BanStat

Le pré-boarding : sécuriser le recrutement d'un candidat

1 520 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ressources humaines
1 520
0
Article écrit par (360 articles)
Modifié le
Dossier lu 10 041 fois
Le pré-boarding, pour créer un lien avec le futur collaborateur

Le pré-boarding fait référence aux processus mis en place par une entreprise lorsque le candidat accepte l'offre d'emploi, et cela correspond au délai jusqu'au premier jour dans l'entreprise

Cette période permet de ne pas laisser le vide s'installer entre l'entreprise et le futur collaborateur pour éviter une mauvaise surprise le premier jour : que le candidat ne vienne jamais.

L'accueil de nouveaux collaborateurs dépend de la culture, du budget et de la créativité de l'entreprise. L'important est de mettre en place un plan et tenir compte de l'expérience candidat dans le processus de pré-boarding.

22% des nouvelles recrues quittent leur emploi dans les 45 premiers jours et, 4% d'entre eux ne donnent pas suite après leur premier jour. L'opération séduction commence donc dès la signature de la promesse d'embauche.

 

Les possibilités d'un pré-boarding préparé

Le processus de recrutement est suffisamment long et périlleux pour ne pas risquer de perdre le candidat sélectionné avant le premier jour en entreprise. Peu d'entreprises ont déjà mis en place des actions concrètes et simples mais cela permet de marquer des points sur la marque employeur.

Cela peut passer par des moments de détente comme une rencontre pour un déjeuner, une intégration lors d'une sortie afin que les équipes se rencontrent, des échanges téléphoniques cordiaux.

Ces actions peuvent également être une prise en charge du futur collaborateur pour que l'intégration se passe au mieux. La visite des locaux, la rencontre avec les employés, des contacts avec le service des ressources humaines afin de demander les pièces administratives nécessaires pour l'onboarding.

L'objectif du pré-boarding est de conserver une totale communication pendant ce délai et ne pas laisser l'opportunité au candidat de revenir sur sa décision en se sentant délaissé. La rigueur logistique et administrative sera mise en place lors de l'intégration du futur collaborateur à son arrivée.

L'onboarding prend le relais par la suite et doit tout autant être bien assuré, comme pour le offboarding lorsqu'un collaborateur quitte l'entreprise. L'expérience collaborateur peut être analysé en profondeur afin de s'améliorer pour les prochaines expériences et démontrer que la nouvelle recrue est attendue.

 

Quels sont les avantages du pré-boarding ?



Réduire le risque de changement d'avis du candidat

Près de 15% des entreprises ont déjà fait face au désistement d'un collaborateur lors de son premier jour de travail.

Dans 56% des cas, les candidats qui se rétractent disent avoir découvert une incompatibilité entre leur valeur et celle de l'entreprise. 40% ont reçu une meilleure offre lors d'une contre-proposition d'autres entreprises ou de l'employeur actuel.

Gagner du temps pour l'onboarding

Lorsque le pré-boarding est bien préparé, le candidat peut arriver le premier jour en entreprise et avoir son dossier administratif à jour. Il n'aura pas besoin de revenir le lendemain avec plein de documents personnels ou rechercher des éléments qu'il n'a pas en sa possession.

Créer un lien émotionnel

Si l'onboarding est fait pour une intégration administrative et technique, le pré-boarding sert à garder un lien avec le candidat et lui montrer qu'il a été choisi et qu'il est attendu avec impatience dans l'entreprise.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.


Le pré-boarding : sécuriser le recrutement d'un candidat


© 2020 Compta Online
Retour en haut