Logo Compta Online

Les start-ups spécialisées dans l'économie sociale et solidaire

4 013 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
4 013
0
Article écrit par (201 articles)
Publié le
Modifié le 21/08/2018

Startups de l'économie sociale et solidaire

De nombreuses startups dans le secteur d'activité de l'économie sociale et solidaire voient le jour en France. Ces startups, dont un agrément appelé ESUS (Entreprise Sociale d'Utilité Solidaire) a été crée, touchent de plus en plus de clients, grâce à un concept séduisant qui cherche à concilier la rentabilité financière à l'utilité sociale.

Mais alors, qu'est-ce qu'une startup ESUS ?
Quelles sont les 4 principales startups de l'économie sociale et solidaire ?
Quelles sont les tendances et les perspectives de ce secteur d'activité ?

 

Qu'est-ce qu'une start-up ESUS ?

L'agrément ESUS permet d'identifier des entreprises à forte utilité sociale, répondant à des besoins avant tout sociaux. Mais pour obtenir cet agrément, votre entreprise doit remplir un certain nombre de conditions.

D'une part, votre entreprise doit avoir pour principal objectif la recherche d'une utilité sociale. Pour obtenir cet agrément, cet objectif doit clairement figurer au sein des statuts de votre entreprise.

D'autre part, la charge induite par l'objectif d'utilité sociale doit fortement impacter votre compte de résultat. C'est-à-dire que cet objectif d'utilité sociale doit réellement vous permettre de dégager une part importante de votre chiffre d'affaires total.

Par ailleurs, la moyenne des sommes versées, y compris les primes, aux 5 salariés ou dirigeants les mieux rémunérés de votre entreprise ne doit pas excéder un plafond fixé de 123 196 euros, c'est-à-dire 7 fois le SMIC. De ce fait, l'obtention de l'agrément ESUS requiert une répartition relativement homogène des rémunérations de vos salariés.

Enfin, les titres de capital de l'entreprise ne doivent pas être négociés sur un marché financier.

 

Les 4 principales startups de l'économie sociale et solidaire

Pretik

Pretik est une plateforme de prêt et d'emprunt d'objets 100% gratuit entre particulier.

Ce site collaboratif permet à ses membres d'emprunter gratuitement plutôt que d'acheter ou de louer. Le constat est simple : une bonne partie de ce qu'on possède est largement sous-utilisée. Pretik propose une alternative économique et conviviale, qui permet de lutter contre la précarisation, sur le plan économique, et contre la surconsommation, sur le plan environnemental.

 

Tookets

Tookets est à l'initiative d'une monnaie sociale et solidaire dans le but de soutenir et de financer des projets associatifs.

Avec cette monnaie virtuelle, les entreprises s'engagent à s'investir dans des projets solidaires et humanitaires, en faisant participer leurs clients ou leurs salariés aux décisions de l'association bénéficiaire de leur aide. Tookets favorise le partage des compétences et facilite la proximité entre les personnes, les entreprises et les associations.

 

Oscarh

La startup propose un partage des compétences et des talents afin d'accélérer l'open innovation. Il s'agit d'envoyer des jeunes talents d'une entreprise à une autre, pour qu'ils puissent transmettre leur savoir et leurs compétences au travers d'un brassage efficace des équipes.

Le modèle d'Oscarh a été développé sur un principe de confiance partagée, à commencer par un strict respect des réglementations sociales et légales. Oscarh favorise le rapprochement d'entreprises partageant des mêmes ambitions de coopération et de développement de leurs collaborateurs.

 

La ruche qui dit oui

La ruche qui dit oui est un site communautaire qui met en relation les petits producteurs et les consommateurs.

Fruits, légumes, viande, boissons, fromages sont disponibles à la vente. En plus des valeurs de transition et de coopération, la ruche qui dit oui met en avant l'autonomie, pour reprendre en main son alimentation ainsi que l'aspect social dans un quartier. Chaque responsable de ruche, un particulier, une association ou une entreprise, contacte des producteurs locaux puis trouve des membres, les consommateurs. Les ventes se font de manière hebdomadaire, dans un lieu trouvé par le responsable de la ruche.

 

Tendances et perspectives

Les startups de l'économie sociale et solidaire sont de plus en plus attractives, avec des concepts de collaboration, de coopération et d'entraide. Face aux enjeux actuels, cette tendance n'est pas prête de disparaître.

D'ailleurs, des incubateurs de startups sociales ont vu le jour et vous proposent un accompagnement sur-mesure. C'est par exemple le cas de La Social Factory, qui réunit et fédère dans ses espaces de coworking des entrepreneurs développant des solutions innovantes pour faire face aux défis sociaux et environnementaux.

L'équipe de la rédaction

L'équipe de la rédaction sur Compta Online

Les start-ups spécialisées dans l'économie sociale et solidaire

Retour en haut