Logo Compta Online

Il faut que l'expert-comptable devienne entrepreneur en conservant sa technique

8 752 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
8 752
0
Article écrit par (330 articles)
Modifié le
Dossier lu 57 141 fois

Il faut que l'expert-comptable devienne entrepreneur en conservant sa technique

David Ladame a réalisé son rêve dans tous les domaines de sa vie et compte bien poursuivre sur sa lancée actuelle. C'est plutôt bien parti lorsqu'on sait qu'il a tous les jours 10 nouveaux projets en moyenne !

Rencontre avec cet « entrepreneur expert-comptable communicant innovant » passionné et passionnant.

Introduction

Experneo n'est pas un cabinet d'expertise comptable comme les autres. Destiné aux dirigeants de TPE et PME, il place le client au centre de la relation dans une dynamique participative et collaborative. David Ladame, son fondateur et entrepreneur dans l'âme, est aussi un expert-comptable communicant : via le blog d'Experneo, mais aussi via les formations et les événements qu'il propose lui-même. Un cabinet d'expertise comptable pour le moins innovant, pleinement ancré dans l'entrepreneuriat puisqu'il en a également l'esprit, et symbolique pour l'avenir des métiers du Chiffre.

 

Présentation

David Ladame est le fondateur du cabinet d'expertise comptable Experneo.

Expert-comptable lui-même, il est désormais lancé dans l'entrepreneuriat depuis 2012, grâce à son cabinet, et réalise ainsi son idéal de vie, après une dizaine d'année passées au sein d'un cabinet structuré. Passionné par l'humain, la communication, mais aussi son métier bien-sûr, il se définit lui-même comme « un expert-comptable numérique en mode Happy Business » !

 

Interview



Votre cabinet d'expertise comptable est reconnu et apprécié.
On voit que vous innovez dans votre manière de proposer vos services.
Pouvez-vous nous expliquer de manière plus détaillée et complète l'étendue de votre innovation ?

Oui, j'ai le sentiment aujourd'hui qu'Experneo est reconnu. Nos enquêtes de satisfaction traduisent une réelle satisfaction de la part de nos clients et surtout de nouvelles attentes. Nous y sommes vigilants. Nous sommes dans une logique d'amélioration continue, essayons de nous améliorer sans cesse avec nos clients.

Mais revenons à l'origine. J'ai souhaité repartir à zéro et créer une nouvelle structure, différente de ce que je connaissais. Après une dizaine d'années, au sein d'un cabinet structuré « traditionnel », je me suis donc lancé après une longue réflexion stratégique.

Dès sa création, le cabinet Experneo a été conçu comme une véritable société de services, dans les métiers de la comptabilité, de la gestion et du conseil. J'ai choisi un positionnement spécifique auprès des TPE. Experneo compte 4 personnes et un service social externalisé. Nous disposons de notre propre organisme de formation, depuis moins d'un an. Au-delà de la comptabilité et de la fiscalité, j'ai souhaité dès le début me positionner sur le conseil en gestion. Aujourd'hui, nous sommes fiers de pouvoir accompagner nos clients à la réussite de leur entreprise à travers un séminaire action, dédié aux dirigeants, ou encore des solutions de gestions innovantes. Nous lançons prochainement une nouvelle offre de communication. On peut dire que nous accompagnons nos clients avec une approche transversale assez inédite : une nouvelle manière de faire de la compta !

J'ai conçu Experneo comme une start-up, moderne et innovante. Situé dans une zone tertiaire écologique, nos bureaux sont modernes et fonctionnels, pensés et conçus pour le confort des collaborateurs et des clients (open space, espace détente, salle de formation, etc...) Très attaché au respect des autres, la dimension RSE a du sens chez Experneo.

Bref, vous aurez compris que nous évoluons dans un cadre de travail idéal, dans un objectif de satisfaction client maximale, le tout dans une ambiance « Happy Business » ! On ne s'interdit rien...

