BanStat
Logo Compta Online

Libérer l'expert-comptable pour lui permettre de répondre à ses clients

924 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
924
0
Article écrit par (192 articles)
Publié le
Dossier lu 15 096 fois

Faire évoluer le rôle et l'organisation de l'expert-comptable

« L'entrepreneur, aujourd'hui, est hyper-connecté, sensible à l'immédiateté, au collaboratif et très exigeant sur la qualité du service. »
« Ce n'est ni une ubérisation ni un changement de business model. »
« Le rôle de l'expert-comptable persiste mais évolue donc. »

Certains des nouveaux entrants sont passés par des incubateurs et sont donc immergés dans le milieu des startups. Ils adressent leurs interfaces à l'entrepreneur là où les éditeurs historiques visent principalement les experts-comptables, parce qu'ils sont prescripteurs auprès de leurs clients.
Ces nouveaux produits sont conçus pour simplifier à l'extrême le travail de l'entrepreneur.

Est-ce une forme d'ubérisation ou un simple changement de business model ?

 

Ce n'est ni une ubérisation ni un changement de business model. Il s'agît plutôt d'une meilleure prise en compte des besoins des entrepreneurs.

Ces nouvelles offres sont, elles aussi, conçues par des start-ups qui n'ont donc aucun mal à identifier les manques sur cette typologie d'entreprise.

Comme c'est le cas pour l'offre Exact, il est possible de concilier les besoins de l'entreprise et de l'expert-comptable au sein d'une même interface : un ERP de gestion intuitif, simple à mettre en œuvre et mobile pour les chefs entreprise, une plateforme d'échange et de suivi pour les experts-comptables. Dès l'instant où la plateforme est collaborative, cela permet un partage de l'information qui doit être encadré précisément par une gestion avancée et sécurisée des droits d'accès, y compris entre l'entreprise et son conseil expert-comptable.

Le rôle de l'expert-comptable persiste mais évolue donc. Il doit désormais aller au-delà du conseil sur les données financières et enrichir sa mission avec une capacité à apporter une vision stratégique pour ses clients. Il doit aussi être en mesure de conseiller ses clients sur les outils utilisés.

Selon le Baromètre Exact TPE PME 2016 (ndlr : baromètre réalisé par un organisme indépendant ICT auprès de 3 000 entreprises de moins de 50 salariés en France et en Europe), il ressort que 58% des dirigeants attendent plus de conseils de la part de leurs experts-comptables. Les chefs d'entreprise demandent également une meilleure interactivité car 70% d'entre eux souhaitent pouvoir le contacter plus fréquemment en cas de besoin.

Quand on parle de changement de business model, il réside principalement dans l'utilisation du Cloud et du principe d'abonnement qu'il induit, dans une logique Pay as you Go. Cela permet clairement aux entreprises de disposer d'un soft, et ce, sans aucun investissement initial, c'est-à-dire, pas d'achat de licence ni de frais de maintenance lié à un logiciel installé.

 

image

Les deux leviers de l'ubérisation sont la simplicité et l'immédiateté. Or, les experts comptables apportent une valeur ajoutée qui va au-delà de la tenue des comptes et à laquelle ces nouveaux entrants ne savent pas encore répondre. L'expertise comptable est donc encore relativement protégée par la fiabilité et la qualité des prestations qu'elle apporte à ses clients et leur satisfaction globale. Il est encore trop tôt pour affirmer qu'il s'agit d' « ubérisation », mais le changement de business model est patent !

L'entrepreneur, aujourd'hui, est hyper-connecté, sensible à l'immédiateté, au collaboratif et très exigeant sur la qualité du service. Bien sûr, il utilise des indicateurs et des tableaux de bord actualisés en permanence, mais il lui faut néanmoins échanger régulièrement avec un expert et écouter son avis pour confronter ses opinions et ajuster sa trajectoire. Les cabinets doivent rester en alerte. Il est crucial que leur expertise soit restituée sous forme de valeur ajoutée auprès du client. C'est pourquoi, la stratégie du cabinet doit s'articuler autour du « full service » et du « full numérique » dans le but de créer de la valeur et faire de la nouvelle économie, non pas une menace mais une opportunité et se garantir ainsi un avenir aux côtés des entrepreneurs.

 

Libérer l'expert-comptable pour lui permettre de répondre à ses clients

Retour en haut