Logo Compta Online

Les dispenses d'épreuves aux DCG et DSCG pour la session 2018

94 213 lectures
2 commentaires
Catégorie : Les études de la filière d'expertise comptable
94 213
2
Article écrit par (1179 articles)
Modifié le
Dossier lu 2 726 108 fois

DCG - DSCG : liste des dispenses

La liste des dispenses d'épreuves au DCG et DSCG est très légèrement modifiée pour la session 2018. L'arrêté du 14 octobre 2016 a été publié au bulletin officiel de l'enseignement supérieur et de la recherche (BOESR) du 27 octobre 2016.

Le nouvel arrêté du 12 décembre 2017 ajoute une dispense à l'UE 12 du DCG pour certains titulaires de DUT GEA.

À l'exception de ces deux modifications, toutes les dispenses d'épreuves sont réunies dans un texte unique. Seules les nouveautés introduites depuis la session 2017 du DCG et du DSCG seront présentées.

Les nouvelles dispenses pour la session 2018 concernent certaines options du DUT GEA. Aucun diplôme universitaire ou d'école de commerce n'a été ajouté à la liste.

 

Certains titulaires de DUT GEA bénéficient de la dispense de l'UE 12 d'anglais à compter de la session 2018 du DCG

À compter de la session 2018 du DCG, les dispenses sont les suivantes :

  • DUT spécialité « gestion des entreprises et administrations », option « gestion des ressources humaines », dispense des épreuves n° 1, 3, 5, 12, 13 du DCG.
  • DUT spécialité « gestion des entreprises et administrations », option « gestion et management des organisations », dispense des épreuves n° 1, 5, 7, 12, 13 du DCG.

Attention : ne pas confondre le DUT GEA option gestion des ressources humaines  avec le DUT GEA option ressources humaines obtenu jusqu'en 2014 inclus. Le DUT GEA option ressources humaines ne dispense pas de l'épreuve d'anglais.

 

L'arrêté du 14 octobre 2016 confirme les dispenses d'épreuves pour le BTS comptabilité et gestion nouvelle version à partir de la session 2017 du DCG

Le BTS comptabilité et gestion, obtenu à partir de juin 2017, dispense des épreuves n° 1, 5, 8, 9, 12, 13 du DCG. La finance d'entreprise est remplacée par l'anglais.

Les étudiants titulaires de ce nouveau diplôme pourront faire valoir leurs dispenses à compter de la session 2018 du DCG.

 

L'arrêté de 2016 ajoute de nouvelles dispenses d'épreuves du DSCG pour l'agrégation

Les personnes titulaires des diplômes ou concours suivants bénéficient de dispenses à compter de la session 2017 :

  • Agrégation Économie et gestion, option A « Administration et ressources humaines », dispense du DCG et des épreuves n° 3, 6, 7 du DSCG.
  • Agrégation Économie et gestion, option B « Finance et contrôle », dispense du DCG et des épreuves n°  2, 3, 5, 6, 7 du DSCG.
  • Agrégation Économie et gestion, option C « Marketing », dispense du DCG et des épreuves n° 3, 6, 7 du DSCG.
  • Agrégation Économie et gestion, option D « Système d'information », dispense du DCG et des épreuves n° 3, 5, 6, 7 du DSCG.

 

L'intérêt des dispenses d'épreuves en DCG et DSCG

La notion de dispenses d'épreuves est une notion spécifique à la filière de l'expertise comptable. Dans d'autres filières, c'est la VES ou validation des études supérieures qui remplit cette fonction. La VES n'existe pas en DCG ou DSCG.

Les dispenses d'épreuves permettent d'obtenir le diplôme de licence (DCG) ou de master (DSCG) sans passer l'intégralité des épreuves.

L'épreuve dispensée sera simplement exclue du calcul de la moyenne générale. Le candidat devra alors avoir une moyenne de 10/20 aux autres épreuves, celles pour lesquelles il aura obtenu une note en passant l'examen.

La liste des dispenses d'épreuves au DCG et DSCG est limitative. Elle n'existe pas dans le cadre du diplôme d'expertise comptable ou DEC.