Quelques aspects précis que je considère innovants et/ou différenciants :

Solutions de gestion TPE : dès sa création nous avons mis en place l'outil MEG de RCA auprès de clients. Plus récemment, nous déployons une nouvelle solution QuickBoocks de chez Intuit. Là où d'autres s'inquiètent, je suis fier d'avoir anticipé ces solutions dans notre stratégie, pour inventer de nouvelles formes d'accompagnement de nos clients, plus attractives qu'auparavant. Avec ces solutions modernes, la compta et la gestion deviennent beaucoup plus fun, et pour tous (clients, collaborateurs, experts...) !

L'implication des clients : le client est au c½ur des processus : chaque client peut, s'il le souhaite, à différents niveaux, participer et s'impliquer. C'est ce que j'appelle : « la gestion participative ». Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients, et de manière « connectée », sans aucune limite géographique, et à partir de solutions web. Nous faisons en sorte de travailler à partir des mêmes bases de données, évitant ainsi les doublons et les pertes de temps inutiles. Nous avons récemment mis en place un FabLab appelé « NEOLAB ». Ce concept inédit, nous permet d'observer réellement les pratiques de nos clients afin de mieux identifier leurs besoins et concevoir avec eux les bonnes solutions.

Tarification Bonus-Malus : nous encourageons financièrement les bonnes pratiques avec les clients (classement, organisation, respect des délais etc...). Nous élaborons des processus optimisés afin de leur faire gagner du temps. Tout le monde est gagnant au final : nous arrêtons de perdre du temps inutilement et le client bénéficie d'un juste prix ! Ainsi, nous pouvons identifier nos clients et faire un tri. Il nous est déjà arrivé d'arrêter la collaboration avec un client qui ne respectait pas les règles. « Être client chez Experneo, ça se mérite !» (Rires). Moi et mes collaborateurs, nous nous déchirons réellement pour nos clients, c'est notre état d'esprit. Nous respectons le client, et le client doit nous respecter ! La relation client est basée également sur un critère de confiance qui est primordial, et que nous nous efforçons de maintenir.

Zéro papier : nous sommes réellement un cabinet zéro papier. La conception et l'organisation des bureaux ont été pensées dans cette logique dès la création. Les collaborateurs disposent tous de doubles écrans et de scanner. Nous utilisons une solution collaborative full web et complètement partagée. Toutes les restitutions clients sont réalisées à partir de diaporamas projetés sur écran. Nous disposons de 5 écrans au sein d'Experneo, sans compter les écrans des postes de travail (rires). Nous utilisons également les tablettes avec nos clients. A chaque fois, le visiteur est très agréablement surpris à son arrivée : le cadre a été pensé de manière optimale !

L'évènementiel - NEODAY : un concept inédit d'événementiel qui a lieu tous les 2 ans. Il s'articule en deux temps forts. Le premier temps, dans un format similaire au Keynote d'Apple, pour créer le buzz et faire le bilan avec nos cibles (CPPP). C'est l'occasion de faire un état des lieux, avant de poursuivre sur les objectifs stratégiques. Le deuxième temps fort est consacré à l'échange et au business pour les participants, le tout dans un cadre ludique, efficace et convivial. Suite à la première édition NEODAY#1, nous avons obtenu le trophée coup de coeur du jury dans le cadre des Trophées Marketing et Communication de la profession (2014). La prochaine édition se déroulera à Nancy, le 1er juillet prochain...

Finalement, tout est assez innovant chez nous, c'est génétique !

 

De quels constats ou faits concrets êtes-vous parti pour parvenir à votre projet ?

Cela faisait un moment déjà que je rêvais d'être chef d'entreprise. Après plus de 10 ans au sein du même cabinet, j'avais la forte conviction que je pouvais faire autre chose et prendre mon destin en main. Ma rencontre avec de jeunes confrères au sein du CJEC a été décisive : si d'autres ont réussi à se lancer, pourquoi pas moi ! J'ai donc bien préparé mon projet : stratégie, offre de services, positionnement etc... Je me suis installé en création ex-nihilo. L'expérience acquise au cours des 10 années de pratique au sein du précédent cabinet a été un véritable atout.

