BanStat
Logo Compta Online
EFL

La perception des métiers de la comptabilité

14
21 522
28
14 réponses
21 522 lectures
28 votes

  • Pages : [1] 2
Courbis
ProfilCourbis
Assistant comptable en cabinet
  • 91 - Essonne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 27 votes
popupBulle tail
Profil
Assistant comptable en cabinet


Ecrit le: 17/10/2014 22:54
+3
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Courbis le 17/10/2014 22:57

Quelle est votre perception des métiers de la comptabilité et quelle est celle de votre entourage?

Pour ma part je ne vais pas le cacher, j'ai choisi cette filière car il n'y aurait pas de chômage. Cependant après plusieurs années d'expérience dans la comptabilité notamment en cabinet d'expertise, je ne peux pas dire que ce métier est particulièrement passionnant. Je fais toujours la même chose: saisies, TVA, révisions, bilan etc... Je ne me vois pas faire ça toute ma vie. Et le pire étant le fait que ce soit vraiment mal payé alors que certains vendent le fait que cette filière paierait bien, ce qui est un mensonge. En plus vu la difficulté à obtenir un DSCG, si c'est pour etre juste comptable...

Du point de vue de mon entourage, mes amis ont une vision plutôt mauvaise de cette filière sauf ceux avec qui j'étais durant mes années de BTS, DCG/DSCG et encore... beaucoup se plaignent.

On est perçu comme des gens ennuyants, faisant un métier rébarbatif (dans mon cas, c'est la vérité).

Les experts-comptables souhaitent dépoussiérer LEUR image car le titre expert comptable est trop rattaché à "comptable" ce qui est, pour eux, dévalorisant car comptable = une personne ennuyante cloitrée dans son bureau. Ce qui les intéressent c'est juste se détacher du comptable.... Ne devraient ils pas se préoccuper de redorer l'image du comptable, de payer plus leurs collaborateurs (peut-etre?) ? Cela aiderait sans doute à rendre ce métier plus attractif.

En tout cas, ça ne m'étonne pas que cette filière n'attire pas les jeunes. Quand tu vois la difficulté des études, je trouve que le retour sur investissement/temps n'y est pas du tout sauf si tu fais parti d'une certaine minorité qui sort du lot.

Et vous, qu'en est-il'

Merci,

PS: https://www.youtube.com/watch?v=vAI_hnQKAEc&list=UU7nfbiJVfBfuBEJDde1TPHw

Vidéo de COMPTALIA sur les professions comptables. On voit bien comment sont perçus les comptables. Et je suis sur que si l'étude continuait, les réponses auraient été plus importantes encore.

Joaquin-gonzalez
ProfilJoaquin-gonzalez
Cadre du secteur public
Modérateur Compta Online
  • 13 - Bouches-du-Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 170 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son site Internet

Cadre du secteur public
Modérateur Compta Online



Re: La perception des métiers de la comptabilité
Ecrit le: 18/10/2014 07:57
+3
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Je ne peux que souscrire à ce que vous dites. Le métier de comptable, y compris expert comptable, n'est pas trés valorisant. Pour ce qui est de l'expert comptable, je trouve que 8 années d'études après le bac pour au final se faire traiter de simple comptable, ce n'est pas très enthousiasmant. Personnellement, je suis diplômé, mais je n'ai exercé ce métier que durant 6 mois ! J'ai tout de suite ressenti (Je suis au regret de le dire) l'image dévalorisante de ce métier. Ayant également une maitrise en droit des affaires, j'ai voulu me réorienter vers le métier de conseil juridique et fiscal, que je trouvais plus valorisant, et le droit m'intéresse plus que la pure comptabilité. Mais je suis tombé en plein chamboulement de cette profession qui a été absorbé par les avocats, et qui de ce fait, n'existe plus !

Alors je suis devenu fonctionnaire après un concours accessible avec un BTS, voire un simple bac. Vous allez me dire : c'est guère plus valorisant que comptable ! En fait, le statut de fonctionnaire permet d'accéder à différents corps de métiers : enquêteur, informaticien... Et je trouve que ce sont des métiers mieux perçus par le public que le métier de comptable.