Le candidat au DCG ou DSCG titulaire d'un diplôme qui ne figure pas sur la liste officielle des dispenses d'épreuves doit passer toutes les épreuves.

 

Utiliser ou non ses dispenses d'épreuves au DCG ou DSCG est un choix et une stratégie

C'est au moment de l'inscription à l'examen qu'un candidat déclare avoir obtenu un diplôme qui lui permet de faire valoir une ou plusieurs dispenses d'épreuves. Les dispenses d'épreuves du DCG et du DSCG sont déclarées dès la pré-inscription sur internet. Une copie du diplôme ou du relevé de note est fournie avec la confirmation d'inscription pour le 2 mars 2018.

Changer d'avis reste possible jusqu'à l'envoi de la confirmation d'inscription.

Les dispenses d'épreuves sont un choix

C'est une faculté offerte au candidat, à qui l'on peut conseiller de faire un choix en fonction de sa situation personnelle.

Rien n'interdit à un candidat d'utiliser seulement une partie de ses dispenses.

La dispense d'épreuves non utilisée ne sera pas perdue. En cas d'échec à l'examen, il suffira d'en demander le bénéfice à la session suivante pour enlever la mauvaise note du calcul de la moyenne générale.

Les dispenses d'épreuves du DCG et du DSCG sont une stratégie

Parce qu'elles n'entrent pas dans le calcul de la moyenne générale du DCG ou du DSCG, les dispenses d'épreuves n'apportent rien, si ce n'est la possibilité d'obtenir le diplôme sans se présenter à l'examen.

Le candidat dispensé de l'une ou l'autre épreuve peut avoir intérêt à ne pas utiliser ses dispenses d'épreuves. C'est le cas lorsqu'un candidat pourrait obtenir de bonnes notes et donc des points d'avance.

A titre d'exemple, un titulaire de BTS CG ayant obtenu de bonnes notes en comptabilité, aura peut être tout intérêt à passer l'UE 9 - Introduction à la comptabilité, pour obtenir une note supérieure à 10 plutôt que d'utiliser la dispense.

Cette réflexion devrait être celle de tout candidat pouvant anticiper de bons résultats dans l'unité d'enseignement dont il est dispensé. Dans le pire des cas, ce même candidat, en cas d'échec, pourra toujours demander à bénéficier de l'intégralité de ses dispenses à la session suivante.

Selon l'origine des candidats, la stratégie pour réussir le DSCG notamment sera complètement différente.


Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Directrice de la rédaction sur Compta Online



Le 31/10/2016 09:16, Acavagnol a écrit :
  

Les dispenses d'épreuves : un cadeau empoisonné ?


Les dispensés d'épreuves, en particulier pour le DCG, si elles allègent la charge de travail, risquent tout de même de pénaliser les candidats.

Tout d'abord les épreuves bénéficiant d'une dispense ne sont pas prises en compte dans le calcul de la moyenne (c'est un peu comme si le candidat avait obtenu 10/20). En passant l'épreuve il aurait pu avoir une note supérieure qui améliore les chances de réussite en obtenant une meilleure moyenne (et il est toujours possible de faire valoir la dispense lors d'une session suivante).

Enfin une dispense ne correspond pas forcément à une compétence professionnelle car il y a de grandes différences entre les contenus des diplômes. En particulier en cas de poursuite en DSCG les candidats sont grandement handicapés en Finances et pour le mémoire Relations professionnelles.


Le 31/10/2016 12:33, Acavagnol a écrit :
  

Rappel

Une dispense n'est pas une équivalence. Le bénéficiaire d'une équivalence (CPECF/DECF/DESCF) peut se prévaloir de l'UE correspondante des DCG/DSCG même si la totalité du diplôme n'est pas validée, alors que le bénéficiaire d'une dispense ne peut se prévaloir que de la réussite au diplôme quand toute les UE sont validées ou bénéficient d'une dispense et qu'il obtient au moins 10/20 de moyenne.



Les dispenses d'épreuves aux DCG et DSCG pour la session 2018

Retour en haut