BanStat
Logo Compta Online
KPMG

Immobilisations, charges et bilan

4
486
4
4 réponses
486 lectures
4 votes

Pragmateek
ProfilPragmateek
Entrepreneur
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 50 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son site Internet
Entrepreneur


Ecrit le: 02/02/2015 15:19
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

je me remets gentiment à la compta et je suis "confronté" à certains cas non triviaux voire carrément subtils.

Tout d'abord commençons par les no-brainers :

- une grosse machine de production renouvelée tous les 10 ans : on la passe en immobilisation, elle apparait au bilan, et au bout de 10 ans on la jette pour la remplacer

- un titre de transport (e.g. ticket de métro) : en charges car consommé immédiatement.

Maintenant j'ai quelques interrogations :

- si la machine de production est utilisée après sa période d'amortissement initiale, disons sur 5 ans de plus, comment est-ce géré : elle reste en immobilisation et au bilan avec une valeur résiduelle de 0 ?

- une bibliothèque technique de livres papiers pour une société informatique : chaque livre coûte quelques dizaines d'€ et pourrait donc passer en charge mais il sera probablement utilisé sur plus d'un an, et il est même impossible de savoir quand il devient inutile car dans 20 ans peut-être que la société devra retravailler sur une technologie obsolète et le livre sera de nouveau utilisé.

De plus ces livres ont toujours une valeur marchande et peuvent être revendus individuellement à n'importe qui.

Donc il me semble logique d'immobiliser les livres comptablement, et de les amortir fiscalement sur 1 an, et les faire apparaître au bilan pour une valeur nulle à défaut de pouvoir obtenir un prix de marché.

Est-ce une bonne approche ? Est-ce obligatoire ?

- idem mais avec des livres électroniques, la différence principale étant qu'ils ne sont pas revendables individuellement et font partie intégrante de la bibliothèque de la société.

Je me doute qu'il doit y avoir une certaine marge de manœuvre pour du menu fretin comme des livres (quelques milliers d'€ pour une bibliothèque conséquente) mais s'il y a des bonnes pratiques je suis preneur...

Merci par avance de vos éclaircissements.

Baobob
ProfilBaobob
Collaborateur comptable en cabinet
  • 49 - Maine-et-Loire
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 39 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 02/02/2015 17:06
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour

- si la machine de production est utilisée après sa période d'amortissement initiale, disons sur 5 ans de plus, comment est-ce géré : elle reste en immobilisation et au bilan avec une valeur résiduelle de 0 ?

Oui, elle reste au bilan avec une VNC à 0. Le jour de la cessions le prix de vente constituera une plus valu.

- une bibliothèque technique de livres papiers pour une société informatique : chaque livre coûte quelques dizaines d'€ et pourrait donc passer en charge mais il sera probablement utilisé sur plus d'un an, et il est même impossible de savoir quand il devient inutile car dans 20 ans peut-être que la société devra retravailler sur une technologie obsolète et le livre sera de nouveau utilisé.

De plus ces livres ont toujours une valeur marchande et peuvent être revendus individuellement à n'importe qui.

Donc il me semble logique d'immobiliser les livres comptablement, et de les amortir fiscalement sur 1 an, et les faire apparaître au bilan pour une valeur nulle à défaut de pouvoir obtenir un prix de marché.

Est-ce une bonne approche ? Est-ce obligatoire ?

Leurs valeur étant inférieur à 500 €, ils sont déclaré comme non significatifs et sont considérés comme de la fourniture, au même titre qu'un classeur ou une calculatrice.

- idem mais avec des livres électroniques, la différence principale étant qu'ils ne sont pas revendables individuellement et font partie intégrante de la bibliothèque de la société.

Je me doute qu'il doit y avoir une certaine marge de manœuvre pour du menu fretin comme des livres (quelques milliers d'€ pour une bibliothèque conséquente) mais s'il y a des bonnes pratiques je suis preneur...

Concernant la bibliothèque, vous devez pouvoir la saisir comme une immobilisation incorporelle (compte 20XXX) et l'amortir en conséquence.

Cordialement

Pragmateek
ProfilPragmateek
Entrepreneur
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 50 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son site Internet
Entrepreneur


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 02/02/2015 19:57
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Merci Baobob pour votre réponse rapide.

Oui, elle reste au bilan avec une VNC à 0. Le jour de la cessions le prix de vente constituera une plus valu.

Parfait ça semble logique.

Leurs valeur étant inférieur à 500 €, ils sont déclaré comme non significatifs et sont considérés comme de la fourniture, au même titre qu'un classeur ou une calculatrice.

Ça ne rend pas hommage à leur valeur que de les mettre au même niveau que des feuilles blanches. ;)

Donc en 6063 ou 6068 ?

Concernant la bibliothèque, vous devez pouvoir la saisir comme une immobilisation incorporelle (compte 20XXX) et l'amortir en conséquence.

Oui c'est une bonne idée si acquise en une seule fois, mais vu qu'elle se construit de façon incrémentale par ajout de livres elle n'apparaîtra jamais comme immobilisation au bilan car chaque livre est une charge qui ne vit que le temps d'un exercice avant de s'évaporer au début du suivant.

Baobob
ProfilBaobob
Collaborateur comptable en cabinet
  • 49 - Maine-et-Loire
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 39 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 03/02/2015 08:54
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Ça ne rend pas hommage à leur valeur que de les mettre au même niveau que des feuilles blanches. ;)

Donc en 6063 ou 6068 ?

Plutôt en 618XXX, cela reste de la documentation.

Oui c'est une bonne idée si acquise en une seule fois, mais vu qu'elle se construit de façon incrémentale par ajout de livres elle n'apparaîtra jamais comme immobilisation au bilan car chaque livre est une charge qui ne vit que le temps d'un exercice avant de s'évaporer au début du suivant.

En fait je compare ça à de l'achat de vaisselle dans un restaurant. Si vous achetez un gros lot de vaisselle à la création du restaurant vous allez pouvoir l'amortir, mais quand vous rachetez 2 assiettes vous allez les passer en charge.

Cordialement

Pragmateek
ProfilPragmateek
Entrepreneur
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 50 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son site Internet
Entrepreneur


Re: Immobilisations, charges et bilan
Ecrit le: 03/02/2015 11:28
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Plutôt en 618XXX, cela reste de la documentation.

Oui ça semble parfait en 6183 "Documentation technique".

En fait je compare ça à de l'achat de vaisselle dans un restaurant. Si vous achetez un gros lot de vaisselle à la création du restaurant vous allez pouvoir l'amortir, mais quand vous rachetez 2 assiettes vous allez les passer en charge.

Très bonne mise en perspective avec un autre domaine.

Merci pour tout Baobob. :)

Retour en haut









Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer