Logo Compta Online

Le retour de vacances, synonyme de changement d'emploi ?

894 lectures
0 commentaire
Catégorie : Recrutement / emploi
894
0
Article écrit par L'équipe de la rédaction (192 articles)
Modifié le

Envie de changer d'emploi après les vacances

C'est en tout cas ce que révèle le nouveau sondage signé Monster.fr.

Malgré l'aspect naturellement positif des vacances, pour un grand nombre de français, leur fin est majoritairement ponctuée par l'appréhension de reprendre le chemin du travail.

Pour certains, c'est à tel point que cette période « entre deux mondes » est idéale pour réfléchir à l'éventualité de chercher un nouvel emploi. D'après le sondage de Monster.fr, les français sont 88% susceptibles de vouloir chercher une nouvelle opportunité professionnelle au retour des vacances. Un pourcentage sans équivoque !

« Lorsque les salariés prennent le temps de se changer les idées et d'oublier le bureau pendant leurs congés, ils peuvent appréhender les choses différemment. Le départ en vacances peut ainsi avoir un effet salvateur et ouvrir de nouvelles perspectives, un besoin de changement, face à un environnement de travail qui ne nous convient plus ou une carrière qui stagne. Pour les salariés qui décident de passer à l'action, s'entame alors une sorte de double vie, où le salarié cherche un autre job alors qu'il est en poste. En premier lieu, se renseigner sur les autres opportunités professionnelles autour de soi, même de manière discrète, est un réflexe à adopter. » déclare Karl Rigal, Responsable éditorial de Monster.fr, pour justifier ces résultats.

De plus, Monster.fr, en mettant certaines données en corrélation, effectue un parallèle intéressant : la volonté de changer de travail au retour des vacances aurait aussi un rapport avec la fameuse problématique du droit à la déconnexion. En effet, toujours d'après le sondage de Monster, les français sont 24% à accepter de travailler pendant leurs congés... Il faut dire que les outils numériques n'aident pas à déconnecter, malgré tous leurs avantages.

La période charnière des vacances donnerait donc doublement envie à une majorité de français de changer d'emploi : premièrement, en raison de la remise en question que cette période entraîne quasi naturellement ; deuxièmement et enfin, à cause du droit à la déconnexion, pas encore appliqué, loin de là.

Ce désengagement entre les français et leur emploi ne pourrait-il pas aussi être rapproché d'un autre sujet d'actualité de moins en moins tabou : la multiplication des maladies professionnelles ?


<p>L'équipe de la rédaction sur Compta Online</p>

L'équipe de la rédaction sur Compta Online



Retour en haut