BanStat
Logo Compta Online

Les conseils pour réussir la soutenance de l'UE7 du DSCG

3 358 lectures
0 commentaire
Catégorie : Les études de la filière d'expertise comptable
3 358
0
Article écrit par (7 articles)
Publié le
Modifié le 15/10/2019

Préparer efficacement sa soutenance de l'UE7 du DSCG

L'épreuve de soutenance du mémoire du DSCG est souvent redoutée par les candidats, bien que les résultats montrent que le taux de réussite national est satisfaisant chaque année. Le taux de réussite moyen sur l'ensemble des sessions est de 62,74%. Lire l'article : « Les statistiques du DSCG ».

image

 

Le déroulement de la soutenance 

La soutenance du mémoire se déroule en deux parties sur une durée totale d'une heure maximum.

La première partie a une durée d'environ 20 minutes. Elle consiste pour le candidat à présenter oralement le mémoire (avec ou sans powerpoint, même si un support à la communication orale est vivement recommandé) face à un jury composé de deux personnes : un enseignant et un professionnel (expert-comptable / commissaire aux comptes).

La seconde partie de la soutenance est d'une durée d'environ 40 minutes. Elle consiste pour le jury à interroger le candidat sur le fond et la forme du mémoire. Vers la fin de la soutenance, le jury pose quelques questions sur le contenu du programme de l'UE7 du DSCG (mais il peut aussi rebondir pendant l'échange et poser ces questions à ce moment là). Les membres du jury constatent très souvent que cette dernière partie est insuffisamment préparée, voire pas du tout.

 

Préparer efficacement sa soutenance pour réussir

La rédaction du mémoire est une première étape dans le travail du candidat, tandis que la préparation à la soutenance en constitue une autre. Ce n'est pas parce que le mémoire est correctement rédigé qu'il ne faut pas préparer sa soutenance, bien au contraire. Le candidat considère souvent que le plus dur ayant été fait, la soutenance sera une formalité. Il n'en est rien.
Ci-après quelques conseils pour optimiser le bon déroulement de la soutenance.

Soigner la forme de la présentation orale (ou pallier à des carences)

Si l'étudiant constate en relisant son mémoire, qu'il y a des « coquilles » (fautes d'orthographe, français...), il peut être utile d'apporter un errata à présenter au jury. Le mémoire est noté par le jury sur la forme et sur le fond, à hauteur de 10 points.

Barème de notation du mémoire

Barème de notation du mémoire

 

Il est possible d'utiliser un powerpoint pour présenter sa soutenance, même si cela n'est pas obligatoire. Le fichier doit être aéré et exempt de fautes d'orthographe et de grammaire. Cela peut être mal perçu par le jury.

Barème de la soutenance

Barème de la soutenance

 

Anticiper les questions de fond

Le candidat veillera à s'assurer qu'il connaît parfaitement le contenu de son mémoire.

Faire un powerpoint est un moyen de le relire activement pour mieux se l'approprier et s'efforcer d'en faire une présentation construite efficace par des mots / phrases clés.

En le relisant plusieurs fois, il y détectera sans doute des imperfections qu'il conviendra de corriger tout en préparant une réponse en cas de questions du jury. Il en fera également ressortir des questions potentielles (sources d'un graphique, terme non défini précisément, terme cité mais non réellement maîtrisé par le candidat...) auxquelles il préparera des réponses.

Il est indispensable d'apprendre son cours sur la partie théorique de l'UE7 qui porte sur 2 points. Le candidat peut par exemple partir du cours et créer des questions en s'entraînant à y répondre.

Notation des questions de l'UE7 du DSCG

Notation des questions de l'UE 7 du DSCG

 

Adopter le bon comportement face au jury

Malgré le stress, il ne faut pas oublier les règles de politesse de base. A cet effet, il convient de saluer le jury en arrivant et en partant, tout en attendant que le jury propose au candidat de s'asseoir.

Il est possible que le candidat soit mis en difficulté par le jury. Il y a lieu dans ce cas de ne pas se laisser déstabiliser et de garder son calme.

S'agissant d'une soutenance, le jury peut émettre des critiques sur le travail réalisé par le candidat. Il faut donc se tenir prêt pour accepter les critiques tout en défendant calmement son travail. Il convient d'adopter un comportement professionnel.

 

Comment présenter sa soutenance ?

Chaque candidat s'interroge sur la façon de présenter sa soutenance. Nous proposons ici une articulation possible de la présentation à réaliser [1].

Modalités de présentation de la soutenance

Déroulement des étapes

1

Déroulement du stage et travaux réalisés

2

Présentation du sujet et de la problématique

3

Méthodologie de recherche employée (concepts théoriques, hypothèses de recherche retenues)

4

Présentation des outils utilisés pour la recherche : entretiens, questionnaires...

5

Résultats obtenus et discussion

6

Difficultés rencontrées

7

Solutions à proposer

Comme toutes les épreuves du DSCG, une préparation sérieuse est nécessaire pour réussir. L'épreuve de relations professionnelles ne fait donc pas exception à la règle. En cas d'échec à la soutenance, il est possible pour le candidat de demander auprès du centre d'examen de récupérer l'appréciation générale de son jury. Cela peut l'aider pour s'améliorer. Nous espérons que ces quelques conseils aideront le candidat à valider cette UE.

NB : L'auteur tient à remercier Céline Mansencal et Mohamed Marzougui, tous deux membres du jury de l'UE7 du DSCG depuis de nombreuses années.

[1] Cette forme de présentation n'engage que son auteur et ne saurait constituer une prise de position officielle du jury.

Kada MEGHRAOUI

Kada MEGHRAOUI

Diplômé d'expertise comptable
Coach mémoire DEC et formateur en DCG et DSCG
Ancien élève de l'école nationale des impôts de Clermont-Ferrand
Professeur certifié en économie et gestion comptable et enseignant en DCG, DSCG et DEC

Les conseils pour réussir la soutenance de l'UE7 du DSCG

Retour en haut