Par ailleurs, le réseau que j'ai réussi à entretenir a été un accélérateur pour moi. Bref, beaucoup d'indicateurs étaient au vert ! Cela n'a pas été facile pour moi de changer de statut. En effet, passer d'un statut d'Expert-comptable salarié, bien rémunéré au sein d'un cabinet structuré, pour devenir Expert-comptable Indépendant : je n'ai pas été compris tout de suite par mon entourage, le contexte économique difficile n'étant pas en ma faveur... ! Comme quoi, parfois il ne faut pas écouter les autres et faire ce que l'on souhaite au plus profond de nous-mêmes. Aujourd'hui, je ne regrette rien de mes choix !

La réussite du lancement du projet est également due à d'autres aspects :

  • Avoir été bien accompagné au démarrage, en termes de financement (LCL) et de communication (Agence Berlioz) ;
  • L'accès aux solutions informatiques et équipements réduits grâce à l'adhésion du CJEC ;
  • Avoir réussi à m'entourer de « bons clients ».

Avec Experneo, mon souhait est de démocratiser la comptabilité et de constituer une véritable société de services pour les TPE que sont mes clients. Et je compte bien m'appuyer sur les opportunités de la transformation numérique pour y parvenir !

Parallèlement, je m'inscris avec mes clients dans une démarche d'amélioration, en proposant un séminaire action, qui s'inscrit dans une logique de réussite collective. Le chef d'entreprise aujourd'hui doit être bon dans 5 domaines : stratégie, organisation, production, commercial et gestion. Je ne connais personne qui soit bon dans les 5 domaines de manière parfaitement égale ! Bien souvent, les gens ont naturellement tendance à travailler les domaines dans lesquels ils sont bons et donc à l'aise, et laisser tomber les domaines dans lesquels ils doivent s'améliorer : c'est parfaitement humain et légitime ! Par contre, c'est dangereux pour un chef d'entreprise. Devenant entrepreneur à mon tour en créant Experneo, j'ai parfaitement identifié ce besoin.

Aujourd'hui, le fait d'être également chef d'entreprise me permet de mieux comprendre ce que sont les problématiques des TPE, puisque je les vis au jour le jour. Les clients entrepreneurs me font plus naturellement confiance. Depuis que je me suis installé à mon compte, j'appréhende les choses d'une manière différente. D'ailleurs, un de mes slogans est « qui mieux qu'un entrepreneur peut accompagner un autre entrepreneur ? »

 

Vous êtes un expert-comptable qui communique !
Que pensez-vous de la communication en général et dans votre univers en particulier ?

Je ne m'explique pas pourquoi, mais j'aime ce domaine. Ce qui est paradoxal pour un expert-comptable. Si vous voulez mon avis, je n'aurai jamais dû être expert-comptable (rires). D'ailleurs, paradoxalement, une des premières choses que j'ai faites au lancement du projet, fut de choisir une agence de communication. J'avais donc là mon premier poste de dépense, plus de 2000 euros ! Mon prévisionnel d'activité comprenait une ligne communication de plus de 10 K¤ par an, ce qui avait surpris mon banquier de l'époque. La communication est pour moi fondamentale et indispensable. Elle revêt plusieurs formes : interne, externe, digitale, print, visuel, vidéo, médias, plaquettes etc...

Dès le début, l'identité visuelle d'Experneo a été pensée et réfléchie dans les moindres détails. Le logo est composé de la lettre E et du diagramme de Pareto. Le E reprend la première lettre d'Entrepreneur et d'Expert-comptable. Le diagramme de Pareto rappelle visuellement les étapes et la croissance d'une entreprise ; le fait que ce soit en biais symbolise l'accompagnement, tandis que le code couleur symbolise la modernité, associée à l'aspect écologique du vert (dimension RSE). L'identification visuelle propre à un logo, doit correspondre aux valeurs de l'entreprise. Encore beaucoup trop d'entreprises en sous-estiment les conséquences. Pour communiquer de manière professionnelle, il faut donc du contenu, la forme n'arrive qu'en second plan.