Pour ce qui est de redorer l'image des comptables, voire des experts comptables, il me semble que c'est une tâche ardue. En tout cas, je ne vois pas très bien comment les cabinets pourraient revaloriser leurs collaborateurs. Ceci dit, je suis tout à fait d'accord sur le fait que les patrons de ces cabinets devraient mieux payer leurs employés !

En fait, je crois que, comme vous même, ce métier n'attire les jeunes que parce qu'ils sont à peu près surs de trouver un emploi (au moins après un BTS ou un DCG). mais certainement pas pour l'image valorisante qu'il a.

Je parais assez défaitiste quant au futur de ce métier, ce n'est qu'une opinion que j'émets, et un parcours personnel que je viens de tracer. Ca se discute.

Cordialement

Joaquin Gonzalez



--------------------

Modérateur Compta Online

Courbis
ProfilCourbis
Assistant comptable en cabinet
  • 91 - Essonne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 27 votes
popupBulle tail
Profil
Assistant comptable en cabinet


Re: La perception des métiers de la comptabilité
Ecrit le: 18/10/2014 09:57
+2
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

En fait je me vois mal conseiller à un jeune de faire ça pour plusieurs raisons:

-Les études sont longues et difficiles et le retour sur investissement/temps n'y est pas tellement. 1 session par an pour réussir ses examens, pas de rattrapage, une grande sévérité. Ca peut sembler normal pour un examen mais comme je dis le retour sur investissement/temps n'y est pas. Imaginez vous faites 3 ans en DCG c'est déjà compliqué, puis vous faites le DSCG qui est encore plus difficiles; j'en connais qui ont mis plus de 10 années à réussir, c'est compliqué... surtout si c'est pour finir comptable. Pour moi le DSCG est l'un des diplomes (Master) les plus difficiles à obtenir , il n'est pas normal qu'il soit aussi dévalorisé.

-Beaucoup de DSCG finissent seulement comptables/responsables comptables alors qu'ils ont un BAC+5 qui balaye tellement de matières: de la compta, de l'audit, de la finance, du management.... A moins de faire un Master CCA qui permet de ne être mis dans la case "comptable" et ainsi pouvoir bifurquer.

-On est nombreux à se dire "jamais je ne voudrais terminer comptable", sauf qu'avant d'être expert-comptable, on est comptable durant plusieurs années. Je trouve ce métier ennuyant, là je me motive pour etre expert pour sortir de l'étiquette du comptable que je déteste. Cela signifie que cette image négative du comptable existe toujours. On dit que cette filière ne connait pas le chomage et qu'il manque du personnel, on comprend les causes; l'image n'est pas du tout valorisante, les salaires sont bas, la pression est élevée (pour un salaire de misère), les cabinets ne sont souvent pas très attractifs et sont austères. De mon point de vue, cela est du à la culture d'entreprise qu'ont pratiqué les experts comptables depuis tant d'années dans leurs cabinets.

Les experts comptables veulent montrer que leur métier est attractif en allant dans les lycées/collèges, comme quoi c'est super d'etre expert comptable, et qu'on n'est pas juste comptable. J'aime bien quand ils disent "juste" comptables. Le problème est que sur cette masse de lycéens/collégiens, nombreux seront "juste" comptables. On ne peut pas tous être expert comptable. Ce que les experts comptables souhaitent surtout c'est avoir de la main d'œuvre qui entrent sur le marché, faire jouer la demande et ainsi pouvoir mettre des salaires encore plus bas qu'ils ne le sont.

Cordialement,

Kayzah
ProfilKayzah
Collaborateur comptable en cabinet
  • 94 - Val-de-Marne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 34 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: La perception des métiers de la comptabilité
Ecrit le: 09/12/2014 18:09
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonsoir,

Je suis entièrement d'accord avec tout ce qui vient d'être dit.

