Logo Compta Online

La méthodologie du QCM et du QRC de déontologie au DEC

3 929 lectures
0 commentaire
Catégorie : Les études de la filière d'expertise comptable
3 929
0
Article écrit par (4 articles)
Modifié le

S'organiser pour l'épreuve 1 du DEC

L'épreuve de déontologie et de réglementation professionnelle de l'expert-comptable et du commissaire aux comptes est d'une durée d'une heure. Elle est affectée d'un coefficient 1. La principale difficulté réside dans le traitement de l'ensemble des questions dans le temps imparti car le candidat dispose d'environ 3 minutes par question pour tout traiter.

En effet, le sujet de déontologie du diplôme d'expertise comptable se présente sous la forme de 20 questions, avec 10 questions en commissariat aux comptes et 10 questions en expertise comptable. On peut constater depuis quelques années (même si ce n'est pas toujours le cas) une alternance entre les QRC (questions à réponses courtes) et les QCM (questions à choix multiples).

 

Où se procurer la documentation pour préparer l'épreuve de déontologie du DEC ?



  • les CARRES DEC : réglementation et déontologie professionnelle en 22 fiches, 7ème édition ;
  • l'ordonnance du 19 septembre 1945 ;
  • le Code de déontologie des experts comptables ;
  • le Code de déontologie des commissaires aux comptes ;
  • la FAQ (foire aux questions) de l'Ordre et des Conseils régionaux ;
  • les annales CAFCAC (épreuve de comptabilité avec QCM de commissariat aux comptes) ;
  • les annales du DSCG (comptabilité et audit, UE 4) ;
  • les revues SIC (actualité déontologique) ;
  • les commentaires sur le site internet de l'INFORES.

 

Comment se préparer à l'épreuve de de déontologie du DEC ?

Il faut s'entraîner :

  • sur toutes les annales en veillant à actualiser certaines réponses pour tenir compte de l'évolution de la réglementation. On remarquera utilement que certaines questions déjà posées par le passé ont tendance à retomber aux épreuves, ce qui renforce l'idée qu'il faut s'entraîner sur toutes les annales depuis 2010, date de la dernière réforme du DEC ;
  • avec les CARRES DEC : Réglementation et Déontologie professionnelle, Gualino, 4ème édition, 280 questions. Les auteurs ont à c½ur de rajouter des sujets chaque année.

 

Quelle stratégie pour répondre aux questions ?



QCM de déontologie au diplôme d'expertise comptable

Lorsque l'épreuve de déontologie du DEC se présente sous la forme d'un questionnaire à choix multiple (QCM). Il peut y avoir une ou plusieurs réponses justes. Pour répondre à cet exercice, une grille est remise au candidat sous la forme suivante :

Exemple : pour une question, seule la proposition de réponse B est juste. Sur la grille vous devez cocher de la manière suivante :

A

B

C

D

Question n°X

X

 

La mission d'examen limité a pour objet de permettre au professionnel de l'expertise comptable d'exprimer une :

  • assurance modérée sur la conformité des comptes au référentiel comptable qui leur est applicable ;
  • assurance raisonnable sur la régularité et la sincérité des comptes ;
  • assurance modérée sur la régularité et la sincérité des comptes ;
  • assurance raisonnable sur l'examen d'informations financières prévisionnelles.

Le candidat devra analyser rapidement les réponses pour éliminer celles qui d'entrée ne sont pas bonnes. En effet, la mission d'examen limité permet d'exprimer une assurance modérée, ce qui disqualifie d'office les réponses b et d. Il ne reste plus les réponses a et c. L'examen limité permet de vérifier la conformité des comptes à un référentiel comptable.

Réponse : la bonne réponse est donc la réponse a.

QRC de déontologie au diplôme d'expertise comptable

Lorsque l'épreuve se présente sous cette forme, le candidat doit rédiger une réponse courte mais complète. La référence aux articles n'est pas exigée du candidat.

Quels sont les quatre principes que sous-tendent le contrôle qualité ?

Il s'agit d'une question de « cours » qui ne nécessite pas de citer un article (en l'occurrence l'article 403 du règlement intérieur de l'Ordre des experts-comptables) ou encore de développer chacun des principes. Le candidat se contentera de citer les quatre principes pour gagner du temps tout en répondant correctement à la question posée.

Réponse : les quatre principes que sous-tendent le contrôle qualité sont : la confraternité, l'universalité, l'adéquation et la confidentialité.

 

Kada MEGHRAOUI

Kada MEGHRAOUI

Diplômé d'expertise comptable
Ancien élève de l'école nationale des impôts de Clermont-Ferrand
Professeur certifié en économie et gestion comptable - Enseignant en DCG, DSCG et DEC
kmeghraoui@gmx.fr

  

La méthodologie du QCM et du QRC de déontologie au DEC

Retour en haut