Logo Compta Online

Le financement de l'innovation : trouver des fonds pour une startup

2 473 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
2 473
0
Article écrit par Schmidt Sandra sur Twitter Schmidt Sandra sur LinkedIn (1266 articles)
Publié le
Modifié le 29/01/2019

Les différentes étapes du financement de l'innovation

À chaque étape du développement d'une entreprise correspond un type de financement adapté. Avec les banques et les institutionnels (BPI France), les business angels, les incubateurs et les fonds de venture capital, le financement des entreprises innovantes se développe.

Certains dirigeants de startup/scaleup en témoignent. Pour eux, le fait de trouver des fonds est de moins en moins compliqué, même avec un produit innovant qui n'a pas encore été mis sur le marché.

Les journées annuelles de l'association française des trésoriers d'entreprises ont eu lieu les 13 et 14 novembre 2018 au Palais Brongniart à Paris. Deux jours de conférences, d'ateliers et de pitchs de startups en recherche de financement se sont déroulées sur les trois étages du palais.

Retour sur l'une des conférences qui s'est déroulée dans le grand auditorium « Financement de l'innovation : la France championne d'Europe ? ».

 

La courbe du financement de l'innovation : quel type de financement à quel moment ?

La courbe du financement de l'innovation, présentée par Claire Houry, Managing Partner chez Ventech et administratrice de France Digitale comporte cinq phases, de la phase de recherche à la maturité de l'entreprise. Ces cinq phases sont la recherche et le développement, la création, les premiers succès, le décollage et la maturité.

La phase de recherche et développement, avant toute commercialisation du produit est souvent financée, pour des sommes relativement peu importantes, par la love money, les concours, prêts d'honneurs, aides publiques et incubateurs.

Ces premiers types de financements permettent d'obtenir des montants qui peuvent aller de 50 000 à 300 000¤. Ensuite, les montants ne font qu'augmenter, passant parfois d'un demi-million d'euros à plus de 10 millions d'euros..

Au fur et à mesure du développement de son chiffre d'affaire, au cours des étapes suivantes, l'entreprise peut ensuite se financer, pour des montants plus importants :

  • auprès des business angels ;
  • par le crowdfunding ;
  • via des fonds d'amorçage.

Avec les premiers succès et jusqu'à la phase de maturité, viennent ensuite le capital risque, le capital développement et les marchés. À ce stade, les fonds levés se chiffrent souvent en millions.

Ici, Claire Houry précise qu'« avant d'aller vers les financements bancaires pour les entreprises innovantes qui ont plusieurs années d'existence, il existe une solution intermédiaire, c'est la dette mezzanine ». Instrument mixte entre dette et capitaux propres, « c'est un bon outil de financement pour les sociétés qui sont proches de la profitabilité et l'instrument n'est pas dilutif du capital ».

 

Les banques s'insèrent dans l'écosystème de financement de l'innovation

Les banques sont de plus en plus présentes dans le financement de l'innovation et des startups. C'est une présence différente des prêts bancaires classiques. Myriam Beque, responsable globale WAI ou We are Innovation de BNP Paribas estime qu'en cas d'innovation, « le banquier peut financer à la fois le court terme, en attendant le versement des aides et subventions et le long terme, aux côtés des autres investisseurs ».

Elle rappelle aussi que « le premier financement de l'innovation, c'est le crédit impôt recherche ou CIR qui n'est absolument pas dilutif du capital ».

 

Les 4 principaux critères de financement des startups innovantes

Dans le cadre du financement d'une startup innovante, il n'est pas possible de regarder le passé. Très souvent, l'entreprise existe depuis tout juste quelques mois.

Pour Claire Houry, les critères importants sont :

  • l'équipe de management, les fondateurs, la légitimité et la vision des porteurs de projets, leur réalisme, la capacité à attirer de nouveaux talents et les personnes clés à son développement  ;
  • la proposition de valeur de la startup vue par les clients et grandes entreprises qui travaillent avec elle. Dans la plupart des cas, la startup prend des parts de marché à de grosses sociétés en étant plus agiles sur le changement technologique et en devant se différencier ;
  • le marché qui est adressé : les grands points qui font que le marché se développe ou va se développer ;
  • le plan d'exécution : ce sont les différentes étapes du développement de la société. À chaque fois, il s'agit d'estimer les besoins de financement.
Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online

Le financement de l'innovation : trouver des fonds pour une startup

Retour en haut