Logo Compta Online

Les experts comptables doivent faire évoluer leur business model et leurs process

5 923 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
5 923
0
Article écrit par (178 articles)
Modifié le
Dossier lu 48 687 fois

Les experts comptables doivent faire évoluer leur business model et leurs process

Motivation, ambition, mobilité.

Trois mots qui résument l'activité de Florent Dujardin. Son aventure chez Receipt Bank l'a converti à l'univers start-up.

Il témoigne dans les lignes qui suivent, des nombreux enjeux que représente l'innovation numérique pour sa jeune entreprise en particulier, et pour l'univers des chiffres en général, auquel son offre est dédiée.

Receipt Bank est devenue une start-up à succès. Le concept : au lieu de trier et d'envoyer ses factures à son expert-comptable pour qu'elles soient saisies à la main, l'entrepreneur prend une photo de sa facture avec son appli mobile, et c'est tout. Receipt Bank automatise le reste, de l'extraction des données à leur insertion dans le logiciel de comptabilité. L'expert-comptable se sert de Receipt Bank pour gagner du temps en interne en supprimant le besoin de digitaliser les factures ou de saisir manuellement les données.

Avec une récente levée de fonds de 10 millions de dollars, elle illustre parfaitement la réussite et l'avenir prometteur de l'innovation dans les métiers des chiffres. Rencontre avec Florent Dujardin, Responsable du développement de Receipt Bank en France.

 

 

Présentation

Florent Dujardin est conseiller partenaire et responsable du développement en France de Receipt Bank. Après un Master en management à l'ESSEC, Florent Dujardin a été conquis par l'univers Start-up et la révolution en cours dans les métiers des chiffres. Il a vu en Receipt Bank une start-up dynamique avec un très fort potentiel, et a rejoint Receipt Bank à Londres en Avril 2015 pour préparer le lancement sur le marché Français. Après quelques mois à travailler avec les partenaires anglophones de Receipt Bank, il est maintenant à 100% sur le développement du marché français. Ses missions le mènent à voguer entre le siège de Receipt Bank à Londres et Paris.

 

Interview



Le nom de votre marque vous lie naturellement à l'univers bancaire... Cela a-t-il déjà créé des confusions ?

Oui, beaucoup de confusions ! Notre nom vient de nos origines anglaises, où « Receipt » correspond à un reçu et le verbe « Bank » signifie collecter, stocker.

Le mot Bank est donc assez déroutant car nous ne travaillons pas avec les relevés bancaires, les logiciels de compta Cloud s'en chargent assez efficacement maintenant. Nous automatisons le parcours de la facture ou la note de frais, le justificatif d'achat, de sa réception par l'entreprise à sa comptabilisation.

 

Vous venez d'obtenir une levée de fonds de 10 millions de dollars, quels sont vos projets avec cette somme ?

Notre objectif est d'être 10 fois meilleurs.

Être 10 fois meilleurs que les autres alternatives pour nos partenaires experts-comptables et leurs clients. Nous voulons nous rapprocher de la compta la plus automatisée et sans effort possible, pour faire gagner un maximum de temps aux entrepreneurs et à leurs experts-comptables.

Ce sont seulement les entreprises faisant cette différence avec les autres alternatives qui réussissent à conserver un leadership mondial dans un secteur. Cet investissement de 10 millions de dollars, qui est une magnifique reconnaissance de la solidité de Receipt Bank et de son potentiel, va nous aider à remplir cet objectif et à nous développer dans de nouveaux marchés comme la France.

 

Il y a un onglet dédié aux experts-comptables sur votre site, vous leur envoyez ainsi clairement un appel : quelles sont vos relations avec la profession ? Comment avez-vous été accueillis ?

Exactement, nos principaux interlocuteurs dans notre développement sont les experts-comptables. Nous sommes extrêmement bien accueillis par la profession, car nous donnons aux experts-comptables les outils pour augmenter leur productivité et garder le contrôle sur leur activité.

Les experts-comptables ne sont pas inquiets, ils savent pertinemment qu'aucun entrepreneur ne souhaite s'occuper seul de sa comptabilité, surtout en France. Quel entrepreneur se lance pour tenir sa comptabilité ? Ce n'est pas le c½ur de leur activité. Pour eux, la valeur de la comptabilité se situe surtout dans les obligations légales obligatoires, et dans la possibilité d'obtenir des indicateurs précis pour piloter leur entreprise.

Avec Receipt Bank, les cabinets ont une proposition de valeur supérieure à offrir à leurs clients : simplicité d'utilisation, gain de temps, archivage organisé, informations en temps réel. Et grâce au bond de productivité réalisé en interne, nos experts-comptables partenaires augmentent leurs marges et ont enfin le temps et les moyens d'aider leurs clients à se développer.

En bref, notre stratégie est que l'entrepreneur retombe amoureux de son expert-comptable grâce à nos outils, ce qui explique nos excellentes relations avec la profession.

 

Quelles difficultés avez-vous rencontrées/rencontrez-vous dans votre domaine et en tant que start-up ?

Notre principale difficulté est de faire changer les habitudes en place, d'aider les cabinets à faire évoluer leur stratégie. C'est parfois difficile car l'inertie imposée par certains éditeurs historiques peut être très forte.

Tout le monde est maintenant d'accord, l'avenir de la tenue comptable est dans l'automatisation. Cependant, cette activité rapportant de faibles marges aux cabinets représente encore plus de 50% du chiffre d'affaire de nombreux cabinets, et cela évolue lentement.


Les start-up des chiffres doivent donc accompagner leurs partenaires experts-comptables dans ces évolutions... Quels nouveaux services proposer, comment, à quels clients ? Comment facturer un service pratiquement automatisé et augmenter ses marges ? Quel avenir à 5 et 10 ans pour la profession, que se passe-t-il hors de France ?


Il est clair que les experts-comptables ont autant besoin d'accompagnement au changement que de logiciels fiables et performants, c'est ce que nous leur offrons gratuitement.

 

Quelle est votre stratégie ? Quelle(s) évolution(s) envisagez-vous sur le long terme ?

Notre stratégie est de nous concentrer à 100% sur l'accompagnement des cabinets d'expertise comptable, et leur permettre d'offrir de nouveaux services à leurs clients. Comment se rapprocher de la compta sans effort, en temps réel.

L'expérience du client doit être mobile, c'est une évidence pour nous. Mais nous ne pouvons pas être 10 fois meilleurs en nous contentant d'offrir aux clients une manière simple et performante de gérer leurs factures. Nous développons donc des outils permettant d'améliorer la productivité des cabinets et de pouvoir mesurer cette productivité.


D'autres innovations en cours permettent à l'expert-comptable de personnaliser et d'automatiser sa communication avec chaque client, toujours de façon mobile... mais aussi de piloter la modernisation de son cabinet.

J'en profite pour une annonce exclusive : la sortie de la deuxième version de notre plateforme cabinet est prévue pour Avril 2016. Elle permettra d'identifier où et comment améliorer sa productivité avec des indicateurs de performance et des aides pour permettre à chaque collaborateur d'améliorer sa propre productivité.

Dans notre stratégie, l'extraction des données et la suppression de la saisie manuelle n'est donc qu'une facette des services offerts.

 

Comment communiquez-vous ? Avez-vous vos méthodes propres ?

Nous savons par expérience des autres pays qu'en investissant du temps et des moyens pour accompagner nos partenaires, nous créons une communauté dynamique devenant notre premier relais de communication.

Nous construisons ainsi des relations de long terme avec nos partenaires, à la fois les experts-comptables et les autres solutions à destination des TPE/PME, dont QuickBooks d'Intuit.

Le résultat est que la plupart de nos nouveaux partenaires nous connaissent par les recommandations de confrères ou de logiciels avec lesquels notre solution a beaucoup de synergies comme QuickBooks. Avoir été nommé plus gros coup de coeur du congrès 2015 par Compta Online a également beaucoup contribué à notre excellente image chez les experts-comptables.

A part cela, notre principal canal de communication est Twitter. C'est un média social extrêmement professionnel, précis, et très percutant pour communiquer avec sa communauté de clients et partenaires.

 

Que faudrait-il changer quant à la situation des start-up dans les métiers des chiffres ?

C'est à nous d'apporter la preuve de l'importance et de l'urgence du changement aux entreprises se voulant modernes. Pour démontrer à un cabinet tout ce qui est possible de faire avec les solutions innovantes portées par les start-up des chiffres, il faut réellement être 10 fois meilleur que leur alternative actuelle.


D'autre part, les experts-comptables ne se rendent pas compte du coût de l'immobilisme. Chaque jour qui passe où un cabinet utilise un process et des outils obsolètes est une perte énorme pour leurs marges. Mais tant qu'il n'y a pas un gros choc ou un besoin imminent, les experts-comptables ont du mal à s'en rendre compte.

 

Que pensez-vous de l'innovation dans le digital, dont vous êtes un représentant ?

Il faut garder en tête qu'une innovation n'est pas que technique. Les innovations techniques ouvrent un nouveau champ des possibles, mais les vraies innovations sont celles apportant de la valeur au client final.


Utiliser un nouveau logiciel n'est pas une fin en soi. Il faut moderniser son offre de services et son organisation en interne pour réellement se différencier et apporter de la valeur à ses clients.

Il est donc crucial d'accompagner toutes les innovations techniques dans le digital par des innovations dans les process comptables pour en tirer 100% des avantages.


Les experts-comptables doivent avoir à coeur de faire évoluer le business model et les process qui leur ont permis de bâtir leur succès s'ils veulent sortir gagnants des révolutions actuelles dans la profession, car les nouveaux entrants ne les attendront pas.

 


L'équipe de la rédaction

L'équipe de la rédaction sur Compta Online


Les experts comptables doivent faire évoluer leur business model et leurs process