Logo Compta Online

Le délai de récupération : mesurer le risque de liquidité d'un investissement

4 300 lectures
0 commentaire
Catégorie : Finance et marchés financiers
4 300
0
Article écrit par (30 articles)
Modifié le
Dossier lu 18 759 fois

Choix des investissements : le délai de récupération

Le délai de récupération permet de connaître le nombre de périodes nécessaires à la récupération d'un investissement, en mois ou années. L'investissement à privilégier est celui pour lequel le délai de récupération est le plus rapide.

Une des principales questions que se posent les chefs d'entreprises avant de choisir un investissement, est de savoir, quand ce dernier permet la récupération totale des fonds dépensés pour sa réalisation. Le délai de récupération est le critère parfait pour répondre à cette question.

Comment définir un délai de récupération et comment le calculer ? C'est ce que nous allons voir au cours de cet article.

 

Qu'est ce qu'un délai de récupération ou Pay-back ?

Le délai de récupération du coût de l'investissement ou DRCI est un critère de risque qui permet de mesurer le délai nécessaire pour que la somme actualisée des flux de trésorerie prévisionnels puisse permettre la récupération du coût subi par l'investissement. À partir de cette date, l'investissement commence à créer de la valeur.

 

Comment calculer le délai de récupération ?

Il s'agit de déterminer la date à laquelle le coût de l'investissement sera égal au flux de trésorerie prévisionnel, les flux de trésorerie sont actualisés au taux de rentabilité minimum exigé par la stratégie de l'entreprise. Il se calcule de la manière suivante :

DRCI ou pay back period

coût d'investissement - cumul inférieur des flux actualisés
____________

cumul supérieur des flux actualisés - cumul inférieur des flux actualisés

 + année du cumul inférieur des flux actualisés

 

On peut déterminer le délai de récupération des capitaux investis par interpolation linéaire.

Exemple

N

N+1

N+2

N+3

Coût de l'investissement

-1000¤

Flux non actualisés

300¤

450¤

600¤

Flux actualisé à 14%

263¤

346¤

405¤

Cumul des flux de trésorerie

263¤

609¤

1014¤

 

Comme le montre notre tableau, le coût de l'investissement peut être récupéré entre la 2e et la 3e année, pour déterminer la date approximative, nous pouvons procéder par le calcul suivant (interpolation linéaire) :

DRCI - 2 / 3 - 2 = (1 000 - 263) / (1 014 - 263)

DRCI = (1 000 - 263 / 1 014 - 263) + 2

Le pay back period est égal à 2,98 ans, soit deux ans et 11 mois, les flux de trésorerie seront donc capables d'absorber le coût subi par l'investissement au bout de 2 ans et 11 mois.

 

Choisir un investissement avec le délai de récupération

En l'absence d'arbitrage, le choix est simple. Si le DRCI est supérieur au délai que s'est fixé l'entreprise (besoin rapide de liquidité), l'investissement doit être rejeté.

En présence d'arbitrage (investissement exclusif), il faut privilégier le projet d'investissement qui possède le DRCI le plus court.


Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant



Le délai de récupération : mesurer le risque de liquidité d'un investissement

Retour en haut