Pour ma part, je suis collaborateur en cabinet et je passe actuellement le DSCG en candidat libre, DSCG qui est, je le confirme ultra-compliqué et hyper dévalorisé sur le marché du travail.

J'aimerai à terme bifurquer vers le contrôle de gestion, car après 4 ans de compta je trouve effectivement que le métier est ennuyant et pas très bien perçu par le public, et le gros point noir de ce métier pour moi, c'est comme l'a dit Courbis, "une pression énorme pour un salaire de misère".

J'ai aussi pensé à passer en parallèle un master Droit des affaires comme Joaquin, je trouve qu'avoir la double casquette DSCG-Master Droit des affaires (ou autres master) permet d'être plus valorisé et plus opérationnelle qu'avec un DSCG seulement.

Cordialement,



--------------------




Nadyn
ProfilNadyn
Chef comptable en entreprise
  • 44 - Loire-Atlantique
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 40 votes
popupBulle tail
Profil
Chef comptable en entreprise


Re: La perception des métiers de la comptabilité
Ecrit le: 10/12/2014 09:48
+6
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Et bien je ne suis pas d'accord. Je suis comptable depuis plus de 25 ans et j'aime mon métier : il me correspond ! Je suis ordonnée, organisée, cartésienne et la comptabilité, c'est cela aussi.

Il ne faut pas non plus réduire le métier de comptable à celui d'assistant ou collaborateur en cabinet. Les comptables en entreprise ont une vue différente, parfois moins variée mais plus profonde et ils participent à l'ensemble du projet de l'entreprise. Personnellement, j'aime établir les comptes annuels : faire une revu globale et sortir la photo du bilan. Cabinet ou Entreprise, je me suis plue dans les deux postes.

Etre valorisé(e) socialement ou financièrement, dépendra beaucoup de votre employeur, et vous ne pouvez pas faire de généralité. J'ai fait mes classes dans un cabinet comptable de province qui payait bien ! et qui faisait en sorte d'assurer une formation et une veille constante.

Chaque poste, chaque fonction a ses "mauvais" côtés. Ne me répondez pas qu'en étant chef ou Responsable c'est différent : le managment n'est pas si facile que cela, surtout quand vous avez des cas compliqués en face de vous, quand il faut arbitrer et gérer la prise du risque.

Maintenant si vous avez choisi ce métier, uniquement sur des considérations financières et de placement, sans que vous y voyez un attrait ou une correspondance à votre caractère, il faut peut être se demander ce que vous aimez faire et ce que vous n'aimez pas, et changer de fusil d'épaule, avant que vous n'ayez 40 ou 50 ans et peur de changer d'orientation.

Métier pas valorisant ? pourquoi ? parce que ce sont des chiffres ? parce qu'il faut respecter des règles fiscales et être les gardes chiourmes de l'entreprise ? vous préférez travailler à la chaine et ne pas savoir ce qui se passe ? vous préférez être gentils ? je ne connais pas un seul métier où il ne faut pas un minimum de fermeté. Un acheteur devra négocier, un avocat devra argumenter, un boulanger devra être serviable, un commercial devra réussir à vendre au taux qu'il faut ... même les assistantes maternelles, toutes gentilles avec les enfants doivent être fermes sur les règles si elles ne veulent pas être dépassées.

En clair, j'aime mon métier, et je le trouve aussi valorisant dans une entreprise de nutrithérapie que de fabrication de produit d'entretien. Je ne pensais pas être aussi "virulente", mais je n'aime pas vos posts qui dévalorisent ce que je fais.

Cordialement

Nadine

Kayzah
ProfilKayzah
Collaborateur comptable en cabinet
  • 94 - Val-de-Marne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 34 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: La perception des métiers de la comptabilité
Ecrit le: 10/12/2014 10:30
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Nadine,

Je pense que les intervenants de ce topic (ainsi que moi-même) parlons plutôt du métiers de comptable aujourd'hui et pas il y 25 ans lorsque vous aviez débuter votre carrière.

