BanStat
Logo Compta Online
RECEIPT BANK

Inscription au tableau et salarié d'un EC

16
4 520
0
16 réponses
4 520 lectures
0 vote
  • Pages : [1] 2
Ecrit le: 17/01/2005 19:05
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour à tous,

J'ai vu qu'il était possible de s'inscrire au tableau de l'Ordre tout en étant salarié d'un Cabinet (EC indépendant ou société). Cela signifie, si j'ai bien compris, que l'on peut exercer à titre indépendant pour une partie de son activité (dossiers de nos clients) tout en étant salarié sur les dossiers de notre employeur.

Pouvez-vous me confirmer cela?
Mais alors voilà qu'en est-il des cotisations sociales? Double taxation, régime salarié et indépendant?

Vos avis sur ce type d'exercice de la profession m'intéressent.

Merci de vos réponses.

Cordialement.
gof
Profilgof
Expert-comptable Indépendant
  • 84 - Vaucluse
 
  • 37 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-comptable Indépendant


Re: Inscription au tableau et salarié d'un EC
Ecrit le: 26/01/2005 23:01
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Vous pouvez vous inscrire à l'ordre tout en étant expert comptable salarié. Vous avez pour cela deux choix, la création d'une activité libérale ou s'inscrire en tant qu'expert comptable stagiaire.

En matière de cotisation, je ne peux malheureusement pas vous confirmer le double assujettissement. En revanche, je peux vous confirmer, pour m'être déjà informé, que vous serez de toute façon soumis aux cotisations de la CAVEC. Ceci vous amène donc à payer cette cotisation retraite sur la base de votre revenu libéral + votre revenu salarié. En tout état de cause, vous avez un minimum de cotisations à verser, soit à peu prêt 3000 €.

Vous comprendrez que, sans négociation avec sa direction, il n'est absolument pas utile de s'inscrire à l'ordre. Personnellement, je n'en vois pas l'intérêt. Cotiser à la CAVEC puis payer ma cotisation annuelle de membre, cela fait très cher pour l'apport que cela peut faire.

Cordialement,
Patrick
ProfilPatrick
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 29 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Inscription au tableau et salarié d'un EC
Ecrit le: 27/01/2005 21:51
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Pour prolonger un peu cette discussion et concernant la cotisation CAVEC.

Je suis assez d'accord pour le chiffre de 3000 euros ( classe 4 ) pour la CAVEC.

Cela dit, je ne suis pas tout à fait d'accord avec gof concernant la double inscription.

Effectivement cela revient cher, mais si l'on est déja salarié d'un cabinet ou doit réfléchir à la chose suivante: 3000 euros de frais fixes se couvrent en gros par un beau dossier en tenue, ou deux BNC.

L' EC salarié doit se demander la chose suivante: "si je m'inscris en individuel, vais-je trouver dans l'année 3000 euros de tenue ( ou autre chose évidemment), et si je les trouve ai-je la capacité ( temps + infrastructure) de les traiter?"

N' oublions pas que la CAVEC c'est une cotisation retraite, ce n'est pas de l'argent perdu et en matière de retraite par répartition nous sommes sur une mauvaise pente, une assurance complémentaire pourrait être la bienvenue le jour venu.

De plus, s'il y a déficit BNC c'est reportable sur les traitements et salaires donc la sortie de trésorerie engendrée par l'inscription au tableau peut indirectement permettre de payer moins d'impôts...

Et surtout, c'est un premier pas vers l'indépendance, car qui ne tente rien n'a rien; et je pense que quand on a la chance d'être EC salarié à un salaire rarement inférieur à 4000 euros par mois, on peut faire cette investissement.

Le vrai scandale, ce n'est pas la cotisation CAVEC, ce sont les cotisations URSSAF certes réduites s'il s'agit d'une inscription à titre secondaire, et surtout le matraquage que constitue la Cotisation à l' Ordre.

