Logo Compta Online
BanStat

Missions de l'expert-comptable : la responsabilité sociétale ou RSE

3 697 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
3 697
0
Article écrit par (1180 articles)
Modifié le

Des missions pour l'expert-comptable qui s'intéresse à l'environnement

L'expert-comptable peut accompagner les entreprises qui ont des obligations, ou non, en matière de RSE de différentes manières. S'intéresser à la RSE peut aussi permettre à l'entreprise de faire des économies, sur les matières consommées, l'eau, l'électricité, le chauffage... ou de gagner des appels d'offres.

Un webinair du CSOEC fait le point sur l'intérêt de la RSE pour les experts-comptables.

 

L'apport de l'expert-comptable en matière de RSE

L'expert-comptable doit aider les entreprises à formaliser concrètement ce qu'elles font pour l'environnement. Ces actions doivent être visibles afin de leur permettre de remporter les appels d'offre des grands groupes, soucieux de l'environnement.

Pour Nicolas Dussert, Senior Sales Manager chez EcoVadis, dans les directions achats, la « performance RSE peut peser pour 10 ou 15% de la note de l'entreprise ».

À l'international, notamment dans le secteur non lucratif, le reporting concerne les petites et moyennes entités et non entreprises. Le besoin ne se limite pas aux grandes entreprises.

Enfin, en matière d'emploi, « ouvrir des postes à des personnes en situation de handicap est un vrai ROI ou retour sur investissement que l'on peut mesurer et calculer dans le temps » précise Farid Marouani, directeur des opérations de l'association des paralysés de France.

 

Les missions ouvertes à l'expert-comptable dans les TPE/PME

Experts-comptables et commissaires aux comptes peuvent être tiers indépendants et signer les attestations remises aux éco-organismes. Il s'agit là d'une obligation pour les entreprises qui paient plus de 50 000¤ de contributions dans le papier et plus de 60 000¤ dans l'emballage.

L'expert-comptable peut également accompagner son client dans la démarche RSE. Même en l'absence d'obligation, la TPE PME peut réaliser de substantielles économies dans son processus de production.

Du côté du bilan carbone, celui-ci peut être réalisé par un expert-comptable qui a suivi une formation. Il est obligatoire dans les entreprises de plus de 500 salariés (250 salariés pour les collectivités). C'est « toutefois fortement recommandé à partir de 300 salariés pour les entreprises qui veulent être certaines de pouvoir maintenir leur activité et avoir une résilience » estime Christine Chavigny, expert-comptable et membre du comité RSE du CSOEC. Fournisseurs et clients seront parfois intéressés par ces informations.

Enfin, de nouvelles formes de reporting apparaissent. À l'international, ces nouveaux reporting appelés « Emerging Forms of External reporting » ne concernent pas que les grandes entreprises. Elles s'éloignent du reporting comptable et financier classique et vont concerner les petites et moyennes entités dont les associations. » précise Isabelle Track, associée EY et membre de l'IAASB.

Pour tous les intervenants, la RSE est toujours un moteur de croissance.


Missions de l'expert-comptable : la responsabilité sociétale ou RSE

Retour en haut