BanStat
Logo Compta Online

Les écarts sur coût de production de charges indirectes

2 180 lectures
0 commentaire
Catégorie : Finance et marchés financiers
2 180
0
Article écrit par (78 articles)
Publié le
Modifié le 28/03/2019

Contrôle de gestion : calcul des écarts sur charges indirectes

L'analyse des écarts sur charges indirectes est un des domaines du contrôle budgétaire, elle consiste à rechercher les causes de déviations entre ce qui a été prévu et ce qui est constaté pour un centre d'analyse donné.

Qu'est-ce que l'analyse de l'écart sur charges indirectes ?

L'analyse des écarts sur charges indirectes est effectué par comparaison entre le budget flexible établi par un centre d'analyse (adapté à l'activité réelle de l'entreprise) et le coût réel.

À noter

Un budget flexible est un budget établi pour plusieurs niveaux d'activité (80%, 100% ; 120%, etc.). Son objectif est de prévoir le coût total d'un centre d'analyse selon les hypothèses d'activité de l'entreprise. Ce budget distingue deux types de charges selon leur comportement :

  • les charges variables qui varient en fonction du volume de l'activité du centre ;
  • les charges fixes qui sont indépendantes de l'activité.

 

Comment calculer les écarts sur charges indirectes ?

Pour calculer l'écart sur charges indirectes, il faut distinguer pour chaque centre d'analyse les éléments suivants :

  • le coût réel de la production réelle ;
  • le budget flexible de la production réelle ;
  • le coût préétabli de l'activité réelle ;
  • le coût préétabli de la production réelle ;
  • le coût préétabli de la production prévue.

Le tableau ci-dessous présente les différentes formules utilisées pour les déterminer :

Composantes des écarts sur charges indirectes

Formules de calcul

Le coût réel de la production réelle

CUOr x NUOr

Le budget flexible de la production réelle

(CVp U x NUOr) + total charges fixes

Le coût préétabli de l'activité réelle

CUOp x NUOr

Le coût préétabli de la production réelle

(CUOp x NUO/Pp) x Pr

Coût préétabli de la production prévue

(CUOp x NUO/Pp) x Pp

Avec :

  • CUOr :  Coût unitaire réel ;
  • CVp U : charges variables préétablies unitaires ;
  • CUOp : coût unité d'œuvre préétabli ;
  • NUOp : Nombre d'unité d'œuvre préétablie ;
  • NUOr : Nombre d'unité d'œuvre réel ;
  • Pp : Production préétablie ;
  • Pr : Production réelle.

Ces éléments vont nous aider à analyser et à comprendre les trois types de catégorie d'écarts sur charges indirectes, à savoir :

  • l'écart total ;
  • l'écart sur volume ;
  • l'écart global.

L'écart total sur charges indirectes est la différence entre le coût réel constaté pour la production réelle et le coût préétabli pour la production prévue.

L'écart sur volume est la différence entre le coût préétabli de la production réelle et le coût préétabli de la production prévue.

L'écart global est la différence entre le coût réel de la production réelle et le coût préétabli de la production réelle. Pour comprendre l'écart global, il est possible de le décomposer en trois sous écarts :

  • l'écart sur budget ;
  • l'écart sur activité ;
  • l'écart sur rendement.

Écart sur budget : appelé également écart sur coût, permet de répondre à la question :

Le coût total réel des facteurs (charges fixes + variables) du centre est-il conforme aux prévisions ?

Il traduit la différence entre le montant des charges indirectes réellement constaté et le budget flexible pour la production réelle.

Écart sur activité

Appelé également écart d'imputation des charges fixes, ce dernier répond à la question :

L'activité est-elle conforme aux prévisions ? Y a-t-il une suractivité ou une sous-activité du centre ?

Il correspond à une différence entre le budget flexible de la production réelle constatée et le coût préétabli correspondant à la même activité.

Écart sur rendement

C'est un écart de quantité, et qui permet de répondre à la question :

Le rendement réel (rapport entre la production et le nombre d'unités d'œuvre) est-il conforme aux prévisions ?

Cet écart évalue la productivité du centre, par la différence entre le coût préétabli de l'activité réelle et le coût préétabli rapporté à l'activité réelle.

 

Exemple de calcul d'un écart sur charges indirectes

Une société industrielle a envisagé la fabrication de 3 000 produits A, les informations budgétaires issues de son centre d'analyse sont présentées ainsi :

  • un produit nécessite 3h de machine, une heure de machine coûte 50€ de charges variables ;
  • les charges fixes sont estimées à 60 000€ ;
  • coût standard de l'unité d'œuvre est donc égale à 56,67€ (dont 50€ pour CV).

Les informations issues de la comptabilité en fin du mois :

  • la production réelle est de 3 200 produits pour un coût total réel de 540 000€ ;
  • l'activité réelle est de 3h45 par machine.

L'écart sur budget est le coût réel de la production réelle - budget flexible de la production réelle :

= (CUO Réel x NUO Réel) – ((CVp U x NUO Réel) + total charges fixes)

= (45€ x 12 000) – ((50€ x 12 000) + 60 000€)

= -120 000€

L'écart sur budget est favorable, les charges indirectes réellement constatées sont inférieures au budget flexible adapté à l'activité réelle.

Écart sur activité = budget flexible de la production réelle - coût préétabli de l'activité réelle

= ((CVp U x NUO Réel) + total charges fixes) – (CUOp x NUO Réel)

= ((50€ x 12 000) + 60 000€) – (56,67 x 12 000)

= -20 000€

L'écart est favorable dû à l'accroissement du volume d'activité du centre. Le niveau d'activité réelle est supérieur à l'activité normale.

Écart sur rendement =coût préétabli de l'activité réelle – coût préétabli de la production réelle

= ((CUOp x NUO / Pp) x Pr) – ((CUOp x NUO / Pp) x Pp)

= ((56,67 x 3) x 3 200) – ((56,67 x 3) x 3 000)

= 136 000€

L'écart est défavorable à cause d'une mauvaise productivité. La production réelle à consommer plus d'heures de machines pour un surcoût de 136 000€

Écart global = Coût réel de la production réelle - Coût préétabli de la production réelle

= 540 000 - 544 000

= -4 000€

Vérification de l'écart global = écart sur budget + écart sur activité + écart sur rendement

= -120 000€ + (-20 000€) + 136 000€

= -4 000€

L'écart est favorable la production réelle (3 200 produits) à coûter moins cher en charges indirectes que ce qui a été prévu.

Écart sur volume = Le coût préétabli de la production réelle - coût préétabli de la production prévue

= 34 000€

L'écart est favorable même s'il est positif, ce dernier signifie que l'entreprise a produit plus que prévu, ce qui est bien.

Écart total = le coût réel de la production réelle - le coût préétabli de la production prévue.

= 30 000€

Vérification de l'écart total = écart global + écart sur volume

= 30 000€

Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant

Les écarts sur coût de production de charges indirectes

Retour en haut