Logo Compta Online

DCG et DSCG : se former à distance et à la carte

3 356 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ecoles
3 356
0
Article écrit par (12 articles)
Modifié le
DCG et DSCG : quelques conseils en fonction du profil du candidat

Préparer le DCG ou le DSCG est possible selon des modalités qui peuvent varier d'un établissement d'enseignement à l'autre. À la formation initiale ou en alternance, s'ajoutent les cours à distance mais aussi les formules à la carte, en cours du soir ou du samedi selon les besoins des candidats.

Ces différents modes de formation permettent à chaque candidat de suivre les cours en présentiel ou à distance de son choix, en tenant compte de la nouvelle validité des notes, limitée à 8 sessions ou de la possibilité de passer le DCG et le DSCG au cours de la même session.

Pascal Charpentier, directeur délégué de l'Intec et maître de conférence en gestion, nous en dit plus sur l'offre de formation de l'Intec.

Découvrez les formules d'enseignement à distance, en cours présentiels ou en cours à la carte de l'INTEC : « Formules d'enseignement en présentiel et à distance ».

 

Depuis 2021, les candidats au DCG État peuvent passer les épreuves de DSCG au cours de la même session. Cette possibilité existera-t-elle aussi à l'Intec ? 

Depuis de nombreuses années, et afin de respecter l'équité entre les candidats de l'État qui validaient leur DCG en septembre, l'Intec faisait également ses jurys en septembre et tous les titulaires du DCG État ou du DGC Intec s'inscrivaient à la session suivante du DSCG.

L'Intec a mis en place depuis 2017 la correction dématérialisée des copies d'examens qui permet de gagner un temps considérable, mais nous étions tenus par cette contrainte justifiant d'ailleurs la dispense totale du DGC sur le DCG.

L'an dernier, l'État a lui aussi dématérialisé la correction des copies, la double correction se fait donc en simultané et non plus par correction successive des copies, ce qui autorise une publication des résultats en juillet.

L'Intec est en mesure de le faire mais doit mettre en place une automatisation de la production des attestations, plus compliquée que celle de l'État puisque nous reprenons nos notes, celles de l'État (que seul le candidat connaît) et les différentes dispenses, VAE ou VES. 

C'est un projet que nous avons lancé cette année et qui permettra d'aligner les titulaires du DGC sur ceux du DCG État.

 

Quelles sont les différentes possibilités de formation à l'Intec ? (à distance, cours du jour, du soir, le samedi...) ? Qu'entendez-vous par formation à la carte à l'Intec ? 

Pour le DGC et le DSGC, la formation à la carte signifie que le candidat choisit les UE du diplôme dans n'importe quel ordre et en nombre variable. Ces diplômes ne sont pas découpés en années de formation comme les licences et les masters.

A la limite, même si c'est très compliqué et même si nous ne le recommandons pas, on pourrait faire toutes les UE de chaque diplôme en une seule année. A l'inverse, il est possible de ne suivre qu'une ou deux UE chaque année. Attention cependant, les UE acquises sont valables 8 ans, il faut donc terminer le diplôme avant expiration de ce délai.

Ensuite, les candidats peuvent choisir une formation entièrement à distance ou compléter cette dernière avec des cours présentiels en journée, avec des cours distanciels le soir, ou, pour le DSCG, avec des séances de regroupement le samedi.

 

Quelle formation ou quelles modalités peut-on conseiller en fonction du profil de l'étudiant ?

Beaucoup de nos candidats choisissent le DGC après une autre formation leur conférant des dispenses. Cela réduit le nombre d'UE à préparer.

Dans l'esprit de la formation à la carte, ils choisissent le nombre et la nature de leurs UE, nous leur recommandons de répartir les UE qu'ils considèrent (c'est variable d'un individu à un autre) comme difficiles et celles qu'ils considèrent comme plus faciles pour eux.

En DSCG, un candidat préparant la totalité des UE sur plusieurs années a intérêt à ne pas faire les deux grosses UE (droit et comptabilité) la même année.

Nous donnons des conseils ciblés en fonction du parcours antérieur du candidat, surtout s'il est en reprise d'études ou en situation de demandeur d'emploi. 

Les cours présentiels sur Paris sont particulièrement recommandés pour les UE les plus techniques (finance, comptabilité, contrôle de gestion...), et pour ceux qui découvriraient certaines matières comme les différents droits, le management...

 

Un étudiant qui s'inscrit aux cours à distance peut-il s'inscrire en cours du jour ou du samedi (ou renforcés) en cours d'année s'il rencontre des difficultés ? Est-ce recommandé ?

Oui, c'est possible s'il n'est pas financé par un organisme car les cours manqués ne pourront pas être rattrapés.

En règle générale, nous recommandons de basculer le plus tôt possible en présentiel... 

Cela dit, ces situations restent rares car les étudiants ont une perception assez fine de leurs capacités et de leurs lacunes.

Rappelons que les UE des diplômes comptables ne sont pas en soi particulièrement difficiles, mais elles sont denses et exigeantes, et supposent un travail régulier pour garantir le succès.

 

Les notes obtenues aux examens d'État ont désormais une date limite de validité (8 sessions).  Quelles options conseillez-vous à ces candidats ? 

Il n'y a pas de stratégie particulière, et de toute manière, il est bon de ne pas trop « traîner » dans la réalisation de son projet de formation.

Les 8 sessions sont suffisantes pour valider le DCG et le DSCG, y compris pour les salariés qui parfois ne suivent qu'une ou deux UE par an.

Mais contrairement aux étudiants en formation initiale, il est rare qu'ils commencent ces diplômes sans dispenses.

 

Et pour les candidats qui vont perdre leurs dispenses d'épreuves en 2022 ? La stratégie sera-t-elle la même ? 

L'Intec propose des outils comme la Validation des Études Supérieures (VES) qui permet toujours de valider des UE du DGC et du DSGC en fonction des parcours de formation suivis antérieurement.

Cela permet aux candidats de minimiser le nombre des UE à valider et amoindrit la menace de perte des dispenses.

Par ailleurs, il faut avoir en tête que n'importe quel diplôme universitaire se fait sur 3 ans pour une licence et 2 ans pour un master.

En donnant un délai de 8 ans, l'État n'a fait que mettre une contrainte légère, mais sans doute nécessaire car les évolutions des contenus des formations ne permettent plus d'envisager comme avant une validation « à vie » des UE du cursus comptable.

Découvrez les formules d'enseignement à distance, en cours présentiels ou en cours à la carte de l'INTEC : « Formules d'enseignement en présentiel et à distance ».

INTEC

www.intec.cnam.fr

INTEC sur Twitter INTEC sur Facebook INTEC sur LinkedIn


DCG et DSCG : se former à distance et à la carte


© 2022 Compta Online
Retour en haut