BanStat
Logo Compta Online

Grille des salaires dans les cabinets d'expertise comptable

848 357 lectures
12 commentaires
Catégorie : Droit social
848 357
12
Article écrit par (162 articles)
Modifié le
Dossier lu 1 048 947 fois
Salaire expert-comptable

Une nouvelle grille des salaires de la convention collective nationale des experts-comptables est étendue suite à la conclusion de l'accord n°45 du 3 décembre 2021 et à l'arrêté du 3 mars 2022. Elle revalorise les salaires de 2,90%.

La grille des salaires ci-dessous est mise à jour avec les salaires minimums prévus à compter du 1er avril 2022. Compte tenu de son extension par arrêté, elle s'applique dès le 1er avril dans tous les cabinets, adhérents des syndicats patronaux signataires (ECF et IFEC) ou non.

La grille des salaires donne le salaire du comptable ou collaborateur de cabinet (minimum) mais aussi le salaire d'un expert-comptable inscrit à l'Ordre.

L'accord revalorise deux éléments qui permettent le calcul de la nouvelle grille des salaires 2022 dans la convention collective des cabinets d'experts-comptables et de commissaires aux comptes :

  • valeur de base : 115,95¤ brut ;
  • valeur hiérarchique : 71,41¤ brut.

Le taux horaire minimum dans les cabinets d'expertise comptable passe de 10,382¤ à 10,683¤ soit un salaire brut supérieur au SMIC 2022 fixé à 10,57¤.

Les tableaux qui suivent présentent la grille des salaires principale, les salaires des cadres au forfait et la prime d'ancienneté pour la grille des salaires en vigueur entre le 1er juillet 2021 et le 1er avril 2022 et la grille des salaires à compter du 1er avril 2022.

 

Salaire d'un comptable ou collaborateur de cabinet à compter du 1er avril 2022

La grille des salaires dans les cabinets d'expertise comptable est donnée en rémunérations annuelles qui dépendent d'un travail effectif correspondant à la durée légale du travail soit 35 heures hebdomadaires.

Sont concernés par cette grille de salaire minimum les assistants, les collaborateurs comptables et les cadres des cabinets d'expertise comptable et de commissariat aux comptes.

Les métiers de comptable en entreprise, chef comptable, directeur comptable, comptable assistant, comptable unique, directeurs financiers et salariés des services comptables des entreprises bénéficient des conventions collectives en vigueur dans leur entreprise.

Enfin, le salaire d'un expert-comptable salarié (salaire minimum) augmente également.

Au minimum, le salaire d'expert-comptable inscrit à l'Ordre est fixé à 43 201¤ brut par an soit 3 600¤ brut par mois depuis le 1er juillet 2021. La grille des salaires des experts-comptables salariés est revue à compter du 1er avril 2022, le salaire minimum étant porté à 44 454¤ à cette date.

Quel est le salaire d'un expert-comptable stagiaire ?

Le salaire moyen d'un expert-comptable stagiaire varie entre 33 000¤/ an en 1ère année et 44 000¤/ an en 3ème année sur Paris (26 000¤/ an en 1ère année et 35 000¤/ an en 3ème année en province).

 

Grille des salaires à compter du 1er avril 2022

Salaire expert comptable

 

Grille des salaires en vigueur entre le 1er juillet 2021 et le 1er avril 2022

Salaire expert comptable

Légende du tableau

  • * Salaire minimal de l'expert-comptable stagiaire ayant au moins un an d'expérience
  • ** Poste attribué en priorité aux anciens stagiaires ayant obtenu le diplôme d'expertise comptable

Quel salaire avec un BTS comptabilité ?

Le salaire minimum d'un titulaire de BTS comptabilité en cabinet d'expertise comptable est associé aux coefficients 180 et 200 soit au 1er avril 2022 un minimum de 1 679,83¤ de salaire brut par mois au poste d'employé confirmé et 1 798,84¤ au poste d'employé principal.

 

Grille des salaires en cabinet d'expert-comptable : salaire minimum des cadres au forfait jours

Les salaires minimums des cadres au forfait jours en cabinet d'expertise comptable et de commissariat aux comptes sont calculés en pourcentage de la grille principale.

Forfait jours : salaires minimums à compter du 1er avril 2022

Salaire minimum

 

Forfait jours : salaires minimums en vigueur entre le 1er juillet 2021 et le 1er avril 2022

Salaire minimum

 

Fonctionnement de la grille des salaires des cabinets d'expertise comptable

La grille des salaires en vigueur dans les cabinets d'expertise comptable et de commissariat aux comptes présente quelques particularités.

Les classifications des salariés des cabinets d'experts-comptables permettent d'estimer le salaire minimum d'un collaborateur comptable de niveau Bac, d'un titulaire de BTS, du diplôme de comptabilité et de gestion ou encore d'un titulaire de master (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion, comptabilité contrôle audit, gestion comptable et financière par exemple).

