Logo Compta Online

L'intelligence artificielle va enrichir les métiers de l'expertise comptable

1 517 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
1 517
0
Article écrit par (207 articles)
Modifié le
Dossier lu 5 985 fois

L'avenir des experts-comptables : interview croisée

On observe aujourd'hui une interrogation sur les métiers à risque et ceux qui vont bénéficier des innovations liées au numérique, l'intelligence artificielle et les robots.

Dès lors, une opposition quasi systématique forge les débats dans les médias.

Ceux qui prétendent que certains métiers vont disparaître, d'autres qui prétendent que la plupart des métiers vont au contraire s'enrichir d'une meilleure connaissance de l'environnement grâce à la data.

Par ailleurs, il y a une confusion importante entre les créations nettes d'emplois directes de celles indirectes que l'on peut toujours supputer facilement. Nous ne nous intéressons ici, qu'aux créations directes et le propos consiste à dire qu'il ne faut pas s'inquiéter de l'explosion des systèmes experts depuis les années 1980 [1], il n'est pas anormal que nous assistions à un ralentissement de la hausse des salaires voire à une automatisation de quelques tâches avec une création nette directe négative dans un premier temps (période 1980-2010 environ).

Car dans un second temps, le cycle va devenir très positif. Les créations nettes directes (et cela commence déjà depuis 2010 environ) vont être très nettement positives et les métiers vont s'enrichir.

Le métier d'expert-comptable n'y échappe pas.

J'aurais aimé mettre un bémol à cela en disant « attention à ce que l'Europe prenne un virage aussi bon que les Etats-Unis pour l'avenir et poser quelques conditions à cela, notamment la simplification administrative »... mais je n'ai malheureusement pas eu le temps à l'occasion du congrès annuel de l'ordre des experts comptables...

Introduction de Pascal de Lima, Economiste en Chef d'Harwell Management, économiste de l'innovation et spécialiste de prospective économique.

Retrouvez notre interview croisée de Pascal de Lima et Jean-Christophe Forestier, expert-comptable et commissaire aux comptes associé du cabinet FERCO.

Ils sont diplômés de Sciences Po Paris.

[1] Si le domaine de recherche et le terme sont apparus en 1956, c'est au début des années 1980 que l'IA a connu ses premiers succès commerciaux avec les systèmes experts. Au début du XXIe siècle, l'IA a connu une deuxième vague de succès commerciaux avec le développement de nombreuses applications basées sur des modèles d'apprentissage statistique - machine learning.

L'intelligence artificielle va enrichir les métiers de l'expertise comptable