BanStat
Logo Compta Online

La mesure de la performance de l'entreprise

3 065 lectures
0 commentaire
Catégorie : Finance et marchés financiers
3 065
0
Article écrit par (78 articles)
Modifié le

Comment mesurer la performance financière de l'entreprise ?

Pour durer dans le temps une entreprise doit être performante. De nombreux indicateurs sont apparus jusqu'à présent (indicateurs commerciaux, RH, marketing, organisationnels, sociétaux, financiers, etc.), pour permettre aux entreprises d'évaluer leur performance et de savoir où elles se situent. Il est à noter que la performance n'a de sens que si elle est comparée avec d'autres sociétés opérant dans le même secteur.

Nous nous intéresserons dans cet article aux indicateurs d'activité et ceux de la rentabilité.

 

Performance de l'entreprise dans le temps : l'évolution de l'activité

Les indicateurs d'évolution de l'activité permettent de porter un jugement sur la performance de l'entreprise à travers l'étude de sa croissance d'une année sur l'autre (généralement sur une perspective historique de 5 ans), l'entreprise doit compléter son analyse en faisant des comparaisons avec la croissance du secteur et des principaux concurrents. Nous distinguons deux types d'indicateurs :

  • taux de croissance du chiffre d'affaires ;
  • taux de croissance de la valeur ajoutée.

Taux de croissance du chiffre d'affaires

Exprimé en pourcentage, ce ratio permet de constater la variation du chiffre d'affaires dégagé par l'entreprise (croissance forte, faible, stagnation, récession). Pour plus de détails, le CA peut être analysé par gamme de produits, par zone géographique, par secteur d'activité ou par catégorie de clients, etc. le taux de croissance du chiffre d'affaires est calculé par la formule suivante :

TCCA HT = (chiffre d'affaires N - chiffres d'affaires N -1) / chiffres d'affaires N -1

L'évolution ou non du chiffre d'affaires peut être due à plusieurs phénomènes :

  • effet prix ;
  • effet volume ;
  • effet périmètre ;
  • effet mix.

Effet prix : une variation du prix de vente (baisse ou hausse) impacte le chiffre d'affaires, car celui-ci est calculé par la formule (quantités vendues * prix de vente).

Effet volume : les quantités vendues sont plus ou moins importantes d'une année à l'autre, le chiffre d'affaires est donc impacté.

Effet périmètre : le périmètre de consolidation s'est élargi (fusion/acquisition) ou rétréci (cession d'activités), le chiffre d'affaires est donc impacté en baisse ou en hausse par cet événement.

Effet mix, etc.

Taux de croissance de la valeur ajoutée

L'évolution de la valeur ajoutée permet de mesurer l'évolution de la richesse créée par l'entreprise, elle est calculée par la formule :

TCVA = (valeur ajoutée N - valeur ajoutée N-1) / chiffres d'affaires HT

Pour comprendre l'évolution de la valeur ajoutée, il est important d'analyser les facteurs qui ont contribué dans sa création, à savoir la main d'œuvre et le capital matériel.

 

Performance financière : la rentabilité de l'entreprise

Les indicateurs de rentabilité permettent de donner une vision objective de la rentabilité d'une entreprise, nous distinguons 3 types de ratios :

  • la rentabilité financière (Return On Equity, ROE) ;
  • la rentabilité économique (Return On Capital Employed, ROCE) ;
  • marge bénéficiaire nette.

La rentabilité financière ROE

C'est un ratio qui permet d'évaluer l'aptitude de l'entreprise à rentabiliser les capitaux investis par ses propriétaires (investisseurs, actionnaires, ou associés). Ce ratio est utilisé souvent pour comparer la profitabilité des entreprises du même secteur. Il est calculé en rapportant le résultat net aux capitaux propres.

ROE = résultat de l'exercice / capitaux propres

 

La rentabilité économique (ROCE)

Ce ratio permet de mesurer l'efficacité opérationnelle d'une entreprise en étudiant la rentabilité dégagée par ses capitaux employés ou investis, ces derniers correspondent à l'actif économique, c'est à dire la somme des actifs immobilisés nets et du besoin en fonds de roulement. Le ROCE est calculé comme suit :

ROCE = résultat d'exploitation (EBIT) après impôt / (immobilisations nettes + BFR)

 

Marge bénéficiaire nette (MBN)

Cet indicateur mesure la rentabilité globale d'une entreprise en tenant compte de toutes les opérations effectuées par celle-ci (exploitation, financière ou exceptionnelle). En d'autres termes, il permet de mesurer le bénéfice dégagé par chaque euro de chiffre d'affaires.

La marge bénéficiaire nette de l'entreprise doit être comparée avec les sociétés opérant dans le même secteur.  Elle se calcule par la formule suivante :

MBN = Bénéfice net de l'exercice / chiffres d'affaires

 

D'autres d'éléments (listes non exhaustives) peuvent justifier la performance d'une entreprise :

  • sa capacité à dégager une trésorerie suffisante pour couvrir ses besoins en financement ;
  • une bonne solvabilité financière : sa capacité à honorer ses engagements dans les temps ;
  • un BFR intéressant caractérisé par un délai de paiement client court et un délai de paiement fournisseur négocié.

La performance financière est le résultat chiffré de toutes les décisions prises par l'entreprise.

Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant

La mesure de la performance de l'entreprise

Retour en haut