Logo Compta Online

Fichier des écritures comptables : du contrôle fiscal au Big Data

1 549 lectures
0 commentaire
Catégorie : Comptabilité - Gestion - Audit
1 549
0
Article écrit par Sandra Schmidt Schmidt Sandra sur Twitter Schmidt Sandra sur LinkedIn (1268 articles)
Modifié le

Fichier des écritures comptables : les entreprises doivent se l'approprier

Le fichier des écritures comptables ou FEC ne doit pas être réservé au contrôle fiscal. Les entreprises doivent se l'approprier et réfléchir au-delà du contrôle fiscal !

Une enquête a été réalisée par l'Association des professionnels et directeurs de comptabilité et gestion ou APDC et le cabinet BDO, auprès de 350 entreprises.

Elle montre que les entreprises ne sont pas toutes capables de produire le FEC pour différentes raisons. Elle apprend aussi que le FEC représente un coût supplémentaire pour nombre d'entreprises, qui font appel à des éditeurs de logiciels facturant un complément.

Pourtant, le FEC peut aussi être vu comme une opportunité pour améliorer le contrôle interne de l'entreprise ou lutter contre la fraude.

Les principaux problèmes rencontrés dans le cadre de la génération du FEC sont les suivants :

  • respect du format technique ;
  • séquentialité des numéros d'écritures ou des numéros de factures ;
  • intégration des a-nouveaux ;
  • volume des données ;
  • utilisation des classes 8 et 9 ;
  • dépendance vis à vis d'un prestataire externe.

A lire sur apdc-france.fr


<p><strong>Sandra Schmidt</strong><br>Rédactrice sur Compta Online</p>

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online



Retour en haut