Logo Compta Online
BanStat

La gestion des risques d'entreprise

1 146 lectures
0 commentaire
Catégorie : Finance et marchés financiers
1 146
0
Article écrit par (41 articles)
Modifié le

Notion et types de risques d'entreprise

Les entreprises ayant adopté une démarche de gestion des risques seront mieux préparées et donc capables d'éviter les menaces.

Au cours de sa vie, une entreprise peut être confrontée à plusieurs évènements qui peuvent impacter négativement sa solidité financière et donc sa réussite. La gestion des risques limite cet impact et permet à l'entreprise de se prémunir contre ces risques. Cela se passe par l'identification des risques, l'évaluation de leur ampleur et la mise en oeuvre des meilleures stratégies pour les couvrir.

 

Qu'est-ce qu'un risque ?

Un risque peut se définir comme tout évènement probable ou improbable dont l'existence est susceptible de causer des dommages pour l'entreprise et donc d'impacter sa solidité financière.

 

Les différents types de risques d'entreprise

Nombreux sont les types risques que peut rencontrer une entreprise, nous citons l'essentiel d'entre eux :

  • le risque de marché ;
  • le risque de crédit ou de contrepartie ;
  • le risque de liquidité ;
  • le risque opérationnel ;
  • le risque politique, réglementaire ou légal

Le risque de crédit ou de contrepartie : un partenaire défaillant

C'est le risque qu'encourt l'entreprise lorsque son partenaire (partie avec laquelle un contrat a été conclu) devient défaillant ou refuse de respecter ses engagements. La différence avec le risque de crédit peut être expliquée par l'exemple qui suit.

L'organisme A achète des obligations  auprès de l'organisme B, ce dernier conclu parallèlement avec C un accord stipulant la couverture du risque en cas de défaillance de A. Si A est insolvable, le risque associé est un risque de crédit. Si C ne respecte pas ses obligations envers A, il s'agit dans ce cas d'un risque de contrepartie.

Le risque de marché

Ce risque est sensible à la fluctuation du prix du marché dans lequel évolue un portefeuille d'instruments financiers. 

Le risque de change

C'est le risque de perte de valeur que peut subir un instrument financier suite à la variation du cours de change de la devise dans laquelle est libellé ce dernier par rapport à la devise nationale.

Le risque de liquidité

C'est un risque lié à la capacité d'un produit financier à être converti en liquidité, c'est à dire, ne pas trouver de partie en mesure d'acheter ou se trouver dans l'impossibilité de vendre un produit financier à la quantité souhaitée. Plus les acteurs présents sur un marché sont nombreux, plus la possibilité de convertir le produit en liquidité est grande,moins ce risque est important.

Le risque opérationnel

Il s'agit d'un risque de perte provenant d'une défaillance de la gestion courante d'une activité. Selon la norme Bâle II, le risque opérationnel se décompose en cinq composantes :

  • risque lié au système d'information ;
  • risque lié aux processus ;
  • risque lié aux personnes ;
  • risque lié aux évènements extérieurs ;
  • risque juridique.

Le risque réglementaire ou légal

Le risque légal impacte l'environnement de l'entreprise en modifiant parfois sa situation concurrentielle ou son modèle économique.

 

Qu'est-ce qu'une gestion de risque ?

La gestion de risque est un ensemble de processus, d'outil et de méthodes qui permettent de gérer le risque. La gestion du risque passe généralement par les étapes suivantes :

  • établissement du contexte ;
  • l'identification et l'anticipation de ce qui est considéré comme une menace pour l'entreprise dans un horizon donné (établir une liste de tous les risques potentiels, distinguer les plus importants des moins importants, etc.) ;
  • l'analyse et l'évaluation de l'ampleur du risque (les coûts associés, etc.) ;
  • la définition des stratégies de couverture de risque ;
  • la mise en place des meilleures stratégies de couverture, le contrôle et la révision de l'efficacité de celle-ci.

Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant



La gestion des risques d'entreprise

Retour en haut