Je reposte le lien de Courbis :

https://www.youtube.com/watch?v=vAI_hnQKAEc&list=UU7nfbiJVfBfuBEJDde1TPHw

Vous constaterez de vous même que la perception du métier par le public.

Bref, comment le métier est perçu par le public, ce n'est pas ce qui me gêne le plus.

Moi mon coup de gueule est dû au grand déséquilibre qu'il existe entre la difficulté du diplôme (je parle du DSCG à l'exclusion du Master CCA), et sa reconnaissance sur le marché du travail.

Les jeunes diplômés BAC + 5 (DSCG) de la filière comptable sont qui débutent leur carrière avec les plus bas salaires, quand on propose 26 K€ à un BAC + 5, je trouve cela très moche. Sachant ce que le poste de comptable implique surtout en cabinet, des horaires infernales et une pression énorme (échéances, délai etc.).

L'avantage du métier de comptable aujourd'hui selon moi : est sa grande polyvalence, et le fait qu'il ne souffre pas du chômage aujourd'hui.



--------------------




Nadyn
ProfilNadyn
Chef comptable en entreprise
  • 44 - Loire-Atlantique
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 40 votes
popupBulle tail
Profil
Chef comptable en entreprise


Re: La perception des métiers de la comptabilité
Ecrit le: 10/12/2014 11:22
+3
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Kayzah,

En tout premier lieu, si vous faites le bon calcul, je suis toujours en poste, je travaille toujours et je suis loin d'être à la retraite. J'ai donc répondu au post, en partant du constat que j'exerce actuellement.

En 2, le titre du post est sur le ressenti de métier comptable, il n'est pas précisé qu'il s'agit uniquement des 2 à 5 premières années.

En 3, il y a plus de 25 ans que les Cabinets sont des lieux à cadence infernale, et à échéance à tenir. Par contre, ce sont aussi des formidables lieux de formation. Je considère que les 3 ans que j'ai passés en Cabinet, en valent bien 6 sur le marché du travail.

Et même quand j'ai commencé à bosser, nous étions tous à considérer que nous étions sous-payés par rapport à ce que l'on nous avait promis pendant nos études. Vous parlez de 26K€, est ce le salaire que vous avez ou que vous n'avez pas ? il s'agit quand même de 2* le SMIC. Et par rapport à quoi est ce faible ? à vos années d'étude ou aux salaires de l'expert comptable en titre ? celui qui a de l'expérience, et assume le risque notamment pénal de ce que vous faites ou non sur le dossier ?

Je n'ai pas été voir la vidéo, je ferai cela ce soir tranquillement. Mais petite question, la ou les personnes intérrogées connaissent elles le métier de comptable ? N'allez pas demander à un créatif de trouver le métier de comptable valorisant, pour lui, les chiffres et les carrés sont abominables ; de même, ne demandez pas à un commercial d'être carré, lui, il veut juste que le client soit content.

Peut être votre coup de gueule sur le rapport entre les études et le salaire est légitime, mais ce n'était pas le sujet initial. Je le redis, j'aime ce que je fait, même si je suis sous-payée, mais cela c'est uniquement si je me positionne par rapport à un homme qui tiendrait le même poste que moi !

Cordialement

Nadine

Kayzah
ProfilKayzah
Collaborateur comptable en cabinet
  • 94 - Val-de-Marne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 34 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: La perception des métiers de la comptabilité
Ecrit le: 11/12/2014 12:37
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Merci pour votre retour d'expérience Nadine.

Je vous souhaite une excellente journée.

