Logo Compta Online

Les manies énervantes de vos collègues

1 551 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ressources humaines
1 551
0
Article écrit par (224 articles)
Modifié le

Reconnaitrez-vous un collègue agaçant ?

L'entente entre collègues dans une entreprise n'est pas toujours au beau fixe. Même si vous devez faire des efforts et des concessions pour travailler ensemble dans de bonnes conditions, certains collègues peuvent vite devenir énervants. Voici quelques types de collègues qui sont agaçants.

Celui qui vient travailler alors qu'il est malade

Le collègue qui fait preuve de présentéisme et qui veut venir travailler même s'il n'est pas bien du tout et qu'il peut contaminer tout le monde. Pour lui, un petit rhume ne signifie pas qu'il doit être absent, il sera donc à son poste, rempli de microbes, en train de se moucher et tousser à côté de vous sans se soigner. Il vous dira qu'il a presque fini son dossier en cours et qu'il ne peut pas s'absenter. Au final, il vous aura empêché de vous concentrer pendant des journées entières, mais en plus tout le monde sera tombé malade et probablement en arrêt maladie grâce à lui. Il peut sembler héroïque de venir au travail quand on ne se sent pas très bien. Mais c'est juste agaçant de subir cet état d'esprit de venir travailler alors que la personne n'est pas en bonne santé et contagieuse.

 

Celui qui arrive tout le temps en retard

Nous connaissons tous un collègue qui arrive toujours en retard et sur qui vous ne pouvez pas compter pour les ouvertures de l'entreprise du matin ou les potentiels rendez-vous clients matinaux par exemple. Quand vous vous efforcez d'arriver à l'heure, c'est vraiment agaçant de voir, jour après jour, le même collègue arriver une quinzaine de minutes en retard, comme si de rien n'était.

Ce collègue peut vous mettre dans l'embarras autant au niveau familial que professionnel car vous devez régulièrement être présent tôt le matin, au détriment de votre organisation à la maison.

 

Celui qui écoute la musique à fond

Certaines entreprises permettent à leurs employés d'écouter un peu de musique. Pourquoi pas, cela peut être bénéfique de travailler en écoutant de la musique. Toutefois, comme dans les transports en commun : écouter sa musique trop fort au bureau peut devenir embêtant et gênant pour les collègues. Impossible de se concentrer en entendant en arrière-plan la musique de votre collègue et cela peut devenir fatiguant car l'ambiance n'est pas silencieuse. D'autant plus si votre collègue n'a pas les mêmes goûts musicaux que nous!

 

Celui qui passe ses journées au téléphone

Entendre son collègue passer des appels personnels est exaspérant et usant à la longue. Ce qui est privé est privé. Rien de pire que d'entendre votre collègue appeler sa mère ou son fils et discuter du week-end à venir ou de la liste de courses pour la maison à différents moments de la journée. Cela vous empêche de vous concentrer car en principe les discussions ont un volume sonore élevé. Tout le monde a le droit de passer des appels privés, mais certains ont tendance à exagérer et ils sont vite repérés. Leur téléphone sonne toutes les 5 minutes, que ce soit le fixe du bureau ou le portable personnel.

 

Celui qui se plaint de tout et n'importe quoi

Rien n'est plus insupportable qu'un collègue qui se plaint tout le temps de tout et de rien et qui recherche l'attention des gens. Il est débordé et il n'en peut plus, il a des problèmes de santé, il ne dort pas bien ou il a mal quelque part, il s'est disputé avec son conjoint, ses enfants sont insupportables... Bien qu'il soit agréable de parler des vies personnelles au travail, le lieu de travail n'est pas l'endroit idéal pour étaler ses problèmes tout au long de la journée. Il est plus agréable de conserver une ambiance positive! Malheureusement, les personnes qui se plaignent sans cesse ne se rendent jamais compte de l'impression qu'ils donnent, persuadés que tout le monde partage leur vision des choses !

 

Celui qui fait des commérages

On souhaiterait tellement que notre collègue amateur de potins cesse de raconter des ragots à propos de tout le monde au boulot. Il s'agit d'une habitude fort énervante, car elle est contre-productive et instaure un climat pesant au quotidien. De plus, on se demande constamment si notre tour n'est pas venu d'être le sujet de notre collègue commère ! Il est toujours en train d'écouter toutes les conversations, les oreilles qui traînent, puis toujours à chuchoter et à se taire quand quelqu'un arrive. En principe, il est au courant de tout ou croit tout savoir sur les personnes des différents services et n'hésite pas à colporter tout ce qu'il sait, ou croit savoir. Les fameux ragots qui peuvent devenir problématiques.

 

Celui qui passe son temps en pause cigarettes ou cafés

Aux yeux des non-fumeurs, la fameuse pause cigarette est la plus grande injustice du milieu de travail. Quand votre collègue fumeur interrompt son travail pour aller faire le plein de nicotine presque chaque demi-heure, vous ne pouvez vous empêcher de vous dire que pendant ces innombrables pauses, vous continuez de travailler et les minutes cumulées chaque jour deviennent des heures.

 

Celui qui montre qu'il est débordé

« Je te raconte pas comment je suis overbooké en ce moment ! » Oui, comme tout le monde. Sauf que les autres ne passent pas toute leur journée à le raconter à tout le monde et à se balader dans les bureaux pour se plaindre. Ce roi de la balade et de la complainte est généralement le premier à organiser et participer à des réunions ou à passer des heures à la machine à café.


Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise



Les manies énervantes de vos collègues

Retour en haut