Logo Compta Online
BanStat

Les réactions à avoir face à un patron manipulateur

7 775 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ressources humaines
7 775
0
Article écrit par (192 articles)
Modifié le
Dossier lu 29 392 fois

Comment réagir face à un patron manipulateur ?

Lorsqu'un patron manipulateur a posé son dévolu sur un collaborateur, il en devient une victime. Comme toute victime, il ne s'agit pas de subir mais de réagir et s'en sortir. Dans cette situation, le cas de la manipulation est déjà posé et analysé.

De ce fait, quelles sont les attitudes à avoir pour se sortir d'un patron manipulateur ?

Conserver son ressenti

De manière générale, nous avons un instinct qui ne nous trompe que rarement.

Si vous sentez que la relation avec votre patron est anormale et vous vous sentez mal à l'aise, prenez le temps de vous écouter. Vous devez prendre du recul afin de mieux analyser les raisons de l'alerte de votre subconscient:

D'une part, vous pouvez vous poser les bonnes questions sur la situation, à savoir :

  • suis-je dans une situation normale ?
  • l'approche professionnelle est-elle convenue ?
  • suis-je appréciée à ma juste valeur ?
  • mon travail est-il correct ?
  • les réactions négatives sont-elles justifiées ?

D'autre part, les questions à se poser sur soi sont :

  • comment je me sens au quotidien ?
  • vais-je au travail avec plaisir ?
  • ai-je confiance face aux réactions de mon patron ?
  • ai-je suffisamment confiance en mes capacités ?
  • mes état physique et mental sont-ils au top ?

En vous posant toutes ces questions, vous pourrez, par conséquent, vous rendre compte que vous êtes victime d'un manipulateur au travail ou pas. Si vous répondez par la négative à la majorité de ces interrogations, vous pouvez creuser et vous demander si votre relation professionnelle patron/employé ne s'est pas réellement transformée en manipulateur/victime.

 

Ecouter son corps

Lorsque le mental ne va pas bien, le corps ne va pas tarder à suivre. Ainsi, il vous montre que quelque chose ne tourne pas et qu'il faut être attentif.

Lorsque vous êtes victime de manipulation, vous aurez obligatoirement des symptômes physiques qui ne trompent pas.

Il ne s'agit pas de s'alarmer à chaque occasion ou dès que vous sentez la fatigue se faire plus présente. Toutefois, lorsque vous êtes victime de manipulation, vous êtes sujets à plusieurs facteurs physiques qui se cumulent et qui s'aggravent avec le temps.

En plus du mental qui baisse, le corps va vous donner les signaux suivants :

  • la fatigue qui devient chronique
  • une baisse d'énergie
  • un manque de concentration lié aux symptômes ci-dessus
  • une perte d'envie générale
  • sentiment d'étouffement
  • tension artérielle élevée
  • troubles du sommeil
  • insomnie
  • irritabilité

Tous ces signes sont précurseurs d'un état dépressif qu'il faut attentivement observer pour ne pas que votre état physique et mental ressemble à un état de non retour.

 

En parler

Comme pour tout problème, il est conseillé de ne pas garder cette situation pour vous.

Ainsi, en expliquant ce qui vous arrive et en décrivant quelques scènes vécues, vous pouvez prendre du recul sur ce qui vous arrive.

La personne à qui vous en parler doit être neutre et doit pouvoir vous indiquer si vous avez raison de soupçonner une manipulation de la part de votre patron ou non.

Vous pouvez en parler à plusieurs personnes :

  • la famille, qui vous connait mieux que personne et qui saura vous dire que vous n'êtes pas devenu fou ;
  • les amis, à qui vous pouvez avoir confiance pour vous dire ce qu'ils en pensent ;
  • les spécialistes qui connaissent mieux que quiconque les individus manipulateurs et qui sauront déceler la moindre manipulation en votre patron ;
  • les collègues mais avec parcimonie et sélection de ce que vous allez raconter, juste ce qu'il faut pour avoir leur réaction face à ce que vous vivez.

Dans tous les cas, il est conseillé de partager et de ne pas s'isoler car c'est ce que le manipulateur essaye de faire.

 

Stopper la relation

Si la manipulation est bien ancrée dans votre relation professionnelle, vous n'aurez pas d'autre choix que de partir.

Il est difficile de pouvoir changer un manipulateur et si votre patron est un pervers narcissique, il ne vous fera que du mal dans votre expérience professionnelle.

Vous ne pouvez que fuir pour vous sauver. Se confronter à un manipulateur peut vous donner la sensation de réussir à avancer mais ce n'est que passager et le naturel revient au galop.

Dans tous les cas, si vous faites face à un manipulateur, faites attention à vous et sachez vous protéger avant qu'il ne soit trop tard.


Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise



Les réactions à avoir face à un patron manipulateur

Retour en haut