Cordialement,



--------------------




Courbis
ProfilCourbis
Assistant comptable en cabinet
  • 91 - Essonne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 27 votes
popupBulle tail
Profil
Assistant comptable en cabinet


Re: La perception des métiers de la comptabilité
Ecrit le: 13/12/2014 15:32
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

C'est vrai quel pied de sortir un bilan, oh c'est génial! Il y a peut-être une différence de génération mais personnellement faire ça toute ma vie, non merci. Si je faisais ça à 40 ans, j'aurais vraiment raté ma vie. La comptabilité n'a rien d'intéressant en elle-même selon moi, c'est de faire du conseil avec le bilan. Et ça, l'expert en a quasi le monopole. De toute manière, les experts eux-mêmes vous le diront, les chiffres ont eux-mêmes sont rébarbatifs en ennuyant, c'est leur utilisation qui est intéressante. Mais malgré un BAC+5 très difficile, il faudra du temps avant de pouvoir réellement avoir une expérience dans le conseil. Les experts préfèrent les collaborateurs comptables qui managent une équipe pour faire le boulot le moins intéressant et celui qui ramène le moins de plus value au client. Car effectivement c'est le conseil qui ramène de la plus value à l'expert, pas de sortir un bilan comptable.

Personnellement je n'ai pas choisi la comptabilité pour être comptable ou collaborateur comptable à BAC +5. Je suis responsable comptable, je manage une équipe de 5 collaborateurs, et je peux vous dire que le travail est très prenant en terme de temps pour un salaire qui n'est clairement pas adéquat. Je fais plus de contrôle et moins de travail rébarbatif mais le travail n'est pas particulièrement épanouissant. Et puis meme si on dit qu'on se fout de l'image que l'on a auprès des autres, on y fait un peu attention quand meme. Et je trouve que le comptable a une mauvaise image et ça ne changera pas de sitôt malheureusement. Personnellement je n'aime pas l'image que reflète ce métier, on pense tous à la "vieille" comptable derrière sa machine à taper. Tout ça, comme je l'ai dit, c'est la culture d'entreprise des cabinets qui ont donné une mauvaise image des comptables (et aussi d'eux même).

Quant au salaire, lorsque l'on sort d'un DSCG, un BAC+5 très exigeant, on est quand meme en droit de demander un salaire décent. Parceque ce que j'ai vu en cabinet est une honte au vu du nombres d'heures travaillés. On est plus au temps de l'esclavage. En tant que responsable comptable, je connais les salaires de tout le monde, et figurez vous que des jeunes sur le marché du travail sortant d'autres BAC +5 comme en web, sans expérience, gagnent au alentour de 30K€/an. C'est ce que gagnerait un comptable après au moins 3 ans d'expérience, et encore si les experts-comptables sont gentils.... Le DSCG fait pale figure.

Pas étonnant qu'il y ait beaucoup de dépressifs dans cette fillière: salaire de misère, aucune reconnaissance, études difficiles pour un maigre retour. On nous fait miroiter les salaires des experts comptables, leurs variétés de missions pour qu'on s'engage dans ce domaine. Mais combien d'experts vont réellement arriver sur le marché? Très peu. Les choses ne changeront pas si les experts comptables ne font rien pour revaloriser le métier de comptable ( et qu'ils y mettent du leur).

Cordialement,

Lili83
ProfilLili83
  • 83 - Var
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 7 votes
popupBulle tail
Profil


Re: La perception des métiers de la comptabilité
Ecrit le: 14/12/2014 19:49
+4
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour

J'amène ma contribution au sujet

Je suis complètement d'accord avec l'ensemble des post sauf avec Nadine. Mais je suis contente pour elle est épanouie dans son poste.

Personnellement, j'ai une expérience en cabinet et en entreprise. En cabinet en tant que collaboratrice autonome (liasse, et conseil au client) et en entreprise en tant que responsable comptable et social.

Niveau diplôme, j'ai commencer à bosser avec un DECF et l'an dernier j'ai obtenu le DSCG (via l'exam pas la vae).

Ce que j'ai pu constater au fil des années :

En cabinet, ce sont des horaires de fous et de plus en plus mal payé. Aujourd'hui quand je regarde les annonces, c'est plus mal payé que quand j'ai débuté et même avec un dscg. les avantages c'est très formateur du fait de la variété des dossiers (petits, gros, bnc EI...) et le contact avec la clientèle est sympa. Puis, le comptable en cabinet est la "référence" pour le client.