Un expert-comptable stagiaire bénéficiera de la classification qui correspond au poste de travail réellement occupé. Ce poste dépend autant de ses diplômes que de son expérience professionnelle.

 

Prime d'ancienneté en cabinet d'expertise comptable et de commissariat aux comptes



Prime d'ancienneté annuelle à compter du 1er avril 2022

Prime d'ancienneté en cabinet d'experts-comptables

 

Prime d'ancienneté annuelle en vigueur entre le 1er juillet 2021 et le 1er avril 2022

Prime d'ancienneté en cabinet d'experts-comptables

 

Les anciennes grilles des salaires en cabinet d'expertise comptable et de commissariat aux comptes

Le tableau qui suit présente les anciennes grilles des salaires des cabinets d'experts-comptables et de commissaires aux comptes avec leur date d'application dans tous les cabinets. Ces dates dépendent de la publication de l'arrêté d'extension au Journal officiel ou du contenu des accords.

Grilles de salaire expert-comptable

Frédéric Rocci

Frédéric Rocci
Fondateur de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis avant tout un entrepreneur. Je cotoie et j'observe la profession comptable depuis plus de 20 ans. Rédacteur à mes heures perdues, j'affectionne plus particulièrement les sujets qui traitent des nouvelles technologies et du digital.
Découvrez comment communiquer sur Compta Online.


Le 18/07/2018 14:41, Nebtrax a écrit :
  

Bonjour,

Les têtes pensantes de la profession continuent à se demander pourquoi personne ne veut faire ce métier... XD, moi je sais!

Bonne journée


Le 02/08/2018 11:38, Xaviermtk a écrit :
  

Salaire tellement pas attractif


Le 25/01/2019 17:16, Florian44 a écrit :
  

Bonjour,

Les rémunérations annuelles précitées s'entendent en salaire brut annuel hors participation et intéressement ou faut-il en tenir compte ?

En vous remerciant par avance pour votre retour,
Bonne journée


Le 28/02/2019 18:38, Jambochaud a écrit :
  

Les comptables et assistants comptable sont payés aux revenues de minimum de subsistance comme dirait Keynes. C'est normal qu'après chaque période fiscale que c'est le mercato dans les cabinets d'expertises comptable. De plus dans chaque cabinet d'expertise comptable les salariés font des heures supplémentaires gratuit sous la menace de nos employeurs. Les experts comptables roulent en Porsche alors que les salariés roulent en trottinette. Il ne faut pas s'étonner qu'aujourd'hui les comptables sont très mal payés car je n'ai jamais vue de grève des salariés dans le domaine de la comptabilité.


Le 20/04/2019 10:02, Perrier_jeanmarc a écrit :
  

Intéressante cette remarque, le minimum versé (suivant la grille 'votée'), est supérieur au SMIG national (de 19 centimes). Ce qui amène un salaire net 'supérieur' au minimum légal imposé (sur 35 heures hebdomadaires) de 30 euros par mois. Enorme !...

Soyons sérieux quelques minutes, comment une profession dont l'accès ne cesse de devenir toujours plus complexe, et exige un ensemble de connaissances qui fait plus penser à un métier du droit que de gestion, et donc oblige a suivre une formation continue coûteuse (en temps, en argent et peu prise en charge, bien qu'obligatoire), puisse attirer, en ayant des salaires plancher aussi faibles.

Car il ne faut pas l'oublier, même si la principale motivation peut-être 'l'amour du travail', 'l'implication dans l'entreprise', 'la reconnaissance', etc... (et autres arguments employés par les services RH), personne ne travaille juste pour ça. Il faut aussi obtenir une rémunération qui amène à vouloir/choisir cet emploi. Et dans le cas d'une profession dite 'd'argent', où chaque jour l'on en verra passer quantité, avoir un salaire à peine plus élevé qu'un employé de supermarché ne motive pas vraiment.

De plus la complexité règlementaire (et traditionnelle) induite par les usages (c'est une profession fortement règlementée et encadrée), l'évolution y est lente, difficile et surtout le népotisme y est excessif (le 'réseau' étant le principal moyen de progression). Certes il faut cadrer une telle activité, mais à ce jour, les pratiques y sont fossilisées, et les habitudes gelées.

Pour ma part j'ai tenté de m'y joindre, et d'intégrer le milieu comptable, mais les refus systématiques, les renvois à plus tard (quand tu auras suivi les formations obligatoires), ajoutés à l'age (plus de 30 ans), amènent les responsables à même simplement refuser les possibilités de stages (obligatoires pour la validation des diplomes). Et donc me font remarquer l'hypocrisie de ce métier. Tant que les 'habitudes', et la tradition prévaleront, avec l'évolution technologique que l'on connait (usage du numérique toujours plus grand et efficace), le métier de comptable verra son attractivité fondre comme la banquise des poles.

