BanStatBanStat
Logo Compta Online

Le métier de comptable : évolutions dans un monde qui change

2 511 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
2 511
0
Article écrit par (1417 articles)
Publié le

Le rôle du comptable est amené à évoluer

Le rôle des professionnels de la comptabilité et de la finance change rapidement. Dans un rapport publié en anglais, l'IFAC ou International Fédération of Accountants entend inspirer confiance à la profession et l'aider à préparer son futur.

L'objectif de ce rapport est d'aider à comprendre comment, à l'avenir, la profession comptable peut continuer à contribuer au succès et à la résilience des organisations.

Le métier de comptable peut s'exercer dans les cabinets d'expertise comptable, les entreprises industrielles et commerciales, au sein de l'État, des collectivités territoriales et des organismes publics (secteur public) ou encore dans les organismes sans but lucratif (associations).

En France, le diplôme d'expertise comptable permet d'exercer une palette de métiers dans les fonctions finance et comptabilité et parfois même au-delà.

Synthèse des propositions de l'IFAC.

 

Préparer le futur pour le métier de comptable : le comptable copilote, navigateur, storyteller...

Le comptable doit s'adapter aux changements qui touchent son environnement et se transformer pour conserver sa pertinence au sein des organisations. L'élimination des tâches manuelles et répétitives lui donne l'opportunité de se tourner vers des travaux à plus forte valeur ajoutée. Ces travaux sont autant d'opportunités de croissance.

L'IFAC a identifié 7 rôles clés pour le comptable de demain, afin de lui permettre de rester pertinent au sein des organisations. Parfois, le métier de comptable entendu au sens le plus large permettra d'en endosser plusieurs, surtout dans les petites entreprises.

Avec des tendances de fond qui sont :

  • une approche qui tient compte de divers enjeux, y compris sociaux et environnementaux pour la prise de décision et le reporting ;
  • aller au-delà du reporting financier ;
  • la masse de données disponibles crée la complexité ;
  • les entreprises s'intéressent de plus en plus à l'impact social de leurs objectifs et stratégies.

C'est la nature même des travaux confiés au comptable et sa contribution aux organisations qui est amenée à changer, au point de provoquer l'évolution des profils types et des compétences demandées.

Le digital fait évoluer les pratiques vers plus de valeur ajoutée. Cela oblige le comptable à acquérir de nouvelles compétences et à se former. Parmi ces compétences se trouvent le relationnel, la communication, la résolution de problèmes, l'innovation et la capacité à exploiter les données et à utiliser les technologies.

Ces compétences nouvelles sont le socle des différents rôle attribués au comptable de demain.

Métier de comptable : le rôle de copilote

Le copilote est un leader naturel qui facilite les changements, influence les personnes et les décisions. Présent lors de la prise des décisions stratégiques, il joue un rôle dans les décisions majeures pour insuffler croissance et changement.

Ce rôle nécessite un esprit stratégique et la capacité à endosser un rôle de leader pour identifier les opportunités de croissance et de création de valeur au sein des organisations et l'adapter aux changements qui impactent son marché.

Métier de comptable : le rôle de navigateur

Le navigateur aide à orienter l'organisation à travers la création de valeur, l'amélioration de la profitabilité. Il aide à développer une vision commune de la performance en s'appuyant sur les informations financières et non-financières.

Le navigateur identifie les tendances, les opportunités, les risques, crée des prévisionnels, des budgets, des analyses prédictives et fait des rapports réguliers pour aligner stratégie, valeur et mesure de la performance avec les ressources disponibles.

Métier de comptable : le rôle de protecteur de la marque

Ce rôle concerne la communication financière des entreprises et la protection de la réputation. Il est lié à la compliance pour limiter les risques, vérifier les process, protéger la valeur des actifs matériels et immatériels.

Métier de comptable : le storyteller

Le storyteller informe les différentes parties prenantes, internes ou externes, du récit de l'organisation, de la manière dont elle crée de la valeur à travers le temps, de ses opportunités et menaces. 

Métier de comptable : le facilitateur en matière de technologies

Il s'agit ici de transformer l'organisation grâce à la digitalisation, l'automatisation, l'intelligence artificiel, les données pour aider à la prise de décisions.

L'expert des processus

Ce comptable s'assure de l'efficacité et de l'efficience des processus et flux de travail entre la fonction finance et le reste de l'organisation.

Le professionnel de confiance

Qu'il s'agisse de l'expert-comptable, externe à l'entreprise ou d'une personne en interne, le professionnel de confiance challenge l'organisation et la fait profiter de son objectivité professionnelle.

Il respecte sa déontologie professionnelle et aide l'entreprise à lutter contre la fraude, la corruption et les délits.

 

Le rôle actuel du comptable : un métier de comptable de moins en moins traditionnel

Le comptable de la petite entreprise est polyvalent. Parfois appelé comptable unique, il enregistre les opérations comptables, prépare les comptes annuels et les déclarations fiscales et sociales, avec ou sans l'aide d'un expert-comptable.

En cabinet d'expertise comptable, le comptable est appelé collaborateur. Débutant, il assiste le collaborateur confirmé dans la gestion d'un portefeuille client. Expérimenté, il est généralement en relation directe avec les entreprises clientes pour le suivi des différents missions comptables, fiscales sociales qui peuvent lui être confiées.

Avec les bons diplômes, le métier de comptable peut mener à l'expertise-comptable, au contrôleur de gestion, au comptable public. En entreprise, on peut citer les métiers de comptable unique, d'assistant comptable, de comptable fournisseur, de comptable client (qui s'occupent de la comptabilité client et fournisseur selon le cas), de chef comptable, de directeur comptable.

Ils s'exercent avec un BTS comptabilité et gestion, un DCG, un DSCG ou un master spécialisé en contrôle de gestion. Pour les postes de chef comptable ou directeur comptable, les postes à responsabilités, il faudra au minimum un bac +5 voire même le diplôme d'expertise comptable. Les postes de niveau bac sont de plus en plus rares, même en comptabilité générale ou comptabilité auxiliaire.

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Le métier de comptable : évolutions dans un monde qui change

Retour en haut