Logo Compta Online

Il n'y a pas que le CAC 40 : les petites entreprises peuvent devenir grandes



408 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
408
0
Article écrit par Sandra Schmidt (1707 articles)
Modifié le

Petites et moyennes entreprises cotées : aussi un intérêt pour l'investisseur

Les entreprises du CAC 40 ne représentent pas l'essentiel des valeurs de la bourse parisienne ou européenne, et de loin. Entre 2000 et  2015, les valeurs du CAC 40 n'ont représenté qu'entre 7 et 9% des sociétés cotées en Europe.

Si les grandes entreprises gagnent du terrain sur les petites structures, les entreprises dont les capitalisations varient entre 5 et 150 millions d'euros (appelées micro) représentent toujours environ 50% des sociétés cotées.

La moitié des grandes entreprises cotées d'aujourd'hui étaient des petites et moyennes entreprises cotées quinze ans plus tôt.

C'est pour cette raison que le marché des introductions en bourse doit donc rester dynamique pour permettre le développement de ces entreprises dont on parle moins dans les médias.

Or, en 2016, le marché des introductions en bourse reste moins actif qu'au 1er semestre 2015. De la crise chinoise au Brexit, plusieurs événements ont fait hésiter les entreprises qui ont parfois reporté, voire annulé leur projet d'introduction en bourse.

Pourtant, la cotation peut parfois permettre de lever des fonds plus rapidement par la suite. Parce que les performances boursières des entreprises du CAC 40 sont moins importantes que celles des plus petites.

 

A lire sur lesechos.fr


Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.



Retour en haut