Logo Compta Online

Les questions que l'entrepreneur doit poser à son expert-comptable avant de signer

2 245 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
2 245
0
Article écrit par (3 articles)
Modifié le

Avant de signer, bien se renseigner !

Amis entrepreneurs encore un article pour vous !

Les comptables et experts-comptables qui se seraient retrouvés par hasard sur ce forum vous avez bien sûr le droit de continuer à compter... oops à lire.

Reprenons le fil. Vous avez enfin rencontré l'expert-comptable de vos rêves, il est compétent, disponible et connecté à la fois, bref l'idéal. Vous allez signer les yeux fermés la lettre de mission qu'il vous propose, convaincu de votre bon choix.

Certes, mais vous êtes vous demandé ce qu'elle contient ? À quoi cela vous engage ?

Alors bien sûr pas de panique, la lettre de mission est un document qui sécurise les 2 parties dans leur relation contractuelle. Toutefois, pour s'assurer du bon fonctionnement de cette coopération il est vivement conseillé d'aborder certains points en amont avec votre expert-comptable.

 

Le mode de collaboration

Comment va-t-on fonctionner ? Kifékoi ?

C'est un sujet abordé dans la lettre de mission mais qu'il est bon d'éclaircir à l'oral. Il s'agit de la répartition des travaux entre le chef d'entreprise et le cabinet. Cela peut varier d'un client à l'autre.

Prenons un exemple : un chirurgien-dentiste passionné de compta (Science fiction ?) souhaite lui-même saisir sa compta et ne confier à son expert-comptable que les travaux de révision et les obligations déclaratives, cette répartition des tâches doit être bien claire aux yeux de tous afin d'éviter les surprises. À l'inverse si vous êtes plutôt le client « boîte à chaussures » (demandez à votre expert-comptable il vous expliquera), il serait pertinent d'aborder avec l'expert-comptable la façon dont il souhaite recevoir les pièces. Certains préfèrent le papier, d'autres les dossiers partagés, ou les emails. Bref mettez cela au clair.

 

All is inside : que contient cette fameuse Lettre de mission ?

On va pas se mentir, la gestion des flux de factures c'est intéressant mais ça n'est pas pour cela que vous faites appel à un expert-comptable. Ce qui vous intéresse ce sont ses conseils et l'accompagnement qu'il vous propose, en résumé la fameuse valeur ajoutée.

Ici aussi, il est bon de préciser ce qui est inclus dans la lettre de mission. Y a-t-il uniquement la mission de présentation de comptes ou également des rendez-vous ponctuels autour d'un tableau de bord et d'un bon café ?

Qu'en est-il si vous faites appel à lui pour une mission complémentaire ? Est-ce inclus dans le package ou est-ce que ça fera l'objet d'une lettre de mission propre ?

Pensez donc à bien définir les contours de cette aventure passionnante.

 

Le client est roi ?

Si vous êtes du type franco, n'hésitez pas à demander la question à 100 ฿itcoin : « Que m'apportez-vous ? »  « Qu'ai-je à gagner en faisant appel à vos services ? »

Une réponse claire à ce type de question saura vous convaincre de signer avec votre champion. Un bon professionnel sait mettre en avant ce qu'il apporte à chaque client selon ses besoins.

Si c'est la 1ère fois que vous faites appel à un expert-comptable, vous mesurerez à quel point ses champs d'intervention peuvent être larges et comment il peut vous être utile. Nombreux sont les cabinets qui ne se limitent pas au périmètre de leurs missions traditionnelles et qui innovent chaque jour pour proposer des offres de services variées et de qualité.

Pour ce qui est de la prestation, vous avez compris il faut savoir pourquoi vous signez et ce que cela vous apporte.

 

Et les sous c'est tabou ?

Bien sûr que non ! Surtout pas chez les professionnels du chiffre.

L'expert-comptable fixe librement ses honoraires, certains facturent à l'heure, d'autres à la ligne ou encore au forfait. Selon la mission, il y a des frais qui sont fixes et d'autres variables. Vous me suivez ?

C'est simple, en général un expert-comptable facture la gestion de la paie au nombre de bulletins, mais il peut « en même temps » facturer le bilan à un prix forfaitaire.

Donc assurez-vous d'avoir bien saisi le mode de facturation proposé pour éviter les surprises.

Dernier point important, relisez les clauses de résiliation. Préavis, pénalités éventuelles ou autres conditions peuvent être discutées en toute liberté entre l'expert-comptable et son client.

 

Des mots aux actes

Mettre au clair et verbaliser les contours de la mission est bénéfique pour toutes les parties. Cela permet d'entamer une collaboration en toute transparence et rentrer dans le vif du sujet pour profiter au mieux de l'apport de l'expert-comptable.


Elie Danan

Elie DANAN est expert-comptable chez EDGE CONSEIL à Strasbourg.



Les questions que l'entrepreneur doit poser à son expert-comptable avant de signer

Retour en haut