Logo Compta Online

Les différents types d'incubateurs

2 802 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
2 802
0
Article écrit par (192 articles)
Publié le
Modifié le 20/04/2018

Les différents types d'incubateurs

Vous êtes entrepreneurs, et vous avez choisi d'intégrer un incubateur. Malheureusement, vous avez appris qu'il y en avait de plusieurs sortes, ce qui complique votre choix...
Dans cet article, nous allons précisément étudier les différents types d'incubateurs et vous aider, nous l'espérons, à faire plus facilement votre choix.

Pour rappel, un incubateur est une structure qui intervient en amont de la création de votre entreprise. Il s'adresse plus particulièrement aux porteurs de projets innovants, ce qui fait l'objet d'une convention par le Ministère de la recherche.

L'incubateur apporte accompagnement, coaching, soutien financier et hébergement, en contrepartie éventuelle d'une place en tant qu'actionnaire dans la jeune entreprise innovante concernée.

Découvrons maintenant les différents types d'incubateurs dont vous disposez.

 

Les incubateurs publics

Ou incubateurs de la recherche publique, appelés également incubateurs « Allègre ». Ils se distinguent du reste des incubateurs en raison de leur soutien par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Par conséquent, les projets qu'ils accueillent doivent être liés à un laboratoire de recherche public.

A échelle locale, vous pouvez en trouver dans les Pôles de Compétitivité, dans les Chambres de Commerce et d'Industrie, ou encore au sein des régions et des métropoles.

Même principe, mais à échelle européenne, il existe les Centres Européens d'Entreprise et d'Innovation (CEEI) qui dépendent principalement de l'Union européenne et sont soutenus par sa Commission, par le biais du réseau European Business and Innovation Center Network (EBN). Ils sont au nombre de 37 dans l'hexagone.

Comptez 24 mois d'accompagnement en moyenne, pour ce type d'incubateur.

 

Les incubateurs d'entreprise

Ce sont le plus souvent les grands groupes industriels qui mettent en place ce genre d'incubateur. Bien-sûr, votre projet doit avoir un lien avec l'activité du groupe. C'est toujours le caractère innovant dudit projet qui est privilégié pour l'intégration de la structure.

Il va de soi que cette incubation représente également des avantages pour l'entreprise « incubatrice » : découverte de nouveaux talents, développement des activités du groupe, avancées technologiques et/ou scientifiques, transformation de l'entreprise grâce aux « nouvelles générations »...

En contrepartie, votre start-up bénéficiera d'un partenariat assuré après l'incubation, ainsi que d'une belle expérience d'intrapreneuriat pour vous.

Toutefois, votre totale indépendance sera naturellement limitée, si vous optez pour un incubateur d'entreprise.

 

Les incubateurs de grandes écoles

Bonne nouvelle pour les jeunes entrepreneurs issus de grandes écoles, les incubateurs liés à ces dernières sont nombreux : HEC, Essec, Centrale, Polytechnique, Mines, Business School, y compris certaines universités... Le choix est large ! Pour certaines, il s'agit de leur propre incubateur ; pour d'autres, c'est une collaboration avec un incubateur déjà existant ou une société spécialisée.

Certains de ces incubateurs ne sont ouverts qu'à leurs étudiants ou anciens étudiants (études qu'il vous faudra naturellement justifier).

Ce type d'incubateur permet des rencontres facilitées entre incubés et anciens élèves incubés qui ont réussi, ainsi que des chercheurs ou encore des professeurs et des entrepreneurs aguerris.

Au-delà de l'accompagnement,ils sensibilisent aussi à l'entrepreneuriat auprès de leurs étudiants. Vous seriez donc peut-être amenés à témoigner ! :)

Bon à savoir en ce qui concerne la durée d'incubation des grandes écoles : elle varie entre quelques mois et plusieurs années ; certains parlent même d'accompagnement illimité.

 

Et en bonus...



Les incubateurs privés

Ces derniers sont créés par des acteurs divers : entrepreneurs aguerris, investisseurs, associations professionnelles... Ces incubateurs peuvent être soutenus par des partenaires publics comme ceux cités précédemment, ou de grands groupes.

Les incubateurs féminins

Cela pourra paraître étonnant à certains, mais ces formes d'incubateurs, qu'on nomme également « Pionnières », existent bel et bien. Ils sont souvent mis en place grâce au soutien de la mairie, de la région, de la Caisse des dépôts concernées, ou encore d'organismes privés.

Mesdames qui entreprenez, profitez-en ! :)

 

L'incubateur, structure d'accueil des jeunes entreprises, se subdivise lui-même de nombreuses fois. Si bien que l'on peut considérer qu'il y a forcément un incubateur qui est fait pour vous... Bonne chance ! :)

L'équipe de la rédaction

L'équipe de la rédaction sur Compta Online

Les différents types d'incubateurs

Retour en haut