Logo Compta Online

Intelligence artificielle : portrait-robot de Watson

2 861 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
2 861
0
Article écrit par (201 articles)
Publié le
Modifié le 26/07/2018

Portrait-robot de Watson

Si l'intelligence artificielle vous intéresse et si les robots vous fascinent, vous aurez forcément entendu parler de Watson. Son nom apparaît désormais dans de nombreux contextes, aussi bien en médecine qu'en droit.
Qui est vraiment ce Watson ?
Que (ou qui) se cache vraiment derrière ce nom ?

Découvrez notre « portrait-robot » de Watson, sans mauvais jeu de mots.

 

Qui/quel est Watson ?

Derrière Watson se trouve inévitablement IBM. Cela fait un certain temps maintenant, qu'IBM ne se consacre pas seulement à l'informatique. Ainsi, plus de 5 800 brevets ont été déposés par le géant américain pour développer des projets dans de nombreuses sphères. Aussi nombreuses, d'ailleurs, que les champs d'investigation de ce fameux Watson.

On l'a vu, Watson est développé, orchestré par IBM. Et après ? A vrai dire, selon les sources et les domaines, les appellations diffèrent : « ordinateur analytique », « super-calculateur », « assistant cognitif », « système cognitif», « outil d'aide à la décision », «IA/Intelligence artificielle », « programme/système d'intelligence artificielle », « machine ».

Si l'univers global de nomination de Watson est décelable (innovation informatique, au sens très large du terme), personne ne semble véritablement s'entendre sur les manières concrètes de le nommer...

Sans prendre parti pour une quelconque opinion pour autant, nous citerons simplement cette phrase d'Albert Camus : « mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde ».

Pour ne pas paraître un tantinet alarmistes, admettons donc que Watson est un système d'intelligence artificielle développé par IBM, et dont les capacités interviennent dans de nombreux cas, pour de nombreux secteurs.

 

Quels sont ces cas et secteurs dans lesquels intervient Watson ?

Cette question tombe à pic, et certaines réponses risquent de vous surprendre ! En effet, Watson est plutôt du genre surprenant... Son créateur, IBM, déclare qu'un « vaste champ d'application dans la vie de tous les jours » s'offre à Watson. Ce champ n'a d'ailleurs de cesse de s'élargir.

 

Les jeux télévisés

Commençons par le commencement, puisque c'est grâce au jeu Jeopardy! que Watson s'est fait connaître du grand public. Lors de ce programme télévisé, Watson a gagné face aux candidats les plus doués, à de nombreuses reprises. Il lui a suffi d'analyser les questions posées, d'en saisir le sens, d'identifier ce qui lui était demandé, de plonger dans les millions de données de sa mémoire et de trouver la bonne réponse, le tout en trois secondes maximum et en argumentant ses bonnes réponses, bien-sûr. Un jeu d'enfant, en somme !

La santé

Dans ce secteur, les capacités de Watson sont particulièrement développées. Il est capable d'analyser l'ensemble des données concernant un patient et ainsi, d'établir le diagnostic et le traitement appropriés, grâce à une « discussion collaborative » avec son/ses médecin(s).

Lors d'examens médicaux tels que l'IRM, Watson pourra bientôt déceler des anomalies imperceptibles à l'oeil humain. En cancérologie également, Watson a son mot à dire puisque ses nombreuses données adaptées à chaque cas permettront d'avoir un aperçu personnalisé et précis des choix qui s'offrent aux médecins mais aussi (et surtout) aux patients.

Il y a quelques mois, Watson a d'ailleurs aidé les médecins à diagnostiquer une forme rare de leucémie chez une patiente de 60 ans, au Japon. Le Dr House n'est plus seulement le héros d'une série à succès...

 

La distribution

Watson est tout-à-fait capable de fournir autant de données que nécessaire au sujet des clients d'un acteur de la distribution, dans un but clairement marketing et commercial. Il sait également aider les distributeurs à adapter leur gestion des stocks, si besoin. Elle est pas belle, la vie artificielle ?

 

Les transports

Finies les galères dues aux retards de trains ! Grâce à Watson qui peut s'intégrer au sein du réseau de transports, dans les capteurs routiers et dans les systèmes d'analyses prédictives dédiées, en prenant de nombreux critères en compte au passage, chaque voyageur saura précisément comment rejoindre sa destination. Merci qui ?

 

Le cinéma

Oui, vous avez bien lu. Nous ne sommes pas encore en mesure de vous confirmer la présence de Watson au prochain festival de Cannes, mais ce qui est sûr, c'est qu'il a grandement participé à la création de la bande-annonce du futur film de science-fiction « Morgan ».

Pour ce faire, rien de plus simple : Watson a intégré et analysé des centaines de bandes annonces de films d'horreur ; il a ensuite plus précisément analysé les effets visuels et sonores faits pour effrayer le spectateur ; puis, il a analysé 90 minutes de script du film, en isolant les dix séquences qui forment désormais cette bande-annonce.

Comme on ne vous cache rien, Watson a quand même été « un peu aidé » par la 20th Century Fox pour réaliser cette bande-annonce à visionner ci-après.

 

La musique

Comment être sûr de composer une chanson à succès ? Il y a quelques années, la réponse aurait été de faire appel aux plus grands compositeurs. Aujourd'hui, la recette du succès, c'est de faire appel à Watson...

Après avoir analysé cinq ans d'écrits en tous genres (des unes du New York Times, les articles les plus populaires de Wikipédia, des décisions de la Cour Suprême, des articles, des tweets), puis appris les thèmes récurrents de la culture américaine, sans oublier l'analyse de milliers de chansons populaires et des thèmes musicaux récurrents en fonction des années... Watson a été en mesure de composer la chanson « Not easy », en collaboration avec X Ambassadors, Elle King et Wiz Khalifa par le biais de l'appli Watson Beat.

Voici le résultat :

 

Les domaines seraient encore nombreux à citer : l'automobile, le droit, l'horlogerie, l'électroménager, les jouets, la cyber-sécurité, mais aussi la finance, et plus précisément le secteur bancaire qui a commencé à déléguer certaines tâches propres à leurs conseillers, au robot Watson. L'automatisation tend à se généraliser dans les banques, si bien que la question de la cohérence de l'existence des agences se pose réellement aujourd'hui.

Jusqu'à présent, il semble que l'Homme maîtrise encore bien les savoirs et les actions de Watson (on pourrait définir aussi ce robot comme un caméléon !), mais la folie des grandeurs ne commence-t-elle pas à l'atteindre ?

Nous sommes encore loin du scénario catastrophe tel qu'on le trouve dans certains films de science-fiction, ou comme le symbolise la légende du Dr Jeykill et de Mister Hide.

Les succès que permet Watson, notamment en médecine, sont particulièrement admirables et louables. Souhaitons simplement aux maîtres de Watson que leur élève ne les dépasse pas trop vite...

 

Plus d'infos sur ibm.com

L'équipe de la rédaction

L'équipe de la rédaction sur Compta Online

Intelligence artificielle : portrait-robot de Watson

Retour en haut