Logo Compta Online

La micro-sieste au travail, mal perçue en France mais tellement bénéfique !

1 456 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ressources humaines
1 456
0
Article écrit par (224 articles)
Modifié le

Astuces pour piquer un petit somme au travail

Alors que la sieste est reconnue comme étant bénéfique dans de nombreux pays, en commençant par l'Asie et les pays scandinaves, en France elle est signe de fainéantise et réservée aux nourrissons, personnes âgées ou vacanciers. La sieste au travail a pourtant de nombreux bienfaits pour les salariés si elle est bien préparée.

Qu'est-ce qu'une micro-sieste bénéfique ?

Une sieste qui est bénéfique pour l'organisme doit se dérouler entre 13h et 16h, principalement après la pause déjeuner au moment de la digestion. Pas plus tard car elle pourrait dérégler le cycle du sommeil du soir à venir.

Une bonne micro-sieste réparatrice ne doit pas excéder 20 minutes. Si elle est plus longue que cette durée, le sommeil devient profond et le réveil en serait bien plus compliqué. Les effets positifs ne sont pas suffisants si la sieste dure plus de 20 minutes. Par contre, elle peut être plus courte.

La sieste flash correspond à une sieste de 1 à 5 minutes qui permet de redonner un petit coup de peps à la journée. La micro-sieste, on vient d'en parler. Et la sieste qui est appelée royale est celle d'environ 1h30 qui correspond à un cycle de sommeil complet et souvent pratiquée le week-end.

 

Quels sont les bienfaits de la micro-sieste au travail ?

La pratique de la sieste au travail apporte de nombreux bienfaits autant pour le salarié que pour l'entreprise. En effet, ce qui est bon pour le collaborateur et son travail au quotidien apporte forcément des avantages à l'employeur.

Il a été reconnu par une étude de la Nasa que la micro-sieste augmente la productivité et la créativité de 35%. Voilà donc un avantage considérable pour l'employé et l'employeur !

De plus, la micro-sieste permet d'augmenter les capacités d'attention en améliorant la mémoire et la concentration. En effet, un salarié ayant son quota de repos et ne pensant plus à sa fatigue est plus concentré et disponible pour son travail.

En principe, la micro-sieste permet de combler un manque de sommeil pendant la nuit. Ainsi, le salarié ne ressent plus cette fatigue qui s'accumule pendant les jours de la semaine et commet moins d'erreur dans son travail. Les risques d'accident par manque d'attention sont également diminués.

Toute cette fatigue éliminée engendre des bienfaits pour le corps car le stress est réduit et le salarié devient ainsi plus dynamique. Aussi, la micro-sieste possède un avantage supplémentaire sur notre santé car elle régule notre rythme cardiaque ce qui diminue les risques cardiaques par les muscles plus détendus. Le système nerveux s'en trouve également équilibré grâce à la micro-sieste qui permet au corps de ralentir un moment dans la course folle des journées de travail.

 

Comment se préparer pour la micro-sieste au travail ?

Afin d'être sûr de ne pas perdre son temps à essayer de dormir, même si le repos est quand même bon à prendre, quelques préparatifs sont essentiels pour rentabiliser la pause sieste.

Tout d'abord, soyez attentif au lieu que vous privilégiez. Même si certains n'auront pas trouvé d'autre endroit que les wc pour être tranquille, vous devez trouver un endroit calme pour vous endormir. Cela paraît évident de ne pas s'endormir en plein open space au milieu des collègues mais trouver un endroit tranquille mérite une bonne réflexion préalable. Vous pouvez trouver un parc pendant les beaux jours ou une salle inoccupée afin de ne pas être dérangé.

Le but étant de trouver une position confortable, dans des vêtements confortables. Inutile de vous dire que le pantalon trop serré, la cravate nouée ou les bijoux qui font du bruit ne sont pas de bon augure pour ce moment de détente et de récupération. Surtout si vous avez décidé de vous endormir en avant, sur vos bras posés sur votre bureau. Si vous pouvez enlever vos chaussures, c'est encore mieux : un semblant de sieste à la maison !

Si vous vous trouvez dans un lieu de votre entreprise, tâchez de débrancher le téléphone, ainsi que votre smartphone. Car il n'existe rien de plus perturbant au milieu d'un sommeil réparateur qu'un téléphone qui se met à sonner.

Vous devez savoir qu'une bonne micro-sieste réparatrice sur 20 minutes, c'est de l'entraînement. Il faut savoir réguler sa respiration pour ralentir son rythme cardiaque et s'endormir rapidement pour gagner du temps. Le mieux est de vous concentrer sur votre respiration ou une partie de votre corps pour laisser votre esprit se libérer de toutes ses pensées et vous laisser transporter vers le sommeil.


Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise



La micro-sieste au travail, mal perçue en France mais tellement bénéfique !

Retour en haut