en école de commerce, j'ai enfin vu ce qu'étaient le marketing, la finance, la compta, les RH, etc etc...Et j'ai vite compris que le marketing et les RH c'était pas pour moi. Comme je n'aime pas faire les choses à moitié et que les écoles de commerce ne sont pas hyper réputées pour leur technicité, j'ai fait en parallèle de mon école une MSTCF.
- ensuite stages en cabinet puis début de carrière en cabinet d'audit, parfait pour moi car là encore on peut faire plein de choses en sortant : du contrôle de gestion, de la finance d'entreprise, de la compta, de la conso, etc...
Bon, maintenant, je suis en conso donc quand même un peu spécialisée. Mais je suis passionnée par ce que je fais, comme vous tous.

Et le projet à venir : mon expatriation à Dallas pour aller faire la conso des comptes d'une dizaine de nos filiales là-bas et du contrôle de gestion. Et là-bas, je vais certainement (si mon projet se concrétise) passer leur diplôme d'expert comptable (histoire de m'ouvrir des possibilités supplémentaires)
Peut-être que CA, ça parlerait plus aux ados non :-)? (si je leur disais qu'on peut même aller faire carrière aux Etats-Unis si on veut ?).

ouh la la !! J'ai été bavarde moi aussi !

Bonne journée


--------------------
Flo92
Expert comptable stagiaire
Muki
ProfilMuki
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 78 - Yvelines
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 4 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 09/04/2008 16:27
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Pour moi aussi, complètement par hasard, les seuls postes où il y avait du travail à ma sortie d'ESC en 1996 étaient en compta !!

Quand je pense que ma mère avait tentée de me pousser dans cette voie et que j'avais répondu "je m'en fiche de savoir si c'est le compte truc ou machin qu'il faut affecter !" (alors que maintenant je ne m'en fiche plus du tout pour tenter de valider le DCG !!).

Comme quoi la vie...

Bon courage pour les révisions, ceux /celles que ça concerne !


--------------------
Muriel
Monika28
ProfilMonika28
Etudiant
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Expert comptable : rêve, erreur de parcours, fatalité ?
Ecrit le: 10/04/2008 00:00
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Aurélien 31 ton sujet déchire!
je n'ai jamais osé le dire à personne mais honnetement je suis tombé dedant et je ne l'ai jamais choisi. d'ailleur sur mon CV ça fait flash car après une licence de litérature anglaise j'ai fait un BTS puis DECF et actuellement en DCG3. ce diplome commence à me souler car on passe 4 ans pour qu'à la fin on délivre une misérable licence qu'ils appellent DCG3.
quand j'était jeune je rêvait d'être PDG ou DG. après le bac les modeste moyen de mes parents ne m'ont pas permis que d'aller à la fac. j'ai choisi alors l'anglais car j'adorais les langues alorque j'avais passé le bac "S". en 2003 j'ai attéri en france et je ne savais pas quoi faire. je me suis dit c'est l'occasion de réaliser ses rêve d'enfance.j'ai commencé à me renseigner naivement aupès de ma famille sur les études qui me permettrai de devenir DG. tous m'ont dit la comptabilité est le seul et meilleur cursus pour cela. aujour'dhui je me rend compte que je suis complétement à coté de la plaque. quand je pense que mon travail pourait être que de la comptabilité et de fiscalité je devien folle. je pense que le mieu à faire maintenant c'est de continuer et passer le DSCG pour limitter les dégas. la seule chose qui me rassure c'est le bon salaire. franchement j'ai du mal à croir qu'on peut être passionnés par ce metier. aucune crétivité. on apprent et on applique mai on invente rien contraiment au métier de la finance et le controle de gestion.
en tout cas merci à tous les participants
Retour en haut


  • Pages : 1 [2] 3







Retour en haut
CEGID
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer