BanStat
Logo Compta Online
Cegid

Immobilisations, charges et bilan

1 613
38 122
0
1 613 réponses
38 122 lectures
0 vote
Anty
ProfilAnty
Entrepreneur
  • 26 - Drôme
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Entrepreneur


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 28/02/2014 20:52
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour, pour les soci
Durenor
ProfilDurenor
Enseignant
  • 77 - Seine-et-Marne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 9 votes
popupBulle tail
Profil
Enseignant


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 28/03/2014 15:55
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,





Merci pour cette article.





Je rajouterai une pr
Denisbresil
ProfilDenisbresil
Directeur Administratif et financier en entreprise
  • 24 - Dordogne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 5 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son site Internet
Directeur Administratif et financier en entreprise


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 08/04/2014 10:47
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,





Je suis le DAF d'une holding avec int
Mthierse
ProfilMthierse
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 9 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 17/04/2014 14:14
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Sans vouloir
Nico337
ProfilNico337
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 33 - Gironde
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 18/04/2014 11:45
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Au cas d'espèce je pensais que la provision pour dépréciation n'était pas déductible !?

Je me permets de vous poser la question car il semble que "Pour les sociétés soumises à l’IS, les dépréciations des titres de participation qui relèvent du taux de 0 % ne peuvent faire l’objet d’aucune déduction." => qu'en est-il ?

On serait donc avant l'abus de droit sur un autre problème fiscal plus "simple".

Je vous remercie par avance,

A vous lire,

Shirazi
ProfilShirazi
  • 06 - Alpes-Maritimes
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 11/06/2014 16:12
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,
Simonlevy
ProfilSimonlevy
Fiscaliste en cabinet
  • 49 - Maine-et-Loire
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Fiscaliste en cabinet


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 15/07/2014 08:06
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Très bon résumé des conditions de la loi Duflot, et c'est un fiscaliste qui vous le dit! ;)

Mozo
ProfilMozo
Comptable en entreprise
  • 34 - Hérault
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 517 votes
popupBulle tail
Profil
Comptable en entreprise


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 02/09/2014 08:31
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Pour le départ anticipé à la retraite,

Chri678
ProfilChri678
Etudiant DSCG
  • 13 - Bouches-du-Rhône
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant DSCG


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 03/09/2014 12:16
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour je suis étudiant en DSCG en France mais je suis italien à la base.

Sauriez vous me dire si il y a beaucoup de cabinet en France qui travaillent avec l'Italie?

Cordialement

Christian TURBA

Borie
ProfilBorie
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 35 - Ille-et-Vilaine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 15/09/2014 15:02
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Pierre Borie
15 mai 2012 à 10:03
Comme le papillon qui sort de sa chrysalide, le bachelier a de quoi se sentir aveuglé par la lumière qui inonde son horizon. Où porter son regard, dans quelle voie s'engager pour déboucher à coup sûr sur le monde concret de demain, sans se perdre dans les labyrinthes de celui d'aujourd'hui ?
Quel métier, autre que celui d'expert-comptable, au cœur de la mésoéconomie, est-il capable de mettre un jeune en prise directe avec à la fois le monde des agents économiques qui composent le tissu vivant de la société, et celui de la politique, dont dépendent les règles qu'il doit mettre en œuvre ?
Par sa science, sa conscience et son indépendance, l'expert-comptable, qu'il soit conseil ou auditeur, jouit d'un statut privilégié qui fait de lui le partenaire privilégié de tous les décideurs, publics comme privés. Il comprend les grands enjeux tant macro que microéconomiques, les nécessités de la RSE et de la coopération internationale, les besoins des parties prenantes et de la préservation des ressources.
Le jeune bachelier d'aujourd'hui sait qu'il lui faut dépasser le débat " rigueur-croissance ", car c'est de son avenir qu'il est question, et qu'il ne peut accepter ni de mourir guéri, ni de vieillir avili. L'expert-comptable est capable de réfléchir au concept de " croissance ", et d'en proposer une définition qui satisfasse aux principes du développement durable. Il est capable de forger les outils qu'il faut pour en donner la mesure véritable, même s'il lui faut pour cela révolutionner la pratique comptable.
Comme ses ainés au sortir de la guerre, qui ont su accompagner le redressement du pays en ruine, le futur expert-comptable, jeune et fougueux, est disponible pour se retrousser les manches, pour balayer les mauvaises pratiques et planter les graines du futur.

Retour en haut









Newsletter
03
Feb
02
Feb
31
Jan
30
Jan
30
Jan
30
Jan
30
Jan
30
Jan
29
Jan
29
Jan
29
Jan
26
Jan
connectés
Publicité
DEXT
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2023 Compta Online
S'informer, partager, évoluer