BanStat
Logo Compta Online
Cegid

Intégration fiscale : économie d'impôt

1
95
0
1 réponse
95 lectures
0 vote
Kykyofficial
ProfilKykyofficial
Responsable comptabilité groupe en entreprise
  • 80 - Somme
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Responsable comptabilité groupe en entreprise


Ecrit le: 24/01/2023 01:20
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour à tous,

Je travail actuellement dans un groupe composé de deux société : la société mère une holding déficitaire chaque année (Société H) et la société fille bénéficiaire (Société S), sous le régime de l'intégration fiscale depuis 2018.

Dans la comptabilité 2021 et 2022 , l'expert-comptable à tout naturellement comptabilisé dans le compte 451 de la société S le gain (1 101,00 € en 2021 et 589,00 € en 2022)entre l'impôt supporté par la société H au titre du résultat de l'ensemble du groupe et l'impôt remonté par la société S vers la société H, correspondant au montant que la société aurait payé si elle n'avais pas été dans le périmètre de l'intégration fiscale.

Or, dans les compte de la société S, il apparait une différence sur le compte 451100 puisque le gain d'impôt n'est en lui même pas comptabilisé au niveau de la société fille, mais uniquement constaté par la Société S. J'ai donc un compte 451100 débiteur chez la société mère de 9 505,10 € et un compte créditeur de 11 195,10 € chez la société fille, différence de montant du à la comptabilisation du gain d'IS dans la société mère. Le commissaire aux comptes ne peut valider les comptes dans l'état actuel des choses.

Pouvez-vous m'apporter vos éclairage sur la comptabilisation de l'économie d'impôt dans la société mère et comment faire au niveau de la société fille ? J'ai chercher sur le forum mais je n'ai pas trouvé de réponse pertinente à cette question.

En vous remerciant

Jmb5
ProfilJmb5
Expert-comptable à la retraite
  • 38 - Isère
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 71 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-comptable à la retraite


Re: Intégration fiscale : économie d'impôt
Ecrit le: 25/01/2023 23:05
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Dans le régime de l'intégration fiscale, chaque société du groupe établit et déclare normalement son résultat fiscal. La société mère détermine le résultat d'ensemble en faisant la somme algébrique des résultats de chaque société du groupe et le déclare. Elle est seule redevable de l'impôt sur les sociétés dû sur l'ensemble des résultats du groupe.

La loi ne précise pas les modalités de répartition de l'imposition entre les différentes sociétés du groupe. Ce problème est réglé de manière conventionnelle entre la mère et ses filiales par la rédaction d'une convention dite " d'intégration fiscale ". Les sociétés disposent d'une certaine latitude dans la conception de leur convention, notamment dans le choix des méthodes de répartition de l'impôt. Cette convention ne doit cependant pas conduire à léser les droits des actionnaires minoritaires, ni à vider de sa substance l'une des sociétés.

L'avis 37 du Conseil National de la Comptabilité du 2 juin 1989 envisage trois méthodes principales de répartition.

La première méthode, dite méthode de la neutralité, consiste à faire en sorte que chaque société comptabilise l'impôt dont elle aurait été redevable si elle avait été imposée séparément. La différence entre les montants ainsi comptabilisés et l'IS du groupe est comptabilisée en produit ou en charge chez la société mère. Cette différence représente l'économie ou la charge complémentaire consécutive à l'intégration fiscale.

Les deux autres méthodes consistent à réallouer tout ou partie de l'économie aux sociétés à l'origine de ces économies. Elles sont plus compliquées à mettre en œuvre et on les rencontre moins souvent en pratique.

Pour comptabiliser les charges et produits d'IS, le PCG a prévu les deux comptes suivants :

6988 " Intégration fiscale - Charges ",

6989 " Intégration fiscale - Produits ".

Je comprends que votre convention d'intégration s'inscrit dans la conception la plus courante où les filiales comptabilisent l'impôt comme si elles n'étaient pas en intégration fiscale.

Le schéma de la comptabilisation de l'impôt chez les filiales est alors le suivant :

  • chaque filiale constate cette charge d'IS en débitant le compte 6981 par la contrepartie du compte courant de la société mère,
  • symétriquement, la société mère constate l'impôt ainsi dû par chaque filiale en créditant le compte 6989 et en débitant le compte courant de chaque filiale. Les soldes des comptes courants sont ainsi réciproques.

La société mère étant seule redevable de l'impôt vis-à-vis de l'administration fiscale, elle constate une dette vis-à-vis de l'état pour le montant de la charge globale d'impôt.

En résumé :

Chez la mère

6981

Intégration fiscale - charges

XX

444

Etat Is

XX

(Is calculé sur le résultat fiscal du groupe)

451

Compte courant de la fille

XX

6989

Intégration fiscale - produits

XX

Chez la fille

6981

Intégration fiscale - charges

XX

451

Compte courant de la mère

XX

(Is calculé sur le résultat fiscal propre de la fille)

Je reste à votre disposition pour d'autres informations,

Et vous souhaite une bonne continuation.

Bien à vous

Retour en haut




1
95
0





Newsletter
26
Jan
24
Jan
24
Jan
24
Jan
24
Jan
24
Jan
23
Jan
23
Jan
23
Jan
23
Jan
23
Jan
23
Jan
22
Jan
22
Jan
22
Jan
22
Jan
19
Jan
19
Jan
connectés
Publicité
Axonaut
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2023 Compta Online
S'informer, partager, évoluer