Logo Compta Online

Les 5 tendances qui vont façonner l'année 2018 des experts-comptables

11 044 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
11 044
0
Article écrit par (8 articles)
Modifié le

Experts-comptables : suivez les 5 tendances de la comptabilité en 2018

En 2017, la croissance des éditeurs de logiciels fut pour le moins impressionnante. Le nombre global de souscripteurs à QuickBooks Online a atteint les 2,55 millions au seul premier trimestre. Sage a boosté son offre cloud avec l'acquisition d'Intacct pour 850 millions de dollars.

Plus spécifiquement côté français, une quarantaine de logiciels de comptabilité en mode SAAS se rattachent à la FrenchTech.

Que réserve l'année 2018 au secteur de la comptabilité ?

Voici les 5 tendances incontournables que Receipt Bank a tiré d'une année de recherches, de conférences et d'échanges avec nos partenaires à travers le monde.

 

La « Gig economy » ou « économie à la tâche » va poursuivre sa croissance

Selon un rapport du McKinsey Institute intitulé Independent work: Choice, necessity, and the gig economy (octobre 2016), 162 millions de personnes en Europe et aux États-Unis sont indépendants (freelance...) et engagées dans la gig economy (dite « économie à la tâche »), soit 30 % de leur population active combinée. Un autre rapport d'Intuit prédit l'augmentation inéluctable de ce pourcentage, avec une population active mondiale composée à 43% de freelances d'ici 2020.

Sur le plan fiscal et social, se repérer dans l'univers du travail indépendant peut s'avérer délicat, certains de ces revenus issus de l'économie collaborative devenant imposables. À cela s'ajoute le fastidieux process des notes de frais... des perspectives peu réjouissantes pour beaucoup mais qui sont simplifiées par la solution d'automatisation de Receipt Bank. Les autorités fiscales ne peuvent toutefois pas ignorer ce marché en pleine expansion, ni le potentiel de revenus non taxés qu'il représente.

Les plateformes françaises devront transmettre automatiquement les revenus générés par leurs utilisateurs à l'administration fiscale à partir du 1er janvier 2019.

L'expert-comptable français peut accompagner ces clients dans la déclaration des revenus issus de l'économie collaborative, en les orientant vers le bon statut.

Pensez aussi à déployer des actions de marketing ciblées sur les travailleurs indépendants, comme par exemple un article présentant vos services spécialisés ou encore, un e-book sur les dépenses remboursables. Quoi qu'il en soit, les tendances comptables actuelles pointent vers un marché lucratif pour ceux qui sauront adapter leur offre à cette population active en forte croissance.

 

Des changements vont être introduits dans les systèmes fiscaux à travers le monde

Voilà bien longtemps que l'Australie est passée à un système fiscal numérique. Le reste du monde, toutefois, a mis du temps à la rattraper. Au Royaume Uni, l'entrée en vigueur de la mesure Making Tax Digital, initialement prévue pour avril 2018, a été repoussée d'un an face aux réactions négatives des entreprises. Même si la date limite pour les sociétés soumises à la TVA est désormais celle du mois d'avril 2019, le process de migration des clients doit impérativement débuter cette année. Au printemps 2018, le nouveau système sera testé auprès d'un échantillon, puis déployé à plus grande échelle.

Aux États-Unis, les autorités fiscales (Inland Revenue Services, IRS) ont récemment publié leur rapport annuel détaillant un certain nombre de recommandations présentées au Congrès. Parmi elles : l'implémentation de comptes fiscaux en ligne et le développement d'API pour un meilleur échange avec les logiciels tiers. Si les contribuables individuels bénéficient d'ores et déjà d'un service de comptabilité en ligne, le rapport de l'IRS suggère que les États-Unis dans leur ensemble devraient passer au digital dans un futur proche.

Dans ce contexte en pleine mutation, votre rôle est simple : rester à jour des changements et pratiquer une veille sur les nouvelles législations avant leur entrée en vigueur. À mesure que les systèmes évolueront, vous vous imposerez comme une source d'informations fiable et intarissable pour vos clients. Intégrez ces connaissances à vos services de conseil pour encore plus de valeur ajoutée.

 

L'intelligence artificielle continuera à redéfinir le rôle des experts-comptables

Cette année a vu le lancement de produits comptables qui ont élargi le champ des possibles dans notre secteur. Parmi eux : le chatbot Pegg de Sage, la plateforme collaborative Discuss de Xero, l'assistant virtuel de QuickBooks dédié aux PME... pour ne citer que quelques exemples.

Ces outils vont encore plus loin dans le traitement des tâches manuelles voire, des requêtes clients les plus courantes. Lors d'une présentation en novembre dernier, Sasan Goodarzi, directeur général d'Intuit QuickBooks, a demandé à son assistant virtuel en direct sur scène : « Combien ai-je gagné en octobre ? ». À quoi le bot répond presque sur le champ : « 5 424 dollars ».

Selon les dernières tendances comptables et financières, les chatbots seraient en passe de devenir monnaie courante, avec des banques comme Capital One et Bank of America qui lancent leurs propres versions.