Dans l'univers Experneo, la communication fait partie intégrante du concept. A tel point que Bruno Histrimont, fournisseur devenu client, est aujourd'hui associé en charge de la communication. C'est un réel plaisir de consacrer du temps à ce sujet avec mes équipes. Les rendez-vous de travail sont à chaque fois un moment de plaisir de et partage, la conclusion d'une réflexion menée en amont. Je suis comme un enfant lorsque je découvre les nouveaux visuels, les nouvelles pages web, j'adore ça !

La réalité du terrain, frustrante pour certains, c'est que le client de TPE s'en fiche de s'adresser au meilleur Expert-comptable. Il préférera s'adresser à quelqu'un qui se montre plus proche et sincère avec lui, à l'écoute, plutôt qu'à un super technicien : c'est donc bien la preuve que la manière de communiquer est fondamentale. Les experts-comptables ont le savoir-faire, il faut donc le faire savoir !

Donc oui, je me considère bien comme un expert-comptable communiquant.

 

Votre slogan « Qui mieux qu'un entrepreneur peut accompagner un autre entrepreneur ? » que vous citiez précédemment, est très efficace.
Qu'est-ce-qui vous a donné envie de particulièrement vous adresser aux entrepreneurs ?
Avez-vous d'autres idées à mettre en oeuvre pour encore mieux associer l'univers de l'entrepreneuriat et de l'expertise comptable ?

L'envie de m'adresser aux entrepreneurs et plus précisément ceux de « petite taille » vient de plusieurs raisons. Tout d'abord, j'aime l'environnement de l'entreprise, et plus généralement la création. C'est un environnement hostile, difficile dans lequel rien n'est jamais gagné d'avance, mais tellement passionnant quand on y a goûté ! L'entrepreneur, c'est celui qui se jette dans le vide et qui construit un avion sur le chemin de la descente. J'aime beaucoup cette citation qui a du sens... On se sent utile : création de richesse, formation des autres, partage, etc... Donc m'adresser à des entrepreneurs était une évidence.

 

Ensuite, les entreprises de petites tailles (TPE de moins de 10 salariés) sont des organisations dans lesquelles on peut rester proche de la direction. En qualité d'expert-comptable, on bénéficie d'une proximité enrichissante. Nous évoluons ainsi dans une relation de confiance mutuelle, pas uniquement basée sur des objectifs commerciaux. Enfin, ces entreprises, n'ayant pas les mêmes ressources que des entreprises plus structurées, sont demandeuses de conseils et ce, dans plusieurs domaines. Nous pouvons donc les accompagner longtemps, dans une relation gagnant-gagnant, en restant à des niveaux de taille humaine, et avec fidélité.

La proximité avec les clients est primordiale chez Experneo, et nous y sommes vigilants. Ce qui est formidable avec la technologie aujourd'hui, c'est que nous pouvons conserver de la proximité, malgré la distance géographique ! Mon client le plus fidèle et le plus éloigné réside en Nouvelle Zélande !

En termes d'idées, je suis quelqu'un qui me lasse vite, j'ai besoin de nouveauté et heureusement, j'ai encore aujourd'hui beaucoup d'envie et de projets ! J'ai besoin de ça.

 

Comment percevez-vous les jeunes start-up des métiers du chiffre ?
Selon vous, viennent-elles sur « votre territoire » ou au contraire, vos projets sont-ils complémentaires ?
Certaines vous inspirent-elles ?

Les start-up des métiers du chiffre sont nécessaires pour faire avancer les choses et bousculer les états d'esprit ! Je ne suis pas de nature à avoir peur. J'ai naturellement confiance en moi et je veille attentivement sur ce qu'il se passe dans mon entourage. Souvent, on a peur de l'inconnu... Sans prétention de ma part, je n'ai pas peur et je le confirme. Comme d'autres, bien évidemment, il m'arrive d'avoir parfois des doutes, mais je pense qu'ils sont nécessaires pour construire l'avenir sereinement.