Cette cotisation de pure perte ne prévoit même pas un abattement pour les jeunes installés. Destinée en grande partie au Conseil Supérieur, elle finance des dépenses somptueuses qui ne profitent qu'aux élus ainsi qu'une "documentation" dont 99% va directement au panier.

Cela dit , si l'on se trouve très bien comme EC salarié la question ne se pose pas.

Bonne réflexion!

Patrick


--------------------
Re: Inscription au tableau et salarié d'un EC
Ecrit le: 31/01/2005 10:12
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Pour répondre à Odonais,

si tu est expert-comptable salarié en cabinet alors tu es déjà inscrit à l'Ordre sur le tableau des salariés.
Tu cotises donc déjà à la CAVEC.
Si, comme je le pense, tu es diplomé mais non inscrit à l'Ordre alors saches que tu ne pourras t'inscrire comme indépendant qu'avec l'accord de ton chef d'entreprise.
Tu paieras de ta poche la cotisation à l'Ordre (min 900 € sauf remise pour les nouveaux inscrits qui dépend des conseils régionaux) et la CAVEC.

Avec un peu de chance, tu peux demander à ton cabinet de t'inscrire à l'Ordre comme salarié (souvent les cabinets ont besoin d'atteindre le ratio de 1 EC pour 10 comptables).
Bonne chance à toi.
Claire04
ProfilClaire04
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 69 - Rhône
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Inscription au tableau et salarié d'un EC
Ecrit le: 28/06/2005 13:56
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,
je viens de réussir mon DEC et je me pose les mêmes questions que Adonais.
Voilà ce que j'ai compris :
-si l'on reste salarié non inscrit : rien ne change, même pas le salaire a priori
-si l'on s'inscrit à l'Ordre en étant salarié :
1)on perçoit un salaire (qui est fixé par la CCN). (Le temps de travail salarié doit donc être négocié à la baisse pour dégager du temps pour l'activité en indépendant ?)
2)on perçoit les honoraires de ses propres clients (il faut donc en trouver ou s'arranger avec ses employeurs)
3)on paye sa cotisation à la Cavec (mini 3000€)
4)on paye sa cotisation à l'Ordre (environ 1000€)
Ai je bien tout compris ?
L'avantage de s'inscrire est donc de mettre un pied dans l'indépendance et, je suis d'accord avec Patrick, de cotiser un peu plus à la retraite (je cotise peu en tant que salariée car j'ai des avantages en nature importants).
Claire
gof
Profilgof
Expert-comptable Indépendant
  • 84 - Vaucluse
 
  • 37 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-comptable Indépendant


Re: Inscription au tableau et salarié d'un EC
Ecrit le: 28/06/2005 17:48
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Ce n'est pas vraiment cela.

L'inscription comme expert comptable salarié ne permet pas de suivre des dossiers en nom propre. J'aurais tendance à dire que ce statut ne sert à rien, tout au moins à payer des cotisations ordinales et retraite. Pour la retraite, les cotisations 2005 sont de 4374 € dont 60% prise en charge par le cabinet. Ces cotisations viennent en sus de vos cotisations retraites.
L'inscription à l'odre de vous donne pas le droit à une rémunération supplémentaire. La convention colective prévoit un indice 40 au minimum pour les experts comptables, qu'ils soient inscrit ou non.

Pour mon cas personnel, je suis en train d'étudier cela. Je pense opter pour l'inscription à titre individuel. Le coût me sera imputable (2714 € de cotisation CAVEC) mais je pourrais facturer des honoraires pour compenser ces coûts.

J'aurait donc un statut BIC et un statut salarié.

