Les 5 clés de la réussite à l'épreuve n°2 du DEC

2 549 lectures
0 commentaire
Catégorie : Les études de la filière d'expertise comptable
2 549
0
Article écrit par (6 articles)
Modifié le
Conférence : aborder l'épreuve du DEC, les difficultés et les facteurs de réussite

L'épreuve de « Révision légale et contractuelle des comptes » est sans nul doute la plus compliquée des épreuves au programme du DEC. Dotée d'un coefficient important (3) et souvent mal réussie, elle est logiquement l'épreuve la plus redoutée par les étudiants. La nature même de cette épreuve a tendance à déstabiliser chaque année les candidats tant elle tranche dans sa forme et sur le fond avec la plupart des mises à l'épreuve qui leur ont été proposées jusqu'alors, au cours de leur cursus académique.

Comment aborder l'épreuve ?

En premier lieu, il faut comprendre que cette épreuve est une épreuve pratique, à portée professionnelle. Elle ne mesure pas l'étendue de vos connaissances. Elle poursuit un objectif tout autre : vous évaluer à travers des mises en situation concrètes sur des problématiques auxquelles vous serez confrontés quotidiennement lorsque vous exercerez.

L'évaluation porte donc sur votre capacité à réagir, documentation à l'appui, en présence d'une problématique comptable et/ou d'un besoin de conseil stratégique. Par voie de conséquence, l'évaluation portera sur votre capacité à rechercher au sein de votre documentation les éléments de réponses aux questions qui vous seront posées.

C'est une vraie méthodologie à acquérir. ProCompta vous propose un cours de méthodologie complet et gratuit sur le sujet. Animé par Rémi Roy, expert de l'épreuve n°2, le cours se déroulera en vidéo en direct, de façon que vous puissiez poser toutes vos questions à l'intervenant.

Inscrivez-vous au cours pour recevoir le lien de la vidéo

 

Quelles sont les grandes difficultés de l'épreuve ?

La première difficulté de l'épreuve tient au caractère imprédictible des sujets. L'étendue des possibles est si vaste qu'il est impossible de parier sur le caractère « pressenti » de certains sujets plus que d'autres. Seule l'actualité comptable de l'année précédant l'épreuve peut constituer une éventuelle piste en la matière.

L'autre grande difficulté de cette épreuve est liée à la gestion du temps le jour J. La somme des attendus et la qualité des réponses exigée par le jury rendent la durée de l'épreuve assez mince, seulement 4h30. Ce qui conduit chaque année une proportion importante des candidats à ne pas terminer leur composition.

 

Les facteurs clés de succès : retroplanning, documentation et méthodologie de réponse aux questions

Comme pour tout examen, à fortiori un examen de ce niveau, la réussite ne tient jamais à la chance ou au hasard. Les candidats qui réussissent sont ceux qui se sont le mieux préparés à l'épreuve et à ses exigences. La préparation requiert une méthode réfléchie fondée sur l'élaboration d'un rétroplanning.

Découvrez la méthode de Rémi Roy pour réaliser un rétroplanning réaliste et efficace pour la préparation à l'épreuve n°2 du DEC

On peut le dire sans peur de se tromper. L'autre facteur clé de succès pour l'épreuve de « Révision légale et contractuelle des comptes » réside dans la préparation d'une documentation solide et travaillée.

Au cours de sa conférence en direct, Rémi présentera une façon efficace d'organiser son classeur, les notes d'informations du CAC, les ouvrages de référence et les autres éléments qui constitueront votre documentation le jour de l'épreuve.

Découvrez la méthode de Rémi Roy en vous inscrivant à la conférence.

Procompta
   www.pro-compta.fr


Les 5 clés de la réussite à l'épreuve n°2 du DEC


© 2020 Compta Online
Retour en haut