En cabinet c'est binaire: on expert ou on l'est pas. Quand on l'est ou en voie de l'être, l'employeur expert-comptable a davantage de considération, sinon en tant que collaborateur, vous restez la petite main, celui (celle)qui n'a pas été jusqu'au bout...et le salaire plafonne. Vous ne faites pas partie de la caste....Si on compare les salaires au même niveau dans d'autres professions, on est vraiment sous payé même avec de l'expérience. Nadine, on ne fait pas exclusivement ce métier pour l'argent, mais cela est bien utile quand on va faire ses courses ou pour se loger....Et je trouve pas cela normal de gagner 1500 € net (au mieux) pour 5 années d'études, des horaires de fous quand une coiffeuse (c'est un exemple, je n'ai rien contre les coiffeuses) avec un BP gagne tout autant.

En entreprise, c'est différent, on est un peu mieux payé (quand on se situe à un certain niveau de responsabilité) mais je trouve que l'on est moins écouté et moins entendu (on fait partie des improductifs, donc vous coutez toujours trop de charges fixes...) Le chef d'entreprise met régulièrement en doute votre parole et vous demandera de vérifier auprès du "comptable" (son cabinet d'expertise-comptable) alors que le (la) collaborateur (trice) à l'autre bout du fil est peut être débutant et moins diplômé que vous....En entreprise (surtout en PME) , on se sent souvent très seul, puisque généralement il n'y a qu'un poste. les autres (dirigeants et collègues) vous perçoivent comme l'empêcheur de tourner en rond avec vos règles fiscales, comptables et sociales , les papiers à remplir, les questions qui fâchent et dérangent ...et puis il ne comprennent pas grand chose à ce que vous faites, il n' y a rien de concret (pour eux) qui ressort. Pour les heures comme , j'étais seule , je me frappais tout de A à Z : la compta géné (de la saisie au bilan transmis par TDFC) le social (des payes, au recrutement, en passant par l'organisation des élections des délégués du personnel et tout ce qui touche de près ou de loin au social) le contrôle de gestion et l'informatique dans une moindre proportion. Donc parfois je bossais plus qu'en cabinet. pour moi le pire n'était pas là , le pire en entreprise est que bien souvent le dirigeant veut faire de vous un complice pour manipuler les comptes et là c'est un vrai chantage à l'emploi. Ensuite, ce qui est aussi frustrant c'est que l'on a l'impression de perdre beaucoup de connaissances (car on bosse sur 1 seul cas et on ne voit plus les autres particularités des autres régimes) mais on a une vision d'ensemble et globale plus importante et on doit se former dans d'autres domaines.

Pour des raisons personnelles, je n'ai pas pu débuter le stage d'expertise-comptable. Mais je sais que je vais être confrontée à 3 problèmes : 1 salaire de misère (je vois le vois dans les annonces) l'âge (je n'ai plus 20 ans) et "me faire payer " le stage en ces temps de crise....je sens que ça va être compliqué . mais je vais essayer.

Si j'ai passé le DSCG, c'est aussi que j'en avais marre, de l'ambiance ,la pression et le chantage à la manipulation des comptes en entreprise et j'ai pas envie de gagner 24k€ par an brut pour un poste de collaboratrice avec des horaires de dingues en cabinet. Je consens à être sous-payée pendant 3 ans (le temps du stage) pour gagner (j'espère) la possibilité d'avoir mon indépendance et le respect (avec le DEC) et un salaire décent. Mais même si un jour (j'espère) je suis diplômée, mes clients diront toujours , je vais voir ma comptable....D'ailleurs vous remarquerez qu'on a pas une appellation particulière même en étant expert-comptable comme "Docteur" (pour les médecins) ou Maitre (pour les notaires ou les avocats)....cela montre bien le peu de considération que les autres peuvent avoir pour notre profession.

Cdlt

Retour en haut


  • Pages : [1] 2







Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer