BanStat
Logo Compta Online

L'informatique pour le jeune expert-comptable

6 874 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
6 874
0
Article écrit par (5 articles)
Publié le
Modifié le 20/06/2017

Cyril Degrilart, expert-comptable, membre du bureau régional du CJEC Paris Ile-de-France, revient sur la conférence animée avec Pascal Linéard dans le cadre des Estivales 2015 sur le thème « Quelle informatique pour le jeune professionnel ? ».

Quels sont à votre avis les grands axes de choix d'un bon outil informatique pour les professionnels comptables ?

En matière d'informatique et au vu contexte technologique actuel, le choix d'un outil doit se reposer sur quatre piliers fondamentaux : la sécurité, la dimension dite « métier » de la solution logicielle, l'analyse d'opportunité de la dématérialisation, et l'accès au logiciel en mode SaaS.

 

Précisément concernant la sécurité, quels sont les points importants à prendre en compte ?

On peut le remarquer quotidiennement, la sécurité des données est devenue l'un des enjeux majeurs de notre société actuelle. Les professions comptables n'échappent pas à ce problème, bien au contraire. L'expert-comptable est le garant de l'information financière, et en ce sens il a l'obligation non seulement d'assurer la qualité des données qu'il produit, mais également de protéger les informations collectées de ses clients.

L'expert se doit mettre en place une protection optimale de ses actifs.

  • L'actif comptable, incorporel et corporel, mentionné explicitement dans le bilan : La sécurité est généralement bien abordée, au vu notamment de la multiplicité des solutions offertes (assurances, droits de propriété, etc...) ;
  • Le savoir-faire : Il s'agit d'un élément fondamental d'un cabinet d'expertise comptable, néanmoins non valorisée dans un bilan. Elle est la source d'une gestion efficiente des données ;
  • L'historique des données : Non valorisées également au bilan comptable, ces informations constituent l'héritage du cabinet et de ses clients. Elles ont notamment pour objectif de dégager des tendances pour le futur, elles doivent donc faire l'objet d'une politique de sécurité renforcée.

Il convient aussi, d'une manière plus intuitive, de procéder à une gestion de risques permanente en matière d'impact et de probabilité de survenance de ces risques, afin de minimiser les potentielles défaillances, et d'être attentif à l'identification des menaces éventuelles.

 

Et en termes de solutions métier ?

Une solution métier « tout-en-un » a pour objectif de bénéficier d'une intégration totale pour tous les métiers du cabinet comptable : comptable, fiscal, social, juridique mais aussi la gestion interne et la facturation.

Pour le jeune expert comptable, cela présente comme avantages une facilité accrue d'apprentissage logiciel et un gain de temps non négligeable pour le traitement des dossiers par la suite.

 

Nous entendons souvent parler de cloud computing. Quels en seraient les avantages pour l'expert-comptable ?

Si aujourd'hui l'expert-comptable peut encore se permettre de penser digital, d'ici quelques années il sera contraint d'agir digital, et le cloud computing est une solution incontournable pour guider la transition.

En cloud, les démarches sont simplifiées. Les mises à jour des logiciels et les sauvegardes des données sont automatiques et centralisées : plus besoin d'installer de logiciel ni de rechercher les versions actualisées de ses fichiers ou base de données, c'est un gain de temps et une source d'erreur réduite !

D'un point de vue financier, l'adoption d'une solution cloud permet une variabilisation de ses charges via le paiement d'un forfait par utilisateur. L'achat d'un serveur physique ne devient également plus indispensable pour l'installation du professionnel.

Le cloud permet en outre un nomadisme quasi-total, obtempérant à la seule condition de posséder une connexion internet. A l'heure où l'expert-comptable se transforme en expert conseil et passe de plus en plus de temps chez le client, l'accès total à tous ses documents et à tout moment transforme le mode de travail du professionnel de la comptabilité.

De plus, le cloud présente un bilan énergétique des plus flatteurs, au regard des économies qu'il assure, aussi bien en termes d'énergie électrique que de papier.

 

Un mot pour conclure sur cette conférence ?

Je tiens à remercier Pascal Liénard, Directeur commercial CEGID, pour sa confiance dans la co-animation de cet atelier des Estivales 2015.

Cyril Degrilart

Cyril DEGRILART
Expert-comptable
 
Site web : www.cdexpert.fr

L'informatique pour le jeune expert-comptable

Retour en haut