PwC prédit même la montée en puissance des robots-conseillers d'ici 1 an environ et le passage de l'automation à la « cognification » des machines, désormais engagées dans la prise de décisions spécifiques.

À mesure que leur présence s'imposera dans nos vies, et que les robots-conseillers prendront en charge une part croissante de tâches administratives au quotidien, les experts-comptables se verront obligés de redéfinir leur rôle dans la vie professionnelle de leurs clients et la valeur ajoutée qu'ils y apportent.

Première étape : embrasser cette nouvelle technologie, car y résister vous fera perdre du terrain dans la course vers toujours plus d'efficacité comptable. De nombreux experts-comptables ont d'ores et déjà accéléré leur transition numérique avec Receipt Bank et se concentrent davantage sur leur expérience client. Ceux qui réussiront seront ceux qui utilisent ces outils et le pouvoir des données au service de leurs clients. Vous devrez à cette fin renforcer les compétences que l'intelligence artificielle ne maîtrisera jamais, comme la compréhension des besoins et des objectifs de vos clients.

Les experts-comptables devront aussi développer leurs compétences en matière de relation client. Pour beaucoup d'entrepreneurs, savoir qu'un être humain a leurs intérêts à c½ur est inestimable, surtout que la plupart n'ont aucune envie de se plonger dans leurs finances ! Les comptables continueront donc de servir de pont entre l'intelligence artificielle qui traite les données et les entrepreneurs, à condition toutefois de rester au fait des dernières tendances.

 

La sécurité des données sera au centre des préoccupations

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD), qui rend les entreprises au sein de l'Union européenne responsables des informations en leur possession, entrera en vigueur en mai 2018. La sécurité des données personnelles est désormais au c½ur des préoccupations des consommateurs, une prise de conscience naturelle après les fuites qui ont sévi partout dans le monde cette année, dont une attaque récente sur le système Paypal.

Première étape si vous êtes basé en Europe ou au Royaume Uni : vous assurer d'être prêt pour le RGPD. Gardez à l'esprit qu'en tant que comptable et expert-comptable, vous avez accès à des données sensibles qui nécessitent une protection adéquate.

Fournir une expérience qualitative à vos clients, c'est aussi leur procurer la tranquillité d'esprit : rassurez-les sur le fait que leurs données financières sont en sécurité avec vous.

En 2018, investir dans un logiciel de sécurisation des données constituera un élément de différenciation clé pour votre cabinet. Penchez-vous d'ores et déjà sur vos options : DPManager et Privacil DPMS constituent de bons points de départ. La CNIL a également créé un outil gratuit pour l'analyse d'impact sur la protection des données. C'est le logiciel gratuit PIA.

Les experts-comptables gagneront également à désigner un collaborateur pour piloter la mise en conformité au RGPD et ses missions. Ce collaborateur pourra rédiger une charte de bonnes pratiques, cartographier les traitements de données personnelles, préparer le cabinet à la possibilité d'une fuite de données, organiser les processus internes, tenir un registre des traitements de données des salariés et enfin, communiquer en interne et former les collaborateurs.

En cas de non-respect du RGPD, de lourdes amendes peuvent être prononcées. Elles vont de 2 à 4% du chiffre d'affaires annuel, dans la limite de 10 à 20 millions d'euros selon l'infraction.

 

Les solutions de comptabilité « Do it yourself » seront plus simples que jamais à utiliser

En 2017, Intuit a lancé Quickbooks Assistant, un assistant comptable virtuel pour les PME. Cette innovation ne fait que confirmer l'appétence actuelle pour des outils comptables de plus en plus faciles à manipuler, en particulier pour les logiciels DIY (Do It Yourself, traduisez « à faire soi-même »). Selon une étude Xero, 59% des PME pensent qu'elles n'auront plus besoin de comptable d'ici 10 ans...

Les experts-comptables doivent donc redéfinir leur rôle auprès de leurs clients. Même si ces derniers prennent en charge le travail de gestion financière préparatoire, ils buteront sur certaines problématiques comme les prévisions de bénéfices et la stratégie. Savez-vous que 72% des entreprises disparaissent par manque de business plan bien construit ?

C'est là que vous ferez la différence : grâce à votre connaissance des systèmes comptables et du climat financier, vous pouvez fournir à vos clients les précieux conseils qui les aideront à réussir. Certains clients recourront à vos services comptables de base, mais en 2018, ils auront surtout besoin de votre contribution active pour prospérer. Vous doter de la bonne boite à outils est essentiel pour accompagner leur ambition.

 

En résumé, voici votre checklist pour l'année 2018 :

  • préparer votre cabinet au service des clients issus de l'économie collaborative ;
  • vous assurer d'être à jour sur les changements en matière de politique fiscale ;
  • explorer l'univers des chatbots ;
  • investir dans un logiciel de sécurisation des données ;
  • développer vos services de conseil.

Il n'est jamais trop tard pour commencer à intégrez ces facteurs dans votre stratégie.

Dès 2018 : vous en récolterez les bénéfices !


Les 5 tendances qui vont façonner l'année 2018 des experts-comptables

Retour en haut