BanStat
Logo Compta Online

Les ratios financiers pour suivre la santé financière de votre entreprise

3 647 lectures
0 commentaire
Catégorie : Finance et marchés financiers
3 647
0
Article écrit par (79 articles)
Modifié le

Le ratio financier : rapport entre deux données financières

Suivre l'état de santé de son entreprise est l'une des préoccupations premières que doit avoir tout dirigeant d'entreprise (partout et tout le temps). L'étude des ratios pilotée par l'analyse financière est l'un des moyens idéal pour savoir si son entreprise va bien ou non.

Dans cet article nous nous intéressons aux ratios financiers les plus utilisés. L'utilisation de ceux-ci vous donnera (en fonction de votre activité) une première idée sur la santé financière de votre entreprise, pour détecter les éventuels problèmes et donc bien les anticiper.

 

Qu'est-ce qu'un ratio financier ?

Un ratio financier est un rapport entre deux données financières (exprimé souvent en pourcentage ou en relativité) extraites des états financiers d'une entreprise en particulier du bilan comptable et du compte de résultat (outils de base de l'analyse financière). Pour être efficace, un ratio doit :

  • donner une indication sur la situation financière de l'entreprise (structure financière, rentabilité, solvabilité, son niveau d'endettement, etc) ;
  • comparer la solidité de l'entreprise dans le temps (analyse de tendance) ;
  • comparer la viabilité et la rentabilité de l'entreprise par rapport aux normes sectorielles (analyse comparative).

 

Quels sont les ratios financiers les plus utilisés ?

Plusieurs ratios financiers sont utilisés par les utilisateurs des comptes annuels de l'entreprise (ses dirigeants, les gestionnaires, les investisseurs propriétaires, etc) pour évaluer sa santé financière.

Les ratios financiers pour analyser la rentabilité de l'entreprise

Les ratios de rentabilité mesurent la viabilité financière de l'entreprise, en définissant le rapport entre le résultat, le chiffre d'affaires ou le capital de celle-ci.

La marge bénéficiaire nette

C'est le pourcentage du chiffre d'affaires que conserve l'entreprise après absorption de l'ensemble de ses charges variables et ses charges fixes (à la différence de la marge bénéficiaire brute qui ne prend en compte que les charges variables).

La marge bénéficiaire nette se calcule grâce à la formule suivante :

Marge nette = bénéfice net / chiffre d'affaires x 100

Elle est utilisée généralement pour suivre le rendement d'une entreprise dans le temps et pour la comparer avec des entreprises du même secteur.

Rentabilité des capitaux propres

Appelé également ratio de rentabilité financière, ce dernier mesure la rentabilité des capitaux investis (capitaux propres apportés) par les actionnaires de l'entreprise, il est déterminé par la formule suivante :

Rentabilité des capitaux propres = résultat net / capitaux propres

Le taux de rentabilité financière ne prend son sens que s'il est comparé avec celui des entreprises comparables.

Rentabilité économique

Mesure la capacité de l'entreprise à générer des bénéfices à partir des capitaux investis, il est déterminé par la formule :

Rentabilité économique = résultat d'exploitation net d'impôt / capitaux investis (immobilisations + BFRE)

Le calcul de ce ratio ne tient compte que de l'activité normale (récurrente) de l'entreprise (les éléments financiers ou exceptionnels sont exclus). Il est souvent comparé à la rentabilité financière pour apprécier l'effet positif ou négatif du levier financier.

Les ratios financiers pour analyser l'endettement de l'entreprise

Le ratio d'indépendance financière

Mesure l'importance de l'endettement à long terme de l'entreprise, il permet également d'analyser l'équilibre financier de celle-ci. Ce dernier est calculé en divisant les capitaux propres de l'entreprise par ses capitaux permanents (capitaux propres, provisions à long terme et aux dettes financières).

Ratio d'indépendance financière = capitaux propres / capitaux permanents

Un taux de 50% signifie que l'équilibre financier de l'entreprise est respecté. Un taux faible signifie que l'entreprise est dépendante de ses partenaires qui la financent.

Le ratio de la capacité de remboursement

Exprimé en nombre d'années de l'excédent brut d'exploitation (EBE), la capacité de remboursement évalue le nombre d'années nécessaires pour que l'entreprise puisse rembourser sa dette grâce aux revenus de son cycle d'exploitation (cela suppose que la totalité de l'EBE est affectée au remboursement de la dette).

Ce ratio est calculé par la formule suivante :

La capacité de remboursement = endettement net / EBE (excédent brut d'exploitation)

Plus il est élevé plus l'entreprise est risquée (un ratio de 3 ans est souvent acceptable).

Les ratios financiers pour analyser la solvabilité et la liquidité de l'entreprise

Les ratios de solvabilité

C'est un ratio utilisé pour mesurer la capacité de l'entreprise à rembourser l'ensemble de ses dettes par la vente de l'ensemble de son actif sans se retrouver en défaut de paiement (en cas d'arrêt d'exploitation par exemple).

Ce dernier est calculé par la formule suivante :

Ratio de solvabilité générale = actifs / dettes

Ce ratio doit être supérieur à 1 pour que l'entreprise soit jugée solvable, autrement dit, son actif (composé des immobilisations, des stocks, des créances et des disponibilités) doit être supérieur à son passif (dettes bancaires, fournisseurs...). En revanche, l'entreprise peut présenter un risque d'illiquidité à court terme, c'est-à-dire être solvable, mais pas en mesure de payer immédiatement ses dettes exigibles. C'est la raison pour laquelle, il est important de compléter le ratio de solvabilité par les ratios de liquidité.

Les ratios de liquidité

Mesurent la capacité de l'entreprise à honorer ses engagements à court terme (dettes arrivées à échéance) au moyen de ses actifs disponibles et facilement réalisables. Ce ratio intéresse plus particulièrement les créanciers à court terme de l'entreprise (fournisseurs, états, etc).

Nous distinguons trois types de ratios de liquidité :

Le ratio de liquidité générale ou « Current ratio » calculé en divisant l'actif à court terme (les stocks, les créances clients et les disponibilités) par le passif à court terme (dettes fournisseurs, endettement moins d'un an, etc). Un ratio de 1 signifie que l'entreprise, en mobilisant tout son actif à court terme, est capable de rembourser toutes ses dettes à court terme. Un ratio en dessus de 1 est un signe de situation confortable pour l'entreprise.

Le ratio de liquidité réduite appelé « acid test ratio» élimine les stocks du ratio précédent (ceux-ci ont une liquidité incertaine), et ne prend en compte que les actifs les plus liquides (créances et les disponibilités) pour faire face aux dettes à court terme.

Le ratio de liquidité immédiate ne prend en compte que les disponibilités pour faire face aux dettes à court terme. Il est toutefois sujet à de fortes fluctuations journalières.

Plus le ratio de liquidité est élevé, meilleure est la situation de liquidité de l'entreprise.

De nombreux ratios d'analyse financière existent pour analyser la situation financière d'une entreprise (chaque secteur ou activité a ses propres ratios), il convient de sélectionner ceux les plus pertinents avec l'activité de l'entreprise (étudier les ratios les plus utilisés dans son secteur). Puis de comparer ces ratios calculés dans le temps (pour évaluer la performance antérieure de l'entreprise et sa capacité à assurer sa croissance), mais également avec ceux de ses principaux concurrents.

Il est fortement conseillé d'être accompagné par un expert, celui-ci vous aidera à bien diagnostiquer la santé de votre société et donc de mieux la gérer.

Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant

Les ratios financiers pour suivre la santé financière de votre entreprise

Retour en haut