Le réchauffement climatique appelle à un raffraichissement intellectuel.


Le 03/01/2020 06:50, Img a écrit :
  

Bonjour,

je suis du même avis que les autres, salaires non attractif, obliger de faire des heures non payées pour boucler les dossiers qui se rajoutent sans cesse et qui seront survolés fautes de temps. après plusieurs passages dans plusieurs cabinets je constate que bcp d'experts ne supervisent jamais comme ils le devraient les dossiers, les collaborateurs sont livrés à eux mêmes et non pas le support qu'ils devraient avoir des experts. C'est un peu hypocrite quand on sait qu'un collaborateur n'a pas le droit de faire même de la simple tenue en dehors d'une fonction salarié......d'autant plus que la volonté des cabinets est de tout automatiser en terme de saisie (monopole = robot ?!). Dans certains cabinets les experts ne veulent même pas voir les dossiers en supervision et nous demande de faire des synthèses 15min avant le rdv bilan. En cas d'erreur ou d'anomalie, le collaborateur a droit à des remontrances et si vous avez le malheur de demander plus de support ou d'implication de l'expert dans la revue des dossiers, pour être plus sereins vous êtes mis au placard. L'objectif principale étant la productivité et non la qualité.

Ce n'est pas de l'animosité mais le reflet de la dure réalité de cette profession. Il ne faut pas s'étonner du turnover des collaborateurs mais aussi des clients (dossiers bâclés ou survolés) dans la plupart des cabinets.

.


Le 10/11/2020 12:04, Altruisteman a écrit :
  

Bonjour,

Je remercie cette profession pour cette augmentation, elle saura être utile lors des négociations annuelles des salaires.

Utile-t-on encore la convention collective autrement qu'en papier toilette ? Des gens sont-ils réellement payés pour négocier une grille que personne utilise ?

Le pragmatisme permettra à notre profession de sortir par le haut de cette crise, ou pas....


Le 02/12/2020 10:17, Myriade1 a écrit :
  

Bonjour,

Et on se demande bien pourquoi les cabinets d expertise comptable ont tant de mal à recruter.

Je confirme, heures supplémentaires non payées.

Travail intéressant mais trop mal rémunéré au regard des responsabilités et nombreuses heures non payées.


Le 27/02/2021 19:41, Mastermind13 a écrit :
  

Bonjour à tous,

Ai-bien lu ? Un salarié ayant obtenu le DEC est rémunéré 29 702 € annuel mais s'il décide de s'inscrire à l'Ordre son salaire passe à 42 773 € ?

Un tel écart pour simplement une inscription administrative ? (et toutes les obligations que cela engendre également...)


Le 19/01/2022 18:11, Buckdich a écrit :
  

Bonjour,

#en réponse à la question de Florian44 :

Il s'agit des grilles des salaires conventionnels. Ces bases ne tiennent pas du tout compte de l'intéressement, participation et aux primes/bonus qui viennent s'ajoutés à votre taux horaire brut. Ce qui est intéressant, pour savoir vraiment comment on se situe au niveau de la profession c'est de prendre les études Hays. Ca donne une idée, et une base pour pouvoir négocier ensuite avec son employeur.

Sinon en effet, il faut reconnaître que les salaires de bases sont très peu attractifs au regard du travail accomplis, des responsabilités, de la pression ect. C'est peu encourageant, d'autant plus que les heures sup' non payées c'est un peu le sport national des cabinets. Une véritable remise en question est nécessaire, que ce soit pour les EC que pour les CAC...


Le 22/01/2022 12:07, Bygderoche a écrit :
  

Bonjour,

Les commentaires, pour le moins négatifs, me semblent être d'un autre temps.

Si effectivement 20 ans en arrière, les cabinets avaient une tendance à faire faire des heures et oublier de les payer, ce n'est plus la pratique la plus courante.

Aujourd'hui, rares sont le cabinet qui embauchent à moins de 24 K€ pour un débutant (c'est quand même pas vraiment le smic) et le plus souvent, soit ils payent les heures sup, soit ils accordent 8 semaines de congés payés.

Ce n'est quand même pas le bagne !!


Le 19/04/2022 11:42, Nebtrax a écrit :
  

Bonjour,

Non les commentaires ne sont pas d'un autre temps. le paiement des heures supplémentaires en cabinet relève de l'exception. Ou alors on met des collaborateurs en statut cadre en forfait jour pour ne meme plus se poser de questions...Ainsi des gamins de 23ans tout juste sortis d'école sont cadres... Si le turnover atteint un tel niveau et les primes de cooptation atteignent de tel niveau ( à Lyon des cabinets offrent 4K€ pour un manager de 5 ans d'expérience), c'est bien que quelque chose cloche dans ce métier! Les 8 semaines de CP ça je ne l'ai jamais vu non plus!!



Grille des salaires dans les cabinets d'expertise comptable


© 2022 Compta Online
Retour en haut