BanStat
Logo Compta Online
KPMG

Intérêts courus

1
3 383
2
1 réponse
3 383 lectures
2 votes

Neymar10
ProfilNeymar10
Collaborateur Audit junior en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Collaborateur Audit junior en cabinet


Ecrit le: 01/09/2017 13:18
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

J'ai vu qu'il y avait plusieurs messages concernant le sujet des "intérêts courus" mais ne répondant pas précisément à ma question et ne m'ayant pas permis d'avoir l'esprit plus clair...

J'ai du mal à différencier entre:

- Intérêts courus non-échus (ICNE)

- Intérêts courus échus (ne figurent pas au bilan car censés être payés durant l'année N, non')

- Intérêts courus à payer/à recevoir (ce sont des ICNE ou des ICE?)

Les ICNE figurent au bilan, et au CPC car correspondent à l'exercice N mais sont une sorte de charge à payer? Les ICE, uniquement au CPC'

Merci à ceux qui pourront éclaircir mon esprit

Gluss
ProfilGluss
Etudiant DCG
  • 39 - Jura
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 33 votes
popupBulle tail
Profil
Etudiant DCG


Re: Intérêts courus
Ecrit le: 02/09/2017 17:36
+2
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Gluss le 02/09/2017 17:47

Bonjour,

Je vais essayer de vous expliquer.

Les intérêts courus non échus correspondent aux intérêts qui courent de la dernière échéance à la clôture de l'exercice qui seront payés à l'exercice suivant (N+1).


Ils sont comptabilisés au compte de résultat et au bilan au 31/12/N comme ceci :

- au débit du compte 6611 (rattache la charge à l'exercice N)

- au crédit du compte 1688 (rattache la dette au bilan à l'exercice N)


Au 01/01/N+1, cette comptabilisation est contrepassée :

- au débit du compte 1688 (annule la dette au bilan à l'exercice N+1)

- au crédit du compte 6611 (enlève la charge à l'exercice N+1 car déjà rattachée et comptabilisée à l'exercice N)


A l'échéance N+1, l'entreprise règle les intérêts comptabilisé comme ceci :

- au débit du compte 6611 (rattache la charge à l'exercice N+1)

- au crédit du compte 512 (paiement des intérêts).


Comme vous le voyez la charge d'intérêts comptabilisée en N+1 est égale à la charge totale des intérêts - la charge déjà rattachée et comptabilisée en N. Ce qui correspond bien à la charge rattachée en N+1.


Prenons un exemple sans chiffre avec un petit croquis pour mieux comprendre.

Exemple : Une entreprise emprunte à sa banque un certain montant le 01/03/N. Les échéances sont annuelles. Donc 1ère annuité, le 01/03/N+1.

Voilà ce que cela donne sur le croquis.

01/01/N-----01/03/N--------------------------31/12/N-01/01/N+1-------01/03/N+1

|----------------|--------------------------------------------------|--------------------------|

------------------ICNE (charge rattachée en N)------------ICE (charge rattachée en N+1)


J'espère que c'est plus clair pour vous.

Cordialement.

Retour en haut









Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer