Logo Compta Online

DCG, DSCG et master CCA : formation, expérience et métiers

2 891 lectures
1 commentaire
Catégorie : Ecoles
2 891
1
Article écrit par (12 articles)
Modifié le
Hubert Tondeur INTEC

Les métiers exercés par les titulaires du DCG, du DSCG ou du master CCA sont nombreux et variés et les stages obligatoires permettent souvent de trouver sa voie.

La filière de l'expertise comptable est composée de trois diplômes, le DCG, le DSCG et le DEC.

En trois ans après le baccalauréat, le candidat obtient le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG). Avec deux années d'études supplémentaires, il est possible d'obtenir le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG). Trois années de stage rémunéré en cabinet seront enfin nécessaires pour obtenir le diplôme d'expertise comptable (DEC).

L'insertion professionnelle ou la reprise d'études supérieures sont offertes à chaque étape du cursus grâce à une validation des unités d'enseignement à la carte.

De nombreux métiers peuvent être exercés avec ces diplômes.

Hubert Tondeur, titulaire de la chaire comptabilité et gouvernance au CNAM, nous fait part de son expérience en la matière.

Découvrez les diplômes de l'expertise comptable et le Master CCA de l'Intec.

 

Vous préparez les professionnels et futurs professionnels aux métiers de l'expertise comptable. Quels sont les principaux métiers accessibles après une formation à l'Intec ?

Historiquement, nous avons évidemment une orientation vers l'exercice libéral de l'expertise comptable au travers des diplômes que nous préparons mais de nombreux étudiants s'orientent également vers des postes de contrôleur de gestion, d'auditeur interne, de responsable comptable ou financier, de trésorier, de contrôleur de gestion en entreprise, association ou organisations publiques...

Après une formation avec l'Intec, l'ensemble des métiers de la comptabilité, du contrôle et de l'audit et plus globalement les métiers de la finance sont accessibles.

 

Quels métiers peuvent être exercés (postes occupés) dès le DCG/DGC Intec ? La réponse est-elle la même dans un petit ou un grand cabinet d'expertise comptable ? Et en entreprise ?

Dès l'obtention du DCG/DSCG, les futurs professionnels occupent des postes à responsabilité dans les métiers de la comptabilité (en cabinet ou en entreprise).

Selon la taille des cabinets, ce qui change fondamentalement est relatif à l'environnement de travail et certainement la taille de certains clients mais un grand réseau en province intervient sur les mêmes clients que les cabinets indépendants, notamment en audit. Les activités sont à la fois identiques et différentes. Notamment, certains cabinets indépendants se sont spécialisés sur des niches qui pouvaient parfois jusqu'alors être réservées à des réseaux plus importants.

Les missions peuvent alors s'étendre de l'accompagnement ou au renfort sur d'autres activités qui, traditionnellement n'étaient pas réalisées en cabinet, comme la gestion de trésorerie ou le contrôle de gestion par exemple. Mais avec les nouvelles technologies, l'ouverture des outils, de nombreux experts-comptables interviennent comme DAF à temps partagés.

 

Et avec le DSCG /DSGC Intec ? Quelle différence avec le master CCA ? Les métiers sont-ils différents ?

La réponse à la différence entre le Master CCA et le DSCG n'est pas aisée à formuler. D'un côté, une formation dont le contenu et les examens sont définis nationalement et, de l'autre, une formation dont les porteurs souhaitent que le contenu colle au plus près du DSCG, tout en affirmant leurs différences.

A mon avis, c'est assez illisible pour les étudiants. Je dirais simplement que les étudiants du DSCG ont le plus souvent un bagage type DCG d'où une culture et des bases comptables solides. Les étudiants en master CCA ont souvent une culture plus généraliste de par leur cursus initial. L'objectif commun, étant qu'en fin de parcours, nous soyons sur des niveaux et des compétences identiques.

