BanStat
Logo Compta Online

Grande journée de formation de la CRCC Paris : quel bilan ?

721 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
721
0
Article écrit par (226 articles)
Modifié le
Vincent Reynier : « Il faut tourner la page de la loi Pacte et regarder vers l'avenir »

La Compagnie régionale des commissaires aux comptes (CRCC) de Paris organisait ce 5 juillet sa grande journée annuelle de formation, placée cette année sous le thème de la transformation de la profession.

Vincent Reynier, président de la CRCC, revient à cette occasion sur les difficultés de recrutement de la profession, et la nécessaire évolution de l'offre et de l'organisation interne des cabinets.

Cette année, la grande journée de formation de la CRCC était gratuite : pourquoi ce choix ?

Traditionnellement, la CRCC de Paris organise, en juillet de chaque année, une grande journée de formation. Son but est de former les cons½urs et confrères à un thème précis, déroulé sur toute une journée, tout en leur permettant de valider 7 heures de formation.

Or depuis la pandémie, nous constatons un déficit de formation un peu plus important, avec seulement 54% des commissaires aux comptes de notre ressort qui ont rempli l'obligation de 120 heures sur 3 ans. Il nous fallait donc agir, rapidement, pour éviter tout décrochage et tout risque professionnel, car on sait que le H3C veut augmenter le niveau de répression dans ce domaine.

Nous avons donc décidé de rendre cet événement gratuit pour tous. Nous organisons par ailleurs les Universités de l'audit aux Antilles, à Saint Martin, du 28 octobre au 4 novembre prochains. Cet évènement, réalisé en partenariat avec le H3C, permettra de proposer 20 heures de formation de haut niveau dans un cadre sympathique, tout en offrant à nos amis antillais la possibilité d'accéder à ces formations.

 

Comment les commissaires aux comptes peuvent-ils diversifier leurs missions ?

Pour répondre à cette question, il faut d'abord bien comprendre nos clients et leurs besoins. C'était le but de la première conférence « Transformation des fonctions Finances : les CAC accélèrent », où nos deux grands témoins, Florian Chabanon, responsable administratif et financier, PNY et Jérémy Kaszewski, analyste financier du groupe Les Mousquetaires, partageaient leurs expériences et exprimaient leurs besoins.

Ensuite, il fallait donner aux commissaires aux comptes présents les clés pour réaliser les missions répondant à ces besoins : l'idée de mission en elle-même, bien sûr, mais aussi les outils adaptés. Pour cela, nous avions prévu plusieurs ateliers techniques :

Nos cons½urs et confrères doivent tourner la page de la loi Pacte et regarder vers l'avenir, tenter de nouvelles choses. C'est pour cela que nous avons fait de cette journée une « opération spéciale pour le développement des cabinets ». Au terme de cette journée, nous avons délivré 436 homologations de 7 heures de formations : les équipes de la CRCC de Paris peuvent être très fières de ce résultat.

 

Quelle est votre analyse des difficultés de recrutement rencontrées par les cabinets ?

Les cabinets de commissariat aux comptes, comme l'ensemble de la profession comptable, constatent une grande tension sur le marché de l'emploi. Le problème est structurel, mais il s'est encore aggravé ces derniers temps. Nous subissons en effet la concurrence accrue des grands réseaux, qui ont totalement modifié leurs critères de recrutement. Désormais, ils ne se limitent plus aux grandes écoles de commerce parisiennes, mais visent beaucoup plus large, recrutant des DCG ou DSCG, « viviers » habituels des plus petits cabinets. Les rémunérations proposées sont nettement plus élevées, et les plus petits cabinets ne peuvent pas suivre. 

 

Quelle est la réponse de la CRCC de Paris face à cette situation ?

Nous avons plusieurs niveaux de réponse. Les cabinets, tout d'abord, ont leur propre responsabilité, mais nous devons les accompagner, les inspirer. C'était le but de l'atelier « Développez votre marque employeur pour attirer de nouveaux talents et fidéliser vos collaborateurs », animé par Jean-François Bertrand, Marine Julien et Laurent Pernelle. Pour attirer les talents, il faut en effet avoir des méthodes de travail modernes, une vraie réflexion sur l'avancement et la valorisation des collaborateurs, un process de fidélisation,... il existe des leviers !

Le second niveau de réponse, c'est l'initiative portée par les institutions franciliennes autour de Sup'Expertise, une école d'excellence qui forme chaque année 700 apprenants en formation initiale, 16 000 en formation continue, et 2 650 experts-comptables mémorialistes. C'est une façon de travailler sur l'attractivité dès les premières années d'études, au plus proche de nos cabinets.

Julien Catanese Aubier

Julien Catanese Aubier
Directeur éditorial de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Diplômé d'expertise comptable, après 7 ans en tant que rédacteur en chef puis directeur de la rédaction Fiscalistes et experts-comptables chez LexisNexis, je rejoins l'équipe Compta Online en juin 2020.
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.


Grande journée de formation de la CRCC Paris : quel bilan ?


© 2022 Compta Online
Retour en haut