BanStat

Faire face à une période surchargée au travail

16 880 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ressources humaines
16 880
0
Article écrit par (370 articles)
Modifié le
Comment gérer une période de surcharge de travail ?

De plus en plus de métiers connaissent une charge de travail supplémentaire, dépendante d'un événement particulier ou d'une saison. Par exemple, dans le secteur de la comptabilité, il s'agit de la période fiscale de janvier à avril. Durant cette période, il est préférable de s'organiser et de s'adapter à la charge de travail.

Prioriser

Pendant une période surchargée, il est primordial de gérer les dossiers par priorité. Si vous ne faites pas le tri, vous allez vite vous sentir débordé et ne plus savoir où donner de la tête. Vous devez tenter de garder le même rythme afin d'avoir le moins de retard possible et d'accumuler les dossiers à traiter.

Comment gérer la surcharge de travail ?

Prioriser, déléguer, apprendre, s'organiser, conserver des pauses, éviter le trop plein et analyser. Voici quelques conseils pour éviter de se sentir à bout et réussir à affronter une période de surcharge de travail.

 

Déléguer

Si vous le pouvez, selon votre entreprise et de l'équipe avec laquelle vous travaillez, vous devez essayer de déléguer au maximum. Attention, vous ne pouvez pas déléguer vos dossiers à d'autres personnes surchargées. Vous devez également prendre le temps de bien expliquer votre dossier avant la transmission afin d'améliorer la productivité.

 

Apprendre

Une période surchargée implique que vous devez travailler beaucoup plus tout en conservant votre motivation. Vous pouvez profiter de cette motivation pour engranger des connaissances supplémentaires. En effet, c'est lors de périodes intenses que vous apprenez le plus car vous êtes sous stress.

Comment prouver une surcharge de travail ?

Avant de solliciter votre supérieur hiérarchique, vous devez quantifier et estimer la charge de travail que vous effectuez en plus par rapport à une période habituelle. Soyez factuel sur la liste des tâches liées à la surcharge et argumentez sur la quantité de travail.

 

S'organiser

Lorsque vous êtes débordé, vous ne pouvez pas vous organiser de la même manière que pendant une période calme. Vous devez bien préparer en amont votre façon de travailler pendant cette période définie. Par exemple, vous pouvez mettre en place des échéances, noter les dates limites,... Bien entendu, l'expérience vous aidera et l'année suivante vous serez encore mieux organisé.

 

Conserver des pauses

Vous savez que pendant cette période, votre travail est plus important et vous devez déborder de vos horaires afin de pouvoir éviter tout retard. Vous pouvez allonger vos journées, que ce soit en arrivant plus tôt le matin ou en repartant plus tard le soir. Toutefois, vous devez conserver votre pause déjeuner. En effet, celle-ci permet de souffler au milieu de la journée.

 

Éviter le trop plein

Il est bien entendu que vous allez travailler plus, sous stress, pour éviter tout retard. Cette période intense doit se préparer psychologiquement. En effet, vous devez éviter le sentiment d'en avoir trop, d'être en surchauffe et d'arriver à un point de non retour. Prenez le temps de respirer et de vous détendre pour reprendre en meilleure forme.

Comment refuser une charge de travail supplémentaire ?

Le salarié possède un droit d'alerte et un droit de retrait qui lui permet de se retirer de toute situation de travail à condition d'avoir une excuse valable et d'en informer son supérieur hiérarchique. Attention toutefois, un salarié qui refuse d'exécuter une mission prévue dans son contrat de travail commet une faute et peut se faire licencier.

 

Analyser

Enfin, une fois que cette période d'activité surchargée est passée, vous pouvez prendre du recul et analyser afin d'en faire un bilan. Cela vous permet de déterminer les points positifs et les points d'amélioration dans les manières dont vous avez traité et vécu cette période. Surtout que vous devrez certainement faire face à cette période de surcharge de travail à l'avenir.

 

Les risques de santé lors d'une surcharge de travail

Dans tous les secteurs de nos jours, l'activité connaît un pic d'activité au moins une fois dans l'année. Tout dépend si ce pic dure quelques semaines ou quelques mois. Toutes les tâches secondaires deviennent des tâches urgentes et il faut oublier les semaines à 35 heures !

Toutefois, les conditions de travail ne doivent pas devenir épouvantables, au risque de finir en burn-out. De nombreux salariés estiment que la surcharge de travail est synonyme de stress.

Cette pression soutenue liée au stress engendre un état de fatigue et psychique qui conduit au surmenage. Attention, également à ce que ce surmenage n'aboutissent pas à de nombreuses fautes professionnelles.

La forme la plus importante de risque de santé est l'épuisement professionnel, le burn-out.

Les troubles psychologiques peuvent également être importants. Le premier symptôme est la fatigue qui peut devenir chronique avec un manque de sommeil ou un mauvais sommeil.

Des troubles musculo squelettique liés au stress et à la tension que le corps ressent. De nouvelles addictions au café, à la nicotine ou à l'alcool pour tenter de tenir le coup. Des maladies psychiques qui peuvent amener à la dépression ou à des idées de suicide dans les cas les plus graves.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.


Faire face à une période surchargée au travail


© 2020 Compta Online
Retour en haut