Au sortir de mes propos, vous comprendrez que je ne suis pas du tout certain que les métiers soient différents, au bémol près que mon expérience me laisse penser qu'une plus grande partie des étudiants de DCG/DSCG vont, au sortir de leur cursus, en cabinet.

 

Selon vous, une première expérience professionnelle est-elle indispensable pour exercer une partie de ces métiers ? Si oui, lesquels ?

Il faut un début à tout et donc un début d'expérience professionnelle. De nos jours, pas une annonce d'emploi sans que l'on évoque : recherche débutant avec expérience (sic).

Les stages tout au long du cursus sont essentiels. L'alternance est la clef pour mieux comprendre le ou les métiers, mieux appréhender les enseignements, se faire une idée sur l'adéquation entre sa personnalité et la filière comptable au sens large. Cela permet à l'étudiant d'entrer dans la vie professionnelle avec toutes les cartes en main (théorie et pratique).

 

À partir du DSCG/Master CCA, l'Intec propose plusieurs certificats de spécialisation (normes comptables internationales, audit et contrôle des comptes, etc.). Ont-ils un impact sur les postes occupés par les candidats ?

A ce jour, les certificats sont souvent le fait de personnes ayant déjà quelques années d'expérience souhaitant se spécialiser sur un domaine en particulier. Au regard de l'évolution des métiers, je pense qu'il est nécessaire de déterminer une spécialité qui peut être exercée en parallèle du caractère général de l'activité d'expert-comptable libéral. Cela participe à la formation tout au long de la vie des collaborateurs.

En entreprise ou en collectivité, il en est de même, nos connaissances et savoir-faire généraux sont appréciés mais une spécialisation est souvent un plus, pour devenir « l'expert de » ou « l'expert en ».

A ce propos, nous ouvrons en janvier 2022 un certificat de spécialisation dédié la gestion comptable et financière des collectivités locales.

 

Peut-on trouver un emploi dans la comptabilité avec un DCG ou un DSCG incomplet ou faut-il avoir obtenu un premier diplôme (par exemple le BTS) ? Qu'en pensez-vous ?

L'idéal est certainement de finaliser ses diplômes notamment le DCG qui fixe un niveau Bac+3, c'est peut-être moins vrai pour le DSCG. Et n'oubliez pas qu'avec un DCG, vous avez une licence donc qu'il vous est possible de vous diriger vers le master CCA ou tout autre master. De plus, le DCG et le DSCG sont modulaires, il est donc tout à fait possible de poursuivre en travaillant sa formation.

A mon avis, si vous avez fait des stages ou de l'alternance, le fait de n'avoir pas finalisé son DSCG ne ferme pas les portes à trouver un emploi.

 

Le stage de DCG ou DSCG peut-il avoir un impact sur le métier qui sera exercé ensuite par le candidat ? Faut-il choisir ce stage en fonction de son projet professionnel et du futur métier souhaité ? Si oui, pourquoi ?

Il faut d'abord faire un stage pour découvrir l'environnement de travail, puis si celui-ci convient, définir les activités qui vous correspondent au mieux. C'est pourquoi un stage chaque année (en été généralement) est une nécessité en DCG, puis l'alternance pour monter en compétences opérationnelles.

Il ne s'agit pas du stage mais des stages qui permettent de trouver sa voie.

Découvrez les diplômes de l'expertise comptable et le Master CCA de l'Intec.

INTEC apprentissage

INTEC

www.intec.cnam.fr

INTEC sur Twitter INTEC sur Facebook INTEC sur LinkedIn


Le 19/12/2021 21:22, Johnsmiith a écrit :
  

En fait le problème du DSCG de l'INTEC c'est que son DSCG n'est pas équivalent à 100% avec le DSCG car il ne donne pas toutes les équivalences. Et ceci bien que les matières et les épreuves soient les mêmes. Il y a une réelle confusion pour comprendre au final qu'il faudra passer 2 fois l'UE1 et l'UE4 si on passe par l'INTEC.



DCG, DSCG et master CCA : formation, expérience et métiers


© 2022 Compta Online
Retour en haut