BanStat
Logo Compta Online

Mettre en place une démarche QVT pour réduire le turnover au sein du cabinet

450 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ressources humaines
Les 4 étapes de la démarche QVT dans les cabinets

Selon l'étude de Fed Finance [1], 69% des candidats restent à l'écoute du marché, une intention de mobilité importante qui ne peut pas être négligée par les décisionnaires des cabinets d'expertise comptable. Parmi les raisons qui poussent les candidats à changer de cabinet figurent :

  • la qualité de management ;
  • la reconnaissance ;
  • et l'équilibre « vie professionnelle/vie personnelle ».  

De plus en plus de cabinets ont compris l'enjeu de la fidélisation de leurs collaborateurs et ont mis en place des politiques d'amélioration du bien-être : aménagement des espaces dédiés à la détente, salle de sport, team building, after-work ou encore des séances de massage. L'environnement physique est un élément important du bien-être au travail mais l'épanouissement au travail et par le travail va au-delà de ces éléments matériels. Depuis quelques années, un terme est apparu dans notre vocabulaire professionnel : « Qualité de Vie au Travail (QVT) ». Mais quelle est la définition de ce terme qui semble avoir le vent en poupe ?

L'Accord National Interprofessionnel (ANI) du 19 juin 2013 définit la qualité de vie au travail comme « un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement, qui englobe l'ambiance, la culture de l'entreprise, l'intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d'implication, le degré d'autonomie et de responsabilisation, l'égalité, un droit à l'erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué ». Un nouvel ANI a vu le jour le 9 décembre 2020 et intègre à la QVT, les conditions de travail. Ainsi, la QVT est devenue Qualité de Vie et des Conditions de Travail (QVCT) et l'ANI rappelle que :

« La qualité de vie au travail permet de dépasser l'approche par le risque professionnel en posant un regard plus large sur le travail et des conditions de réalisation. A cet égard, la qualité de vie au travail et son corollaire, la qualité des conditions de travail, participent à la qualité du travail et à la prévention primaire ».

Mais pour un cabinet comptable de petite taille (moins de 50 salariés) soucieux du bien-être de ses collaborateurs, une démarche d'amélioration de la QVT peut paraître très théorique et/ou difficile à mettre en place. Et cela à juste titre, car souvent dans les petits cabinets, on manque de ressources humaines à consacrer à la mise en place d'une politique QVT, de temps disponible et parfois on ne sait pas par où commencer.

 

La démarche QVT se réalise en 4 étapes



Étape 1 : poser le cadre

Que voulez-vous transformer dans votre cabinet ? Quels sont les acteurs impliqués ? Comment sensibiliser les parties prenantes ? Voici quelques questions auxquelles il faut répondre avant de se lancer.

Étape 2 : réaliser un diagnostic

Ensuite, il faut faire un état des lieux de l'existant et poser un diagnostic. Il existe aujourd'hui plusieurs outils pour cela, sachant que certains organismes comme l'ANACT proposent un accompagnement complet :

  • des questionnaires pour mesurer la satisfaction des collaborateurs ;
  • l'évaluation du stress au travail de Karasek ;
  • le questionnaire d'évaluation de la santé au travail pour la prévention ;
  • le diagnostic et l'intervention (SATIN) de l'INRS ;
  • l'Inventaire Systémique de Qualité de Vie au Travail (ISQVT), etc...

Dans cet article, nous allons approfondir l'Inventaire Systémique de Qualité de Vie au Travail (ISQVT) élaboré en 2005 par Martel et Dupuis, deux chercheurs canadiens. Il s'agit d'un outil de diagnostic organisationnel validé scientifiquement.

Les postulats de base de l'ISQVT sont les suivants :

  • dans chaque domaine de qualité de vie au travail, le but de nos actions est d'essayer d'être heureux ;
  • nos comportements visent à réduire l'écart entre la situation et les objectifs qu'on s'est fixé.

L'ISQVT est un questionnaire ludique qui permet à chaque collaborateur d'exprimer sa vision de la qualité de vie au travail et ainsi d'établir un diagnostic organisationnel pour mettre en place un plan d'actions.

L'ISQVT comporte des questions touchant à 34 domaines de vie au travail, regroupées en 8 sphères différentes, permettant une analyse détaillée et personnalisée.

ISQVT

Figure 1 : Les 8 sphères de l'ISQVT

L'ISQVT est le seul outil permettant d'évaluer simultanément la qualité de vie au travail d'un point de vue individuel et d'un point de vue de l'organisation.

Les résultats de l'ISQVT nous permettent de savoir quels sont les domaines avec une bonne QVT, ceux avec des améliorations souhaitables et les domaines problématiques.

Étape 3 : mise en place de la démarche

A partir des domaines qui sont ressortis comme étant problématiques et/ou à améliorer de l'ISQVT, on peut construire le plan d'action QVT du cabinet :

  • le calendrier ;
  • les personnes en charge de la stratégie QVT ;
  • les domaines sur lesquels il faut intervenir en priorité ;
  • le budget à allouer, etc...

A ce stade, il est très important d'impliquer tous les acteurs du cabinet pour une bonne réussite du projet.

Étape 4 : évaluer et pérenniser la démarche

Une fois les actions d'amélioration mises en place, il conviendrait d'évaluer la démarche QVT et l'ajuster si nécessaire, car il s'agit d'une démarche d'amélioration continue. La politique QVT doit donc s'inscrire dans la durée pour avoir des résultats.

Les retombées d'une telle démarche ne tarderont pas à apparaître. Plusieurs cabinets comptables ayant mis en place une démarche QVT que nous avons interrogés ont été unanimes sur le sujet et ils ont notamment constaté :

  • une baisse du turn-over ;
  • un meilleur engagement des collaborateurs ;
  • une meilleure satisfaction de ces derniers...

La QVT semble être un vecteur de fidélisation et de performance au sein des cabinets et pourrait être une solution à la pénurie des collaborateurs à laquelle doit faire face la profession comptable.

Alina BLAJ

Alina BLAJ est expert-comptable mémorialiste au sein d'un cabinet lyonnais et DAF dans une société du secteur des biotechnologies médicale.

Alina BLAJ sur LinkedIn

[1] Étude 360° - 2e édition - Focus crise sanitaire - Le turnover en cabinet 2020/2021


Mettre en place une démarche QVT pour réduire le turnover au sein du cabinet


© 2021 Compta Online
Retour en haut