Je trouve même que ces start-up sont inspirantes. Ces acteurs bouleversent l'univers de la comptabilité et de la gestion... Paradoxalement, les TPE restent encore en trop grand nombre traditionnelles sur beaucoup d'aspects. L'avantage de tous ces acteurs, est d'accélérer la conduite du changement : la transformation digitale est en route. Je m'en réjouis, c'est le choix stratégique que nous avons fait chez Experneo. Ce sera d'ailleurs la thématique de notre prochain évènementiel : NEODAY#2.

Experneo est également une start-up du monde des chiffres qui a pour vocation de « démocratiser la comptabilité » !

 

Quelles recommandations donneriez-vous aux jeunes entrepreneurs dans les métiers du chiffre ?

Cette question n'est pas simple. Dans un premier temps, je recommanderai aux jeunes entrepreneurs d'avoir une réelle stratégie. Je les invite également à se poser la question de la foi : y croyez-vous vous-même ? Aujourd'hui, les gens n'ont plus de croyance, ne croient plus en eux et en leur capacité. Je suis convaincu que beaucoup de choses sont question de croyance. Nancéen de c½ur, je suis un adepte d'Emile Coué et de la pensée positive : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ! ».

 

Un autre élément est tout aussi important et primordial : celui de l'équilibre. Il faut veiller à se préserver pour durer. Continuer à conserver une qualité de vie personnelle en parallèle de son projet professionnel, est pour moi une des conditions de la réussite. Je n'ai pas la recette miracle et je ne crois pas qu'elle existe. Je souhaite à tous les entrepreneurs de s'épanouir dans leur projet et de partager l'épanouissement avec les autres.

Pour revenir aux métiers du chiffre, nul n'est en capacité de dire quel sera notre métier de demain, mais aujourd'hui, nous sommes à l'aube d'une nouvelle manière de collaborer, plus rapide, plus connectée, saisissons les nouvelles opportunités et écrivons l'avenir ensemble.

 

En tant « qu'entrepreneur expert-comptable communicant innovant », quelles difficultés avez-vous rencontrées ou rencontrez-vous encore ?

La plus grosse difficulté que j'ai rencontrée, et que je rencontre encore, est la résistance au changement. Elle est permanente et provient de tous les types d'individus. Les gens n'aiment pas le changement. Ils sont ancrés dans des habitudes confortables. C'est une particularité de l'être humain. Face aux défis d'aujourd'hui, cette résistance s'accentue, car l'inconnue est grande. Je n'ai malheureusement pas la solution.

Là où l'entrepreneur que je suis doit être vigilant, c'est ne pas vouloir trop perdre de temps à vouloir convaincre quelqu'un au changement. Je reste malgré tout persuadé qu'avec du temps et beaucoup de philosophie, on peut y arriver. Une fois encore, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Quand les gens ont compris l'intérêt et les bénéfices du changement, ils s'y emploient. A nous de leur faire prendre conscience de cette valeur ajoutée perçue !

 

Comment rêvez-vous l'avenir des entrepreneurs des métiers des chiffres ?

Experneo ! (Rires) Pourvu que ça dure ! Et pas forcément dans les métiers du Chiffre. Je rêve de continuer à développer mon univers conformément à ma stratégie avec le même enthousiasme qui m'anime aujourd'hui.

D'un point de vue plus général, je dirais que l'expert-comptable n'est pas idéalement représenté dans l'entreprise (à tort). J'aimerais donc qu'on reste légitimes dans notre métier, que l'on fait très bien. Je souhaiterai que l'image de l'Expert-comptable évolue encore, trop souvent associée à des teneurs de comptes, alors que nous sommes les garants de la réussite entrepreneuriale auprès des TPE-PME ! Nous devons saisir les opportunités liées au numérique, avant que d'autres ne le fassent. Conservons notre proximité, notre technicité et devenons de véritables entrepreneurs du chiffre au service de l'économie, et non des finances (rires).

L'expertise comptable est une profession noble que je suis fier d'exercer : technicité, expérience, exemplarité, utilité, conscience et indépendance. Je ferai tout pour que cela dure le plus longtemps possible !

 


L'équipe de la rédaction

L'équipe de la rédaction sur Compta Online



Il faut que l'expert-comptable devienne entrepreneur en conservant sa technique

Retour en haut