BanStat
Logo Compta Online

[Tribune] Experts-comptables : vous n'êtes pas encore sur les réseaux sociaux ?

695 lectures
0 commentaire
Catégorie : Communication et stratégie digitale
Experts-comptables et réseaux sociaux

[Une tribune de Serge Heripel]

Il y a quelques jours en 5 minutes je découvrais :

  • un outil de pré-comptabilité proposé par la BNP à ses clients ;
  • comment apporter des actifs numériques à une entreprise ;
  • qu'il y a, en France, environ 2 300 fabricants de cacao, chocolat et produits de confiserie ;
  • un programme de formation gratuit pour la transition numérique de nos clients proposé par Amazon.

Comment ?

J'ai d'abord lu le journal La Provence, ensuite deux articles de Fabrice Heuvrard l'un dans l'édition découverte de « 21 millions » l'autre sur Compta Online. La troisième information est celle d'Atometrics et la quatrième celle d'un consultant canadien... et tout ceci, oui, en 5 minutes !

Combien d'abonnements payants me direz-vous ?

Aucun... je suis juste « sur Twitter ». Dès lors imaginez le volume d'informations que vous pouvez obtenir chaque jour avec un seul quart d'heure passé sur ce réseau social. « Être sur les réseaux sociaux », c'est tout à la fois.

 

Avoir accès à une information générale ou ciblée

Dans ce domaine, les réseaux sociaux sont particulièrement précieux pour :

  • savoir ce que fait la concurrence. Et comme il s'agit de... confrères, ils sont nombreux à partager leurs idées, leurs informations, leurs initiatives dans de nombreux domaines, bref une source inépuisable d'inspiration ;
  • connaître en temps réel les nouveaux produits et services des partenaires de la profession ;
  • découvrir ce qui se passe dans le secteur de l'assurance, ce secteur si proche de notre métier. Bien souvent il est intéressant de « transférer ce qui les touche » à notre propre environnement. Idem avec nos amis avocats. Sans compter qu'eux non plus ne sont pas avares d'informations et de conseils.

D'une manière générale, les réseaux sociaux permettent aussi d'avoir accès à quasiment toute la presse et donc à toutes les informations qui concernent directement ou indirectement nos clients (ces informations qui vous permettront, par exemple, de parler du prix du blé avec vos clients boulangers, des difficultés d'approvisionnement dans le BTP, etc... ). Bien sûr, et c'est bien normal, des articles sont payants ou réservés aux abonnés mais il y a déjà beaucoup à lire avec ceux en libre accès.

 

Échanger avec les confrères 

Aujourd'hui, j'échange avec nos cons½urs et confrères de Dunkerque à Nice, de Brest à Strasbourg, et avec les « ultras marins ». Si je « connais » Valérie, Elisa, Alexandre, Olivier, Raphael, Romain, Gilles, Philippe, Julien... que j'espère enfin rencontrer au prochain Congrès, c'est grâce à Twitter. Des réseaux sociaux qui nous permettent aussi d'aider les mémorialistes en relayant leurs pertinents questionnaires (pour les échanges sur les aspects techniques Facebook me paraît mieux placé).

 

Développer sa clientèle

Le summum est bien évidemment d'attirer de nouveaux clients grâce à la pertinence de vos interventions car oui c'est possible ! Twitter pour la communication de votre cabinet... un indispensable, à condition que votre  « fil » soit réellement personnalisé !

 

Un vrai challenge pour la profession : penser collectif 

C'est sympa les « likes » et les « RT » entre confrères, mais le vrai challenge est de réussir à toucher d'autres profils que les experts-comptables. Il faut intéresser à nos échanges d'autres personnes pour, entre autres, montrer l'image dynamique de notre profession et pas celle qui se limite à « compta/cerfa ».

Notre présence en nombre sur les réseaux sociaux, l'intérêt de nos échanges et publications peuvent être des facteurs d'attractivité de notre profession. Quand, par exemple, l'une de nos cons½urs participe à une émission télévisée sur la transformation numérique d'entreprises, un confrère est particulièrement présent sur le thème des crypto actifs, quand un autre met en ligne la vidéo de présentation très originale de son cabinet (et j'en oublie, veuillez me pardonner.) c'est toute la profession qui est mise en avant avec une image jeune et dynamique.

Frédéric Rocci l'avait bien compris en créant ce classement des experts-comptables sur Twitter dans le but d'encourager beaucoup d'entre nous à venir s'exprimer sur Twitter. Pour poursuivre, il attendait des soutiens d'« acteurs pertinents ». Les experts-comptables qui sont déjà présents n'ambitionnent pas de devenir influenceur, mais tout juste veilleur ou « curateur » ils démontrent par leurs publications et leurs échanges le dynamisme de notre profession.

Comme les autres marques, la « marque expert-comptable » ne doit pas être absente des réseaux sociaux !

À l'heure où l'attractivité de la profession pose question (50% des experts-comptables ont plus de 50 ans contre 30% pour les avocats) il est vraiment temps pour nous tous de nous investir dans les réseaux sociaux, que ce soit Twitter, Facebook, Instagram et même TikTok, ils sont les compléments indispensables d'une communication institutionnelle pour rajeunir et nos effectifs et notre image, communication qui semble avoir montré ses limites.

Serge Heripel
Serge Heripel sur Twitter Serge Heripel sur LinkedIn

Serge Heripel est expert-comptable retraité et vice-président de l'organisme mixte de gestion agréé France Gestion.


[Tribune] Experts-comptables : vous n'êtes pas encore sur les réseaux sociaux ?


© 2022 Compta Online
Retour en haut