Cordialement
Claire04
ProfilClaire04
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 69 - Rhône
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Inscription au tableau et salarié d'un EC
Ecrit le: 30/06/2005 22:09
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,
je commence à y voir plus clair.
Il est vrai que le cumul salarié et indépendant est plutôt tentant : la sécurité d'un côté et la liberté de l'autre. Mais comment "attirer" des clients ? La plupart (je pense) préfère travailler avec une entreprise, une structure et non un expert-comptable seul . A moins de pratiquer des prix un peu plus bas ? De plus, pensez-vous qu'il vaut mieux avoir quelques clients (ou prospects) avant de s'inscrire ou se "jeter " à l'eau et "prospecter" une fois inscrit ? Puis-je vous demander votre nombre d'années d'expérience en cabinet ?
Claire
gof
Profilgof
Expert-comptable Indépendant
  • 84 - Vaucluse
 
  • 37 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-comptable Indépendant


Re: Inscription au tableau et salarié d'un EC
Ecrit le: 01/07/2005 08:08
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

En ce qui me concerne, je n'ai que 8 ans d'expériences en cabinet. Je suis donc loin, par conséquent, d'avoir fait le tour de la profession (encore faut il pouvoir le faire).

Mon intention est néanmoins claire. La création de cette activité n'est qu'une activité accessoire qui ne concurrencera pas mon employeur. Ayant des projet avec lui à MT, je ne vois pas pourquoi je ferai du dumping sur les honoraires. J'envisage donc de limiter mon CA à quelques dossiers seulement.

Cordialement
Patrick
ProfilPatrick
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 29 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Inscription au tableau et salarié d'un EC
Ecrit le: 01/07/2005 09:43
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je donne quelques précisions à Claire concernant le coût de l'inscription en indépendant:

Pour la CAVEC et en supposant que vous vous inscriviez pour la première fois au 1er janvier 2005 ( la date est passée, mais il en sera de même pour une inscription au 1er janvier 2006):

Vous avez exactement 1662,75euros à régler pour la première anneé d'installation qui se décomposent comme suit:

- Assurance vieillesse de base:.............. 410,25 €
( forfait première année d'activité)

- retraite complémentaire ( classe 3)..... 1117.50 €

- Invalidité décès................................. 135,00 €
------------
Total : 1662.75 €

La somme est à régler pour 831,75€ le 30 juin, et le solde pour le 15 septembre.

Je précise que je suis EC indépendant et puisque je viens de changer de région ( première inscription à l' Ordre en 1993), je suis considéré comme nouvel inscrit.

J'ai le bordereau de cotisations sous les yeux....

Donc globalement la CAVEC c'est 11000 F la première année et pas 30.000 F...

Alors comment trouver ces fameux premiers clients et le revenu pour payer les charges et assurer un minimum de revenu?

- Travailler en sous-traitance avec votre ancien cabinet.
- Faire de l'enseignement comme vacataire en Ecole de Commerce ou en fac : vous pouvez démarcher directement, tous les EC débutants font cela.
- Contacter les CGA de votre région pour faire des contrôles de cohérence et vraissemblance ( par téléphone pour tater le terrain et pas par écrit car c'est du démarchage). certains vous accueilleront bien, d'autres non. On vous demande parfois d'envoyer un client pour vous prendre pour les contrôles.

Personnellement dans le CGA où j'adhére, on est payé 67€ HT de l'heure et je compte faire 10 jours de contrôle à 7 heures par jour.
- Si vous êtes en milieu rural, contacter le Maire, éventuellement le notaire.
- Si il y a une Association des entreprises de la ville, du village : demandez à adhérer, éventuellement à être trésorière.

- Contacter la Chambre des Métiers ou CCI qui travaillent souvent avec de EC pour des formations d'adhérents.

Bref, il y a beaucoup de façons de démarrer en évitant le démarchage direct.

Soyez en bon termes avec votre patron actuel, la sous-traitance vous sera nécessaire au début pour démarrer.

Patrick



--------------------
Re: Inscription au tableau et salarié d'un EC
Ecrit le: 01/07/2005 09:48
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Citation
L'inscription comme expert comptable salarié ne permet pas de suivre des dossiers en nom propre


Citation
mais je pourrais facturer des honoraires pour compenser ces coûts.


Quelles differences faites vous ?
Retour en haut


  • Pages : [1] 2







connectés
Publicité
Quickbooks
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer