BanStat

Passif circulant et passif du bilan comptable : l'essentiel

6 342 lectures
0 commentaire
Catégorie : De la saisie au bilan
6 342
0
Article écrit par (1558 articles)
Modifié le
L'essentiel du passif du bilan comptable

Le passif du bilan comptable est à la fois la colonne de droite du bilan et une notion comptable précise. Il regroupe l'ensemble des dettes ayant permis à l'entreprise de financer son actif.

Le passif circulant entre dans le calcul du besoin en fonds de roulement (BFR).

Le passif est situé à droite dans le bilan comptable et réunit tous les comptes créditeurs à la date de clôture de l'exercice comptable ou au moment de l'établissement d'une situation.

 

Passif : définition du PCG

Le passif du bilan comptable trouve sa définition dans le Plan Comptable Général (PCG) à l'article 321-1 et s'explique comme suit :

Article 321-1 du PCG

Un passif est un élément du patrimoine ayant une valeur économique négative pour l'entité, c'est-à-dire une obligation de l'entité à l'égard d'un tiers dont il est probable ou certain qu'elle provoquera une sortie des ressources au bénéfice de ce tiers, sans contrepartie au moins équivalente attendue de celui-ci. L'ensemble de ces éléments est dénommé passif externe.

 

La composition du passif du bilan comptable

Le passif du bilan comptable est distingué en deux parties bien distinctes composées des capitaux propres et des dettes.

Les capitaux propres

Les capitaux propres sont les ressources détenues par les associés ou actionnaires selon la forme juridique de l'entité. Les capitaux propres se composent de plusieurs éléments :

  • le capital social qui correspond à la valeur nominale des parts sociales le composant ;
  • la réserve légale qui équivaut à 10% du montant du capital social ;
  • les autres réserves et le report à nouveau qui sont les bénéfices dégagés sur les années antérieures et non versés aux associés.

 

Les dettes ou passif circulant

Les dettes représentent le passif circulant du bilan comptable, parfois appelé passif d'exploitation. Il s'agit de tous les soldes restant dus à divers créanciers à une date donnée. 

Comment calculer le passif circulant ?

Pour obtenir le passif circulant, il faut additionner les dettes fournisseurs, les dettes fiscales et sociales, les dettes sur immobilisations et les autres dettes.

Ce sont tous les comptes de tiers qui ont un solde naturellement créditeur.

La liste des comptes est donnée dans ce tableau de passage de la balance à la liasse fiscale.

 

Les critères de comptabilisation du passif du bilan comptable

Le passif du bilan comptable réunit des dettes de nature différente. Ces dettes sont présentées par le Plan Comptable Général (PCG) d'après leurs particularités ou critères qui sont énoncés ci-après :

  • une obligation à l'égard d'un tiers c'est-à-dire qu'une partie des ressources de la société sera versée au bénéfice de ce même tiers ;
  • l'obligation peut être d'ordre légal, réglementaire ou contractuel ;
  • le tiers peut être une personne physique ou morale, déterminable ou non.

 

Le passif circulant dans le calcul du BFR

Le passif circulant regroupe l'ensemble des dettes non financières, dettes fournisseurs, dettes fiscales et dettes sociales d'une entreprise à court terme ou moins d'un an.

Actif circulant et passif circulant (hors trésorerie) permettent de calculer le besoin en fonds de roulement mais aussi le fonds de roulement net global (FRNG) indirectement.

 

Passif circulant et ratios

Certains ratios servent à vérifier la capacité d'une entreprise à rembourser ses dettes à court terme. C'est le cas du ratio de liquidité générale qui se calcule avec l'actif circulant.

Le ratio de liquidité générale s'obtient en divisant l'actif à court terme par le passif à court terme.

Le ratio de liquidité réduite permet d'estimer la capacité de remboursement immédiate (et non seulement à court terme) d'une entreprise. La formule de calcul est la même que la précédente, sauf que les stocks, moins liquides, sont déduits de l'actif circulant.

C'est quoi les dettes à court terme ?

Les dettes à court terme sont les dettes échues à moins d'un an, celles qui doivent être payées rapidement par l'entreprise. Ce sont les factures fournisseurs et les sommes dues aux créanciers, à l'administration fiscale, aux organismes sociaux, qui n'ont pas été payés à la date de clôture de l'exercice.

C'est le total des dettes passives, celles pour lesquelles l'entreprise a la qualité de débiteur.

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.


Passif circulant et passif du bilan comptable : l'essentiel


© 2020 Compta Online
Retour en haut