BanStat
Logo Compta Online
ACE

Maximiser ou minimiser son résultat comptable

4
3 477
0
4 réponses
3 477 lectures
0 vote
Fabien-
ProfilFabien-
Etudiant
  • 49 - Maine-et-Loire
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Ecrit le: 02/12/2010 12:28
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Suite à une discussion entre étudiants j'aimerais bien avoir l'avis de personnes plus experimentées.
On se demandait en effet si les entreprises cherchent globalement plutôt à maximiser leur résultat comptable ou à le minimiser ?

J'aurais plutôt tendance à pencher pour la "minimisation" dans le cadre de l'optimisation fiscale (J'ai conscience du fait qu'il ne faut pas confondre résultat fiscale et comptable).

La plupart de mes amis m'ont pris pour un fou et estiment que le but d'une entreprise c'est d'avoir un bon résultat.

Pour ma part j'estime que c'est sans doute le cas pour les grosses entreprises et les sociétés côtées mais pas pour la majorité des entreprises françaises (PME);

Pouvez vous m'eclairer ? J'avoue que ca me perturbe un peu de faire des etudes comptable et de ne pas d'accord sur ce point avec mes amis.

Merci d'avance.
Maximal
ProfilMaximal
Contrôleur de gestion en entreprise
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 372 votes
popupBulle tail
Profil
Contrôleur de gestion en entreprise


Re: Maximiser ou minimiser son résultat comptable
Ecrit le: 02/12/2010 13:42
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Maximal le 02/12/2010 13:43
Bonjour

Ne pas confondre comptabilité et fiscalité :
- Le but d'une entreprise est-il de maximiser sont résultat ? bien sûr que oui.
- Le but d'une entreprise est-il de payer le moins d'impôts possible (impots sur le résultat ou autres impots et taxes) ? Oui aussi, peu importe le résultat comptable.

L'optimisation fiscale ne consiste pas (seulement) à maximiser ou minimiser son résultat comptable, mais à faire des montages financiers complexes, choisir les bonnes options fiscales, faire les bons choix d'investissements, etc...

A la limite je dirais que les seules entreprises qui peuvent vraiment faire jouer le levier "minimisation du résultat" sont les TPE, en chargeant les comptes avec des dépenses plus ou moins perso, des frais de déplacement plus ou moins exagerer, ne pas déclarer toutes leurs recettes etc... C'est d'autant plus avantageux que celui qui en profite est le même qui perçoit le résultat et qui paie les impôts. Maintenant sur une multinationales ç'est infaisable et le dirigeant n'a pas spécialement d'intérêts à le faire.

Si quelqu'un a un autre point de vu...

Cordialement

PS : la majorité des entreprises françaises sont des TPE (environ 2 000 000), pas des PME (environ 200 000)
Fabien-
ProfilFabien-
Etudiant
  • 49 - Maine-et-Loire
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Maximiser ou minimiser son résultat comptable
Ecrit le: 02/12/2010 14:07
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Merci pour votre réponse.

Du coup il faut maximiser le résultat, mais profiter des options fiscales les plus avantageuses pour minimiser le résultat fiscal. Ca me semblait paradoxal. Mais à y reflechir je pense que je comprend mieux mon erreur.

PS: Je pense que nous n'employons pas le terme de PME pour designer les même entreprises.
Pour moi la catégorie des PME est constituée des entreprises qui occupent moins de 250 personnes, et qui ont un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros ou un total de bilan n'excédant pas 43 millions d'euros.
Elle englobe donc votre catégorie des TPE.
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 181 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Maximiser ou minimiser son résultat comptable
Ecrit le: 02/12/2010 23:22
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Fabien- @ 02.12.2010 à 12:28
Bonjour,

Suite à une discussion entre étudiants j'aimerais bien avoir l'avis de personnes plus experimentées.
On se demandait en effet si les entreprises cherchent globalement plutôt à maximiser leur résultat comptable ou à le minimiser ?

J'aurais plutôt tendance à pencher pour la "minimisation" dans le cadre de l'optimisation fiscale (J'ai conscience du fait qu'il ne faut pas confondre résultat fiscale et comptable).

La plupart de mes amis m'ont pris pour un fou et estiment que le but d'une entreprise c'est d'avoir un bon résultat.

Pour ma part j'estime que c'est sans doute le cas pour les grosses entreprises et les sociétés côtées mais pas pour la majorité des entreprises françaises (PME);

Pouvez vous m'eclairer ? J'avoue que ca me perturbe un peu de faire des etudes comptable et de ne pas d'accord sur ce point avec mes amis.

Merci d'avance.

Bonjour

J'aurai un conseil à vous donner : apprenez d'abord à être un bon comptable avant de vouloir piloter un résultat, cette fonction étant réservée souvent à des non comptables et le plus souvent à des financiers (contrôleur de gestion et / ou DAF).

Autrement dit : apprenez le solfège avant de vouloir créer un opéra ou une symphonie

A bientôt

Laurent
Tom12
ProfilTom12
Expert-Comptable salarié en cabinet
  • 12 - Aveyron
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 146 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable salarié en cabinet


Re: Maximiser ou minimiser son résultat comptable
Ecrit le: 05/12/2010 09:57
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je suis plutôt d’accord avec ce qui a été dit à ce sujet…… La comptabilité est surtout un outil de gestion pour le chef d’entreprise, destinée à lui permettre de prendre les bonnes décisions pour assurer la viabilité de son entreprise. Certes, elle est polluée énormément par la fiscalité, où plutôt par la recherche d’optimisation fiscale. Mais nous insistons auprès de nos clients que le Fisc n’est qu’un seul des nombreux lecteurs des comptes.

Dans la pratique, j’établis toujours le bilan de mon client pour qu’il colle à la réalité économique de son affaire……… Pour moi, il est impératif qu’il sache où il est bon, où il est mauvais, où il peut s’améliorer. Je ne vous cache pas qu’ensuite, il y a parfois de l’arbitrage fiscal ….. C’est ainsi par exemple qu’on est parfois amené à comptabiliser des provisions pour risques (permettant ainsi d’améliorer la CAF de l’entreprise du fait de l’économie d’impôt en découlant). Mais comme j’ai dit, le fisc n’est qu’un des lecteurs potentiels des comptes…. Il y a aussi les banques et leurs ratios de financement, les salariés et leurs revendications, les actionnaires et leur recherche de rentabilité en tant qu’investisseur, les branches d’activité et leurs classements internes.

N’oublions pas que la comptabilité est une science exacte….. Son fondement découle de la loi, et doit être respecté. Nous avons plutôt tendance à encourager les chefs d’entreprise de publier leurs résultats tels qu’ils sont. J’ai toujours refusé de gonfler fictivement les résultats, et nous avons même exclu des clients du cabinet lorsqu’ils proposaient avec insistance ce type de pratique. Le tout c’est que le chef d’entreprise soit fier de son réussite. Comme disait le regretté COZIAN, « toute société se trouve avec une actionnaire un peu incombant…. C’est le fisc, avec quand même 33% des droits au bénéfice ». Je suppose qu’il faut faire avec. Rien n’interdit l’habilité fiscale… si ca peut permettre d’économiser de l’impôt, il faut faire. Mais dire que la fiscalité justifie à elle seule la minoration des résultats est un nonsense. L’impôt n’est jamais qu’un pourcentage du résultat.


--------------------
Retour en haut









connectés
Publicité
ACE
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer