Logo Compta Online

Le découvert bancaire, solution de crédit à court terme

1 557 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
1 557
0
Article écrit par (41 articles)
Modifié le

Découvert bancaire et facilité de caisse : intérêt et coût

Le découvert bancaire, une solution de crédit pour pallier au problème de trésorerie à court terme.

Une des problématiques souvent rencontrées par le chef d'entreprise, c'est le déséquilibre de la trésorerie, celui-ci est engendré dans la majorité des cas par un décalage transitoire entre le délai des encaissements générés par son activité (les créances client par exemple) et les décaissements auxquelles il doit faire face (achat de marchandises, etc.). Pour pallier à ce problème, des chefs d'entreprise optent pour les crédits de trésorerie (la facilité de caisse, le découvert bancaire, le crédit de campagne), le découvert bancaire est l'invité de notre article.

Qu'est-ce qu'un découvert bancaire, c'est ce que nous allons voir au cours de cet article.

 

Le découvert bancaire : qu'est-ce donc ?

Le découvert bancaire ou découvert autorisé est une forme de crédit de trésorerie (sous forme d'une ligne bancaire débitrice), destiné à financer le déséquilibre de trésorerie subi d'une manière récurrente par une entreprise.

Le découvert bancaire est une possibilité de crédit supplémentaire acceptée et autorisée par la banque à titre exceptionnel ou permanent, dans le but d'aider l'entreprise à couvrir ses dépenses à court terme (celles-ci peuvent durer plusieurs mois), en contrepartie du paiement des intérêts, d'agios et de commissions.

 

Le découvert bancaire : quelle différence avec la facilité de caisse ?

Les principales différences avec la facilité de caisse résident dans la formalité de l'autorisation et du délai d'utilisation. Le découvert bancaire est soumis à des conditions particulières d‘utilisation convenue par un contrat avec la banque (oralement ou par écrit) : montant, échéance et taux d'intérêt définis en fonction de la situation financière de l'entreprise,  la facilité de caisse quant à elle, est comme son nom l'indique, plus souple et tolérée, accordée sans formalité, pour une durée limitée (le solde débiteur doit redevenir créditeur dans quelques jours seulement) à l'entreprise pour faire face à une gêne de trésorerie passagère. Le coût de la facilité de caisse est souvent plus élevé, que le découvert bancaire.

 

Le découvert bancaire : quel coût ?

L'utilisation du découvert bancaire n'est pas sans coût, en contrepartie de cette autorisation, la banque perçoit les frais suivants (liste non exhaustive en fonction des banques) :

  • les frais de dossiers ;
  • les agios ;
  • les commissions de plus fort découvert ;
  • les commission de non-utilisation.

Les frais de dossiers : ce sont des frais liés à la mise en place de la demande du découvert bancaire.

Les agios : ce sont les intérêts à payer par l'entreprise. Ils sont calculés proportionnellement au montant et à la durée autorisés par jour d'utilisation (nombre de jours de débit), par l'application d'un taux d'intérêt.

La commission de plus fort découvert : c'est une commission calculée par référence au solde débiteur le plus élevé de l'entreprise pendant une période de référence, à noter que ces commissions viennent s'ajouter aux agios et aux intérêts payés.

La commission de non-utilisation : ce sont des commissions calculées sur la partie non utilisée du montant du découvert bancaire.

Le TEG : le taux effectif global, correspond au coût total du découvert bancaire.

 

Le découvert bancaire : une solution de crédit ?

Le découvert bancaire reste une solution de crédit professionnel à court terme qui permet au chef d'entreprise de pallier aux problèmes récurrents de sa trésorerie, il est donc intéressant de bien le négocier avec sa banque, néanmoins une meilleure gestion de trésorerie reste toujours la meilleure solution.


Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant



Le découvert bancaire, solution de crédit à